DailyUne | Réflexions Par | 07H36 | 14 juin 2012

Retour sur l’affrontement Mélenchon-Le Pen : Hénin-Beaumont en six clichés

Hénin-Beaumont plus connue que New-York nous confiait un Héninois fan de métal dernièrement. On n’en est pas exactement là, mais l’affrontement Jean-Luc Mélenchon-Marine Le Pen a en tout cas donné une exposition sans pareille pour l’ex-cité de Gérard Dalongeville. Et forcément, quand les médias parisiens débarquent en force dans la région, les clichés ou approximations ne sont plus très loin. DailyNord en refait le tour avec quelques-uns des acteurs héninois qui les ont vécus.

Un seul duel Mélenchon-Le Pen

Un journaliste envoyé spécial d’une grande rédaction nationale le confiait récemment : “Dimanche lorsque j’ai annoncé à la rédaction de Paris que le deuxième tour des législatives s’orientaient vers un deuxième tour Le Pen-Kemel, mon rédacteur en chef a été surpris. Pour lui, non seulement Mélenchon allait passer mais il ne connaissait même pas le nom de Philippe Kemel en tant que candidat socialiste ». Pour la candidate verte Marine Tondelier, “les autres candidats ont clairement été dépossédés de leur campagne. Les médias se sont focalisés sur les deux candidats à l’élection présidentielle. Il n’y a guère que sur France Inter, lors de l’émission Là Bas si j’y suis de Daniel Mermet, où j’ai pu m’exprimer pendant 4’12 minutes sans être coupée. C’est à mes yeux la seule émission qui a finalement fait un vrai travail d’analyse ».

Marine Le Pen, élue d’Hénin-Beaumont

Même le présentateur David Pujadas l’annoncera officiellement sur le plateau de France 2, en lancement d’un sujet : Marine Le Pen est une élue d’Hénin-Beaumont. Faux bien entendu. La chef de file du Front National a bien été élue lors des municipales de 2008, mais elle a démissionné de son mandat de conseillère municipale en février 2001, pour conserver son mandat de députée européenne et de conseillère régionale. Non sans avoir dénoncé au passage la règle du non-cumul des mandats.

Cliché en direct du premier tour

Faut-il en sourire ou en pleurer ? L’image de la brève allocution de Jean-Luc Mélenchon dimanche soir n’arrangera pas forcément les clichés sur Hénin-Beaumont en particulier et le Nord – Pas-de-Calais en général. Et là, ce n’est pas la faute des journalistes. Pourquoi diantre avoir placé l’estrade pile devant une enseigne de hard-discount (Dia pour ne pas la nommer), quand en plus, cliché suprême, il pleuvait sur la ville ? Question com’, le cadre était idéal aux préjugés… Sans oublier Jean-Luc Mélenchon lui-même, les traits tirés dans son long imper d’automne. Il avait vraiment triste… mine.

Hénin-Beaumont, fief du Front national

Nombreux sont les commentateurs politiques à imaginer que la situation héninoise est symptomatique de ce qui se passe ailleurs en France. Là, encore, pour David Noël,  secrétaire de la section héninoise du PCF,”c’est insupportable d’entendre toujours la notion de fief quand on parle du Front national à Hénin-Beaumont ». Pire, Marine Le Pen ne serait là que trois jours par mois “pour mettre son bulletin dans l’urne devant les caméras », lâche un autre militant. Pour Edouard Mills-Affif, auteur du documentaire Au pays des gueules noires, la fabrique du Front National tourné en 2005, “les médias ont foncé tête baissée dans le plan de communication du Front National. Ils ont relayé leur plus grand fantasme : faire croire qu’ Hénin-Beaumont est une vitrine du Front national alors que cette situation reste une exception en France. ”

Hénin-Beaumont, la cité minière

Le seul puits de mine de la ville, le Carreau de fosse Sainte-Henriette, situé route de Douai (aujourd’hui le boulevard Schweitzer), a fermé en octobre 1970. N’en déplaise à ceux qui continuent de vouloir exhiber d’anciens mineurs sur les marchés de la ville pour appâter les journalistes mais cela fait donc plus de 40 ans qu’il n’y a plus d’extraction de charbon. A l’époque, la ville s’appelait même Hénin-Liétard puisque la fusion avec la commune voisine de Beaumont, menée par l’ancien maire Jacques Piette n’avait pas encore été opérée. C’est d’ailleurs suite cette fusion qu’est née la zone commerciale d’Auchan Noyelles-Godault, pour donner à la ville une activité commerciale.

Hénin-Beaumont, ville sinistrée

A chaque reportage télé, on a toujours l’impression que les journalistes font exprès de débarquer dans les anciennes cités minières comme Darcy et de ne parler que de chômage. Ils passent quasiment systématiquement à côté du dynamisme de la ville », s’énerve David Noël, militant communiste. Dernière descente dans les puits de mine, fermeture de Métaleurop, patrons voyous de Samsonite, seuil de pauvreté, briques rouges, etc. : on n’aurait pas assez d’un inventaire à la Prévert pour lister tous les clichés. Pierre Ferrari (dissident PS, Un nouvel élan pour Hénin-Beaumont) essaie tant bien que mal de combattre ces idées – et images – reçues : « Dès qu’on me demande une interview télé, je donne systématiquement rendez-vous au nouveau quartier du Bord des Eaux, pour donner une autre image de la ville. Hénin-Beaumont, ce n’est pas que des commerces fermés. »

Hénin-Beaumont, une circonscription

Alors que toutes les télévisions se braqueront à nouveau sur la candidature de Marine Le Pen aux légistatives ce week-end, est-il utile de rappeler que la ville d’Hénin-Beaumont ne résume pas à elle seule l’ensemble de la circonscription. La 11e englobe les cantons de Courrières, Carvin, Leforest, Montigny-en-Gohelle, Rouvroy et bien sûr Hénin-Beaumont. “Au final, la volonté de nationaliser le débat a fait perdre de vue les enjeux locaux des douze villes de la circonscription, considère Marine Tondelier, candidate des Verts au premier tour. En tant qu’assistante parlementaire, je sais à quel point un député peut se mobiliser pour soutenir une entreprise ou maintenir un réseau d’aide spécialisé aux élèves en difficulté.

Cet article vous a plu ? Découvrez le meilleur de DailyNord, inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire (envoyée le vendredi matin) ou suivez-nous sur Facebook et Twitter. Et partagez l’info !

A lire ou relire sur DailyNord au sujet de la onzième circonscription et d’Hénin-Beaumont :

Législatives : pourquoi Mélenchon a perdu

Législatives : les enseignements – et grosses surprises – nordistes du premier tour

Marc Dolez (Front de Gauche) : « Mélenchon à Hénin-Beaumont ? J’ai été perplexe »

Hénin-Beaumont : notre lettre à Jean-Luc Mélenchon

Mélenchon candidat face à Le Pen : retour sur les parachutés dans le Nord – Pas-de-Calais

A relire sur DailyNord au sujet des clichés sur le Nord – Pas-de-Calais :

L’hiver est de retour… le reportage pauvreté dans le Nord – Pas-de-Calais avec ?

Petit manuel pour écrire un reportage – ou guide – touristique sur le Nord – Pas-de-Calais

Les clichés nordistes à la loupe

Quand les Ch’tis passent chez TF1


Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là