L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Basses chroniques des Hauts de France : la rentrée réussira-t-elle sa sortie… ?

Basses Chroniques des Hauts de France Par | 08 septembre 2012

En voilà une question hautement philosophique : quelle est la date de péremption d’une rentrée ? Le jour même ? Le lendemain ? Plus tard ? Comme Rome, une rentrée sociale, économique ou politique ne se fait pas en un jour et à la différence des écoliers, il n’existe pas de dates clairement positionnées sur le calendrier. Petit tour d’horizon de quelques rentrées dans la région dont celle des chasseurs des environs de Lens qui s’annonce, comment dire, cacophonique…

Il a beau connaître son sujet depuis des lustres, tant il a baigné dedans, il n’empêche que pour lui le changement c’est maintenant. Et il s’agira pour lui d’honorer la confiance de ceux qui l’ont porté à cette fonction, assumer pleinement sa gouvernance, s’assurer que ses collaborateurs appliqueront avec loyauté les grandes lignes de sa stratégie. Hé oui, c’est la première rentrée de François Holland* pour qui les primaires sont secondaires sauf que la politique n’est pas sa religion puisqu’il s’agit du nouveau directeur diocésain de l’enseignement catholique du second degré dans le Pas-de-Calais. De son côté, Martine Aubry -la vraie- préparait sa sortie dès sa rentrée politique, profitant des Universités d’été du PS de La Rochelle pour amorcer sa succession à la tête du parti. Pour elle aussi, les primaires sont désormais devenues complètement secondaires. S’agissant de rentrée politique, Jean-Luc Mélenchon effectuait la sienne ce jeudi dans la onzième circonscription du Pas-de-Calais. Bien qu’ayant échoué aux examens de la présidentielle et des législatives héninoises, on peut dire que l’élève ne manque pas de pugnacité. Idem pour Marine Le Pen, également de retour cette semaine sur Hénin, bien placée pour savoir que le statut de première de la classe des sondages ne se solde pas automatiquement par un diplôme national d’élu. Mais les deux sont de gros bachoteurs.

Si la rentrée sportive du LOSC va piano en championnat (11e) sa rentrée financière a de quoi rendre euphorique le trésorier du club. Le transfert d’Eden Hazard à Chelsea (40 millions d’euros) combiné à la qualification en poules de Ligue des champions (plus de 20 millions) a de quoi assurer les futures fins de mois. Enfin, bonus royal, les supporters des Dogues ont effectué leur rentrée dans un établissement tout neuf et clinquant. Le Grand stade leur a déjà offert le catalogue complet des émotions et frustrations : un nul (Nancy) une victoire (Copenhague) et une défaite (Paris SG). Reste à savoir laquelle de ces options trouvera grâce aux yeux des élèves de Rudi Garcia. Mais attention, le chef d’établissement, Michel Seydoux, ambitionne un taux de réussite exemplaire. S’agissant du naming de l’enceinte, Langevin-Wallon ou Pierre et Marie-Curie ne font pas partie des premiers choix. Allez savoir pourquoi.

Rafale sur la rentrée des chasseurs lensois (?)

Comme on l’appréhendait, la rentrée économique et sociale ne s’annonce pas folichonne. Loin de là. À l’image des 253 salariés de l’usine Doux de Graincourt-lès-Havrincourt, près de Marquion, plumés par leur employeur et privés de rentrée faute d’un repreneur. La plupart des EVS (emploi vie scolaire) ou AVS (auxiliaire de vie scolaire) devront reporter leur rentrée au mieux début-fin octobre, le bouclage des financements n’étant pas encore achevé. Au grand dam des établissements primaires pour qui l’apport de ces contrats aidés est tout sauf secondaire. Et ce directeur d’école de pester, arguant qu’il est ridicule de ne pas disposer de ces aides de complément lors de la reprise, période drainant, entre autres, de lourdes contraintes administratives. À chacun ses soucis. Ceux des chasseurs de l’arrondissement de Lens ne feront pas les gros titres des journaux mais ils risquent de se souvenir de leur grande rentrée -l’ouverture de la chasse- prévue le dimanche 16 septembre. Effectivement, ce jour là l’aérodrome de Bénifontaine accueille un meeting aérien de prestige incluant les patrouilles de France et de Pologne, le fameux Rafale ou encore deux Mirage 2000… En résumé un concentré vitaminé de réacteurs appelés à voler à basse altitude et qui ne sera pas du goût du gibier batifolant dans les champs alentours. Il y a donc une forte probabilité, aux dires d’un organisateur, que cette population de plumes et de poils déserte les lieux à plusieurs kilomètres à la ronde, effayée par le boucan et la présence de ces drôles d’oiseaux. Ce n’est que partie remise.

Finalement, on sait que la rentrée est finie lorsqu’apparaissent les premières interros. Et elles s’annoncent nombreuses…

* Cet illustre homonyme dirigeait auparavant le lycée privé Saint-Paul de Lens, établissement désigné meilleur lycée de France en 2007 par le magazine L’Express.

Crédit photo : Vasnic64 sur FlickR

Les Basses Chroniques des Hauts de France sont une nouvelle rubrique hebdomadaire sur DailyNord. Rendez-vous tous les samedis (retrouvez la première, consacrée aux moules de la Braderie de Lille, la semaine dernière).

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus