L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Pourquoi Martine Aubry doit rester le numéro un du PS

Petit théâtre de Martine Aubry Par | 11 juillet 2012

Selon les dernières informations, la maire de Lille n’aurait pas encore définitivement entériné son choix de quitter la tête du parti socialiste. On sait la fille de Jacques Delors coutumière des longs atermoiements. Pour autant, Martine Aubry serait bien inspirée de prolonger son bail de première secrétaire. Et le récent “tandem” annoncé avec le premier ministre Jean-Marc Ayrault d’une motion commune entre elle et lui au prochain congrès fait pencher la balance du côté de l’option maintien à Solférino.

– Ainsi, la première secrétaire sortante est-elle presque assurée de trouver plus facilement une majorité au sein du PS, pour, entre autres, effacer le mauvais souvenir du congrès de Reims de 2008 et ses soupçons de fraude. Réciproquement, le gouvernement et son chef Jean-Marc Ayrault sont-ils alors prémunis contre un parti frondeur qui lui mènerait la vie dure sur le terrain de l’opinion et, forcément, jusque dans les travées des assemblées. Au moins pour un temps.

– La maire de Lille conserverait également un statut national et capitaliserait sur les victoires électorales de la gauche dont elle est l’une des  principales actrices. En particulier la première d’entre elles, l’alternance présidentielle. Elle resterait ainsi dans la course en prévision de la seconde moitié du quinquennat, voire plus tôt.

– Si la première secrétaire renonce au fauteuil de numéro un des socialistes, elle saurait évidemment se faire entendre sur la scène du parti d’abord, sur celle du pays ensuite. Mais une visibilité à éclipses serait-elle suffisante pour qui nourrit encore – sûrement – de hautes ambitions ?

– Mais Titine de Fer souhaite-elle tenir encore les rênes du parti de la rue-de-Solférino ? Elle ne cache pas le calvaire que furent ces quatre années de remise en état d’une formation qui, selon certains commentateurs, a failli passer l’arme à gauche, sans parler de sa propre démission ! La conduite du PS n’est jamais une sinécure. Même Pierre Mauroy confesse que ses mandats de premier secrétaire lui causèrent les plus belles suées de sa carrière politique (conflit Mitterrand-Rocard, affaires Urba, congrès de Rennes (guerre Jospin-Fabius).

– Question : que deviendront les primaires socialistes version ouverte dont la première édition a eu lieu à l’automne 2011? Un succès, certes, si l’on regarde le résultat de la présidentielle. Mais imagine-t-on François Hollande président sortant et candidat à sa réélection participer à des primaires de son camp à l’automne 2016 ? Ou plutôt, peut-on envisager un PS organiser des primaires élargies alors que le candidat naturel se trouve à l’Elysée ? Si oui, c’est le principe des primaires qui gagne et le PS qui risque de perdre. Si non, les primaires, censées rénover la vie politique passent leur tour et deviennent un recours pour parti d’opposition. Ainsi pour l’UMP…

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord.

Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix !

Voir la bio de Marc Prévost : Ma Bio & my Way

Contacter Marc Prévost

Pour toute remarque, question, vous pouvez contacter l'auteur du Petit Théâtre de Martine Aubry en laissant un message par là .

LES + LUS