L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Kucheida, Fédération PS, Martel : dans le Pas-de-Calais, le changement, c’est vraiment maintenant…

Textos Par | 27 juin 2012

2012 : une année extrêmement importante pour le Pas-de-Calais notait votre pure player préféré le 2 janvier dernier (2012, l’année du Pas-de-Calais).  En évoquant les grands événements qui allaient rythmer les 365 jours : le Louvre-Lens, le Bassin Minier à l’UNESCO, la fameuse base arrière des Jeux Olympiques (dont nous reparlons d’ailleurs ce jour avec la polémique sur la chère délégation du département). L’année continue d’être agitée, notamment ces jours-ci : avec un département qui fait vraiment sa mue ?

Pour Jean-Pierre Kucheida, le crépuscule n’est plus très loin. Contraint et forcé, malgré ce qu’il essaie de déclarer dans la presse, il vient d’annoncer qu’il rendait les clés de la Soginorpa, qui lui a posé tant de problèmes de cartes bleues. Un mandat de moins pour le désormais uniquement maire de Liévin pour qui les ennuis ne sont pas tout à fait terminés…

Génisson, Percheron : les condamnés

Dans le prolongement, on a appris, sans grande surprise, hier, la mise sous tutelle de la direction de la Fédération socialiste du Pas-de-Calais.  Une mise sous tutelle due à “fonctionnements qui ne respectent en rien les statuts du parti» en termes «de parité, de renouvellement et de respect des accords avec les partis partenaires», rapporte Le Parisien/Aujourd’hui en France. Et sans système de corruption est-il noté, même si des comptes, comme à Liévin, n’ont pas d’objet clair…  Reste que pour Catherine Génisson et Daniel Percheron, grands manitous de cette fédération, l’avenir s’annonce comme prévu beaucoup moins rose…

Gervais Martel comme un symbole

On ne peut pas évoquer le Pas-de-Calais cette semaine sans parler de Gervais Martel, symbole lui-aussi à sa manière du département. Car le président du RC Lens vit des journées compliquées dans son combat pour la direction de son bébé, face au Crédit Agricole Nord de France (voir France 3 Nord – Pas-de-Calais). S’il échoue, ce pourrait être Luc Dayan, ancien président du LOSC, qui serait chargé de “rationnaliser le RC Lens“. Réponse d’ici quelques jours. Le Pas-de-Calais est vraiment sous le feu des projecteurs… du changement.

 

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus