L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Ce que le Nord – Pas-de-Calais pourrait encore envoyer à l’UNESCO

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 04 juillet 2012

Et voilà : le Bassin Minier est donc classé patrimoine mondial de l’Humanité. Sacrée victoire pour le Pas-de-Calais et le porteur du projet, le maire de Loos-en-Gohelle, Jean-François Caron. Reste qu’il ne faut pas se reposer sur ses lauriers : en plus de son Bassin Minier, de ses géants et de ses beffrois, le Nord – Pas-de-Calais a bien d’autres choses à classer à l’UNESCO. Petite revue – évidemment pleine de mauvais esprit – d’effectifs.

Qui après le Bassin Minier à l'UNESCO ? Photo : Stéphane Dubromel

Pierre Mauroy

Qui peut mieux représenter la classe politique nordiste que Pierre Mauroy ? Maire, président de LMCU, dernier Premier Ministre nordiste, l’enfant de la région est toujours une icône avec ses huit décennies au compteur. Avec un peu d’astuce dans la présentation du dossier, on pourrait ainsi envoyer le Mauroyisme (en grande voie de disparition, relire La fin de la génération Mauroy !) au Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité…

Le Stade Bollaert à Lens

Si le Bassin Minier a été classé dans son ensemble au Patrimoine Mondial de l’Humanité, il faudrait rentrer dans les détails. Et classer plus spécifiquement le stade Bollaert, lieu des exploits passés des Sangs et Or. Car le stade est le témoin d’une époque franchement révolue, à l’heure où le RC Lens se débat en Ligue 2 et que son président historique vient de se faire souffler le club par le Grand Méchant Capital.

Jean-Claude Casadesus

Près de 80 ans lui aussi (il les fêtera en 2015), Jean-Claude Casadesus, directeur de l’Orchestre National de Lille,  est l’un des dinosaures de la culture nordiste. L’un de ceux qui prouvent que l’on peut faire de la musique dans le Nord – Pas-de-Calais… et ce depuis 46 ans ! 46 ans de résistance au pays des mines, on n’en aura pas beaucoup d’autres : à ce titre, il mérite aussi un classement au Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité.

Les baraques à frites

Confession d’un collègue expatrié dans le centre de la France : « Ici, ils ne savent pas faire de frites ! » Logique, c’est dans le Nord – Pas-de-Calais que l’on fait les meilleures. Grasses, bien huileuses dans des caravanes communément appelées baraques à frites. Mais voilà, la presse commence à regorger de petites histoires de riverains mécontents du bruit et de l’odeur : et dans notre société qui se judiciarise, il ne faudrait pas qu’elles disparaissent. Pour mettre tout le monde d’accord, un petit classement UNESCO et elles deviendraient intouchables.

Le Tunnel sous la Manche

L’une des fiertés du Nord  – Pas-de-Calais : son tunnel sous la Manche. Lui aussi mériterait d’être retenu par les Sages de l’UNESCO. C’est le tunnel ayant la section sous-marine la plus longue du monde, paraît-il. Une fois classé, on pourrait ainsi à grands renforts de subventions publiques, organiser des visites avec un sous-marin franco-anglais. Sans migrants.

La langue ch’ti

Il n’a pas encore tout à fait disparue (la preuve avec nos chers Ch’tis de W9 qui reviennent pour une troisième saison en Grèce), mais le Ch’ti se perd dans l’internationalisation du Nord – Pas-de-Calais, voulu par nos décideurs. Il faut donc que quelqu’un prenne en charge ce dossier, tel Jean-François Caron pour le Bassin Minier. Afin de sauvegarder aux yeux du monde entier notre délicieuse et gracieuse langue et l’enseigner dans toutes les écoles de la région. On pourrait même ainsi en faire une épreuve au baccalauréat.

Le carnaval de Dunkerque

Lui aussi mériterait un classement au Patrimoine Mondial de l’Humanité : pour ses costumes raffinés, son ambiance romantique, ses breuvages naturels. Dans le lot, pour faire pencher la balance, on pourrait ajouter Michel Delebarre, beau monument de longévité également…

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Horseland Prémesques, pas encore ouvert mais certaines rumeurs disent que c’est déjà fermé !

    En tout cas, heureusement qu’ils n’ont pas raflé toutes les terres autour du bourg comme ils le désiraient !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus