L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Le foot nordiste expliqué à nos femmes (recyclage actualisé)

Rebrousse-poil Par | 10 août 2012

Ouf, la Ligue 1 redémarre enfin ce week-end. De quoi égayer l’été de nos mâles passionnés de ballon rond, de transferts juteux et de polémiques stériles. Pour l’occasion, dans le cadre de ses recyclages de l’été, DailyNord a décidé de vous ressortir le papier de l’an dernier : le football nordiste expliqué à nos femmes. Légèrement actualisé, vu qu’en un an, le football régional a quelque peu évolué.

 

 Photo : Beffy 1 sur FlickR

Arbitre

Petit homme en noir, jaune ou parfois d’autres couleurs qui court au milieu des grands baraqués. Souvent footballeur frustré, il empêche toute action de jeu en sifflant intempestivement, en sortant des cartons jaunes ce qui veut dire que le joueur doit faire attention parce que s’il en prend un deuxième, il sera rouge et devra quitter le terrain pour tout le reste de la partie. Si l’arbitre est de mauvaise humeur, il peut également décider de sortir le rouge directement. A noter pour comprendre la réaction du mâle : l’arbitre a toujours tort et c’est normal que les supporters, les joueurs, les entraîneurs et les médias gueulent dessus. En bref, l’arbitre sert régulièrement de défouloir, notamment de l’ex -président de Valenciennes, Francis Decourrière, qui s’est amouraché de « ces raclures de bidet ».

Coupe de France (et de la Ligue)

Compétitions qui n’ont aucun intérêt, malgré les discours grandiloquents. La preuve, en Coupe de France, qui voit s’affronter tous les échelons du football français, la plupart des clubs de l’élite (voir Ligue 1) passent rapidement à la trappe. Ce qui explique que le LOSC l’ait remportée en 2011. La différence avec la Coupe de la Ligue ? Pas grand chose si ce n’est que pour la seconde, les clubs amateurs ne peuvent pas jouer, ce qui fait qu’on a toujours un club de Ligue 1 (ou presque) en finale. Et qu’est-ce qu’on gagne au final ? Une coupe, un peu d’argent et la possibilité de jouer la Ligue Europa (voir point concerné) l’année suivante.

Equipe (L’)

Feuille de papier consacrée au sport en général, mais surtout au football en particulier. On y lit les résultats des matchs que l’on a vu la veille, les présentations de matchs que l’on verra le soir et de temps en temps quelques débuts de polémiques. Possibilité d’un double usage : le donner à votre compagnon supporter pour qu’il regarde les images puis ensuite l’utiliser pour éplucher les légumes (pas votre mari !).

Footballeur

Le footballeur a quelques qualités : il joue bien au football (enfin en général), il sait négocier les contrats (avec plusieurs zeros derrière pas comme votre mari toujours au SMIC depuis 25 ans), il a des abdos monstrueux (pas comme qui vous savez). Il est parfois intelligent, mais c’est rare.

Hors Jeu

Hors jeu. Mot prononcé le plus de fois pendant un match de football et tout le temps contesté parce que décidé par l’arbitre. Tentative d’explication :  en gros, c’est quand un attaquant attend le ballon sans  avoir de joueurs devant lui (sauf le gardien de l’équipe adverse). S’il reçoit le ballon, il est donc hors jeu et ce qu’il a fait n’a servi à rien (quoique parfois, si cet abruti d’arbitre n’a rien vu, ça peut marcher). Sans cette règle, le foot n’aurait aucun intérêt : tous les joueurs resteraient collés autour du but adverse en attendant le ballon tel des spermatozoïdes autour d’un ovule. Ce qui explique peut-être la difficulté de la gent féminine  à appréhender le concept.

Ligue 1 et Ligue 2

Les deux plus hautes divisions du football français. On ne peut pas aller plus haut. Mais plus bas si quand on termine dans les trois dernières places de chaque division. Bref, dans le Nord – Pas-de-Calais, le LOSC et le VAFC jouent en Ligue 1. En Ligue 2, on retrouve le RC Lens. La Ligue 2, le quatrième grand club nordiste, Boulogne-sur-Mer (USBCO pour les intimes) était en revanche trop nul pour y rester : il jouera donc encore en division inférieure cette année : le National. Compris ?

Ligue des Champions et Ligue Europa

Bon, ça se complique. On respire et on ne pense à rien d’autre (comme le ménage par exemple). On a dit plus haut que on ne pouvait pas aller plus haut que la Ligue 1. Ce n’est pas tout à fait vrai. Si on est dans les premiers clubs à la fin de l’année en Ligue 1, on peut aller affronter les clubs des autres pays d’Europe. En Ligue des Champions pour les trois premiers clubs de Ligue 1 (Lille, qui a fini troisième, jouera la Ligue des Champions par exemple cette année. Pas longtemps, mais un peu quand même). En Ligue Europa, pour le quatrième et les vainqueurs de la Coupe de la Ligue et de la Coupe de France. Il y a aussi la Coupe Intertoto pour se qualifier, mais là, c’est migraine assurée.

LOSC

Lille Olympique Sporting Club. On en a beaucoup parlé en 2011 parce que les joueurs, surnommés les Dogues, ont remporté à la fois la Coupe de France et la Ligue 1. Cru exceptionnel après des années de loose totale. L’an dernier, le club a confirmé ses bonnes dispositions en finissant troisième. A noter cette année : le LOSC va jouer dans un Grand Stade sismique à moitié vide et financé par les contribuables.

Penalty

Deuxième mot le plus prononcé dans un match après hors-jeu. Le penalty, c’est quoi ? Le joueur court avec ou sans le ballon. Il tombe dans le rectangle qui est devant le but, bousculé par un adversaire. C’est penalty et le joueur pose le ballon sur le rond, face au gardien. En général, il marque, sinon, il n’est vraiment pas doué. A noter une spécialité footballistique : tomber quand on n’est pas bousculé par un adversaire. Ça s’appelle une simulation, mais parfois, l’autre crétin d’arbitre ne le voit pas.

RC Lens

Club qui est arrivé au firmament de la gloire en 1998 en remportant l’ancienne Ligue 1. Et donc unique institution permettant au Français moyen de situer le bassin minier sur une carte ( « au nord de Paris ») en attendant l’ouverture du Louvre. Depuis 1998 ? Plus grand chose. Le RC Lens est même retombé en Ligue 2 il y a un an. Son objectif est de remonter en Ligue 1. Pour redescendre deux ans plus tard. Ça doit être le syndrome minier, car on dit aussi que c’est le club des mineurs. A noter cette année : son président emblématique, Gervais Martel, s’est fait lourder.

Supporter

Le supporter, c’est votre mari (ou compagnon) qui va au stade dès qu’il y a un match accoutré de façon ridicule avec un maillot moche et une écharpe toute aussi moche. Le supporter est de mauvaise foi (il discute toutes les discussions arbitrales), légèrement mal poli (il insulte l’arbitre), complètement lunatique (il saute de joie si le club gagne, pleure si le club perd) et vache à lait (il donne tout son argent au club). Bref, le supporter est l’une des plaies de l’humanité. Le problème, c’est qu’il sort toujours accompagné et en nombre, du coup, il vaut mieux éviter de lui dire cela en face.

USBCO

Club de Boulogne-sur-Mer qui évolue désormais en National. Rien à signaler, tout le monde s’en tape.

VAFC

Club de Valenciennes qui évolue en Ligue 1. Rien à signaler non plus, ce club ne présente aucun intérêt particulier si ce n’est jouer dans un stade dernier cri et lutter chroniquement contre la relégation. Et être le centre d’une affaire de triche, la fameuse affaire VA-OM en 1993.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. Je suis supporter du RCLens, mais quand même dire que le stade du LOSC sera à moitié vide, c’est de la mauvaise foi: entre 25 000 et 30 000 abonnés, plus les supporters visiteurs et autres amateurs de football qui viendront voir des match et les curieux qui voudront voir le stade, je pense qu’ils auront une belle moyenne. A voir pour la prochaine saison.

  2. au supporteur lenssois!
    Avant de se réjouir du nombre d abonnés réel, attendons un peu!
    Il faut se méfier des annonces de ceux qui comme Monsieur SEDOUX, espérent, après avoir pillé ldes centaines de millions d’euros d’argent public pour se faire construire un stade de 50000 places, gagner beaucoup d’argent sur le dos des contribuables.
    Et de plus, la commission de sécurité n’a pas encore donné son feu vert pour l’ouverture au public le 17 aout. Aujourd hui répétition générale des gens chargés de la sécurité mais tout est loin d’être fini et en sécurité!
    mais silence !!!! il ne faut pas le dire! il faut d abord vendre des places et il en reste encore beaucoup!
    A tel point que le Losc arrose les municipalités pour le 1er match. Qui veut une place gratuite?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus