L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Conseil Général 62 : record olympique battu avec une délégation à 144 000 euros !

DailyUne | Réflexions Par | 22 juin 2012

Le Conseil Général du Pas-de-Calais aime décidément les Jeux Olympiques de Londres. Non content de bâtir à grands renforts d’argent public des équipements pour la base arrière dans le département (lire également Jeux Olympiques de Londres, pourquoi le Pas-de-Calais n’a plus que ça à la bouche), il envoie aussi des délégations à Londres. Un document que DailyNord s’est procuré fait état de séjours réservés outre-Manche pendant les Jeux Olympiques, payés par la collectivité, pour un total de 143 965 euros. Dont 5 séjours à plus de 8 000 euros par personne !

Mise à jour : ces révélations ne seront pas restées sans lendemain. Voir notre article publié quelques jours plus tard.

Ils seront cinq à en profiter : un package Premium 3 jours/2 nuits du 5 au 7 août 2012, comprenant notamment :

2 nuits en hôtel Grand Confort, chambre single avec petit-déjeuner. Le transport Eurostar A/R Calais/Londres. 1 billet d’accès compétition – athlétisme (finales 100 mètres Homme). 1 billet d’accès compétition Equitation Saut. 1 billet d’accès compétition Canoë-Kayak course en ligne. Des accès au Club France VIP avec déjeuner et dîner, etc.

Une prestation de 8 093 euros par personne !

Prix de la prestation tout compris : 8 093 euros TTC par personne. Soit un peu plus de 40 000 euros (40 465 euros pour être tout à fait précis). Ça fait cher l’esprit olympique et on espère qu’à ce prix là, les bénéficiaires repartiront avec quelques tasses estampillées Jeux Olympiques de Londres. D’autant que le département du Pas-de-Calais ne se contente pas d’envoyer cinq personnes en week-end sportif. Une autre prestation de 3 jours/2 nuits du 9 au 11 août comprend entre autres transport, chambre d’hôtels, compétition d’athlétisme, de canoë kayak – course en ligne et de gymnastique rythmique, accès au club VIP France. Dix personnes en profiteront pour un total de 39 750 euros. Ce n’est pas fini pour les chanceux : 30 autres personnes bénéficieront d’un séjour de deux jours et une nuit avec encore une fois transport, chambre d’hôtel, compétition d’athlétisme, lutte féminine et canoë-kayak. Prix de la prestation à l’unité : 2 125 euros. Soit 63 750 euros pour les trente personnes.

144 000 euros pour qui ?

Ce qui fait donc un total de près de 143 965 financés par la collectivité publique, qui a fait appel pour son voyage à l’unique structure agréée pour délivrer des billets olympiques : Eventeam. 144 000 euros qui peuvent poser question, d’autant que dans le document, il n’est pas précisé qui seront les quarante-cinq heureux élus à pouvoir profiter des dites prestations, comprenant rappelons-le pour la première catégorie, un accès à la finale Hommes du 100 mètres, épreuve la plus prestigieuse et très onéreuse des Jeux Olympiques (1 790 euros par tête selon les informations d’Eventeam, communiquées sur son site internet).

DailyNord a évidemment décroché son téléphone pour en savoir plus, connaître l’intérêt pour le département d’envoyer des VIP à Londres, si ces mêmes VIP allaient rembourser leur voyage (pourquoi pas après tout, on n’est pas obligé de voir le mal partout…). Honnêtement, on ne pensait pas avoir de réponse. Mais après 24h de délai, notre téléphone a sonné pour nous délivrer les quelques explications nécessaires car “il ne faut pas voir le mal partout (sic) et tout cela est public (*).” Les quelques quarante-cinq personnes vont à Londres pour y faire du lobbying et prolonger l’action olympique du Pas-de-Calais en promouvant les 20 millions d’euros de travaux d’équipements réalisés dans le Pas-de-Calais, explique en substance Jean-Yves Douchez, directeur du Pôle Réussites Citoyennes au Département (si vous n’avez pas suivi le dossier Base arrière, cette lecture s’impose : Jeux Olympiques de Londres, pourquoi le Pas-de-Calais n’a plus que ça à la bouche).  Composées d’élus, techniciens de la direction des sports et du tourisme, de sportifs, et de journalistes paraît-il (on aimerait bien savoir qui…), ces délégations ne vont donc pas faire du tourisme : “honnêtement, les cinq qui vous posent problème, je ne suis pas sûr qu’ils aient bien le temps de profiter de leur hôtel ! Ils chercheront à générer des retombées financières pour le département.” Une première délégation onéreuse qui ne sera d’ailleurs pas conduite par le Président Dupilet en personne, mais plutôt par son vice-président au Sport, Didier Hiel.

Le CG 62 obligé de prendre les packs à 8 000 euros pour obtenir des packs à 290 euros…

Faire du lobbying. Certes. Mais à ce prix-là, n’est-ce pas choquant ? Pas pour notre interlocuteur qui a pris le parti de nous expliquer toute la démarche : “Nous voulions envoyer des jeunes du département passer une journée aux Jeux Olympiques.  Au début, nous avions 150 places, nous en voulions plus. Nous avons réussi à obtenir 844 packs à la journée, mais pour négocier cela, il fallait prendre d’autres produits.” Dont les fameux packs hors de prix cités plus haut : “c’est une négociation globale. Le prestataire veut vendre des packs plus onéreux, c’est le jeu d’une négociation. Si vous voulez être honnête, divisez la somme totale par le nombre de personnes envoyées à Londres. ” Honnêtes et obéissants, nous nous sommes exécutés : ce qui fait du 416 euros par personne. Tout comme 144 000 euros de packs VIP auraient pu faire 496 heureux de plus… Mais puisque c’était la négociation. Et de toute façon, nous a-t-on également précisé, il n’est pas dit que quelques élus, comme cela se fait traditionnellement, ne prennent pas en charge une partie de leur séjour, pour éviter trop de frais au département…

Bref, circulez, y’a rien à voir. Et pensez plutôt aux nombreux gamins que nous envoyons en Angleterre. Cette partie-là du contrat, on ne peut d’ailleurs pas la louper. Elle est pour le coup mise en avant sur la place publique. L’institution communique allégrement dans la presse sur sa bonne action (844 billets à 290 euros comprenant le transport aller-retour, l’accès à une compétition et la collation au Club France, soit 244 760 euros en tout, et une centaine de billets secs pour quelques compétitions,soit 6920 euros) : permettre à des  jeunes habitants méritants du Pas-de-Calais d’aller sentir l’esprit olympique londonien. En insistant à chaque fois sur le difficile choix de la répartition des billets, car il n’y en aura pas pour tout le monde (des articles qui en parlent ici,, et encore là-bas). Dommage pour eux : ils ne dormiront pas dans l’hôtellerie londonienne aux tarifs excessifs,  soulignait d’ailleurs Dominique Dupilet, président du Conseil Général, dans La Semaine dans le Boulonnais. Une hôtellerie qui n’est pas hors de prix pour tout le monde…

 (*) Tellement public que le contribuable qui nous a alerté n’avait pas réussi à obtenir les qualités des personnes envoyées à Londres.

Cet article vous a plu ? Découvrez le meilleur de DailyNord, inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire (envoyée le vendredi matin) ou suivez-nous sur Facebook et Twitter. Et partagez l’info !

 Quelques extraits des documents

Ci-dessous, quelques extraits des documents transmis à la rédaction de DailyNord par un contribuable vigilant de la région. Les trois premiers concernent le marché en général. Sur les autres pages, on découvre le contenu des fameux packs en question. Cliquez sur chacun d’entre-eux pour en découvrir le détail.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

9 Commentaires

  1. Remarquez, c’est comme au département du Nord où 6500 € ont été balancés par la fenêtre pour payer une expertise informatique bidon pour mettre en cause un agent dans une histoire à dormir debout..

  2. Vous n’avez pas bien saisi l’ampleur du “challenge” du departement de l’ami Bidasse. Les huiles ont estimé indispensable d’en mettre plein la vue au CIO. En effet, le president du CG 62 qui chante l’oratorio de la Base arrière des JO depuis des mois voudrait toucher un mot au conseil d’administration des JO pour qu’Arras soit candidate un jour au barnum olympique. Et quel meilleur moment que celui de la competition reine de l’athlétisme à 1700 euros le siège lit on dans l’Equipe ? 1700 euros pour moins de 10 secondes de spectacle. Euro 2012 battu!

  3. Message à “XM”

    Pouvez vous m’en dire plus et de manière plus précise sur cette “étude informatique bidon” à 6500 Euros?

    Vous pouvez communiquer via DailyNord qui me retransmettra (je l’espère)

    Eric DARQUES

  4. Sur le coup, j’ai eu peur que ce soit des packs de bière. Déjà qu’on nous augmente le gaz….
    Au fait, le règlement s’est-il fait avec une carte Soginorpa?

  5. D’abord, on trouve ça totalement hallucinant, et puis très vite, ça parait fort logique : les JO sont une escroquerie mercantile dans laquelle les élus si honnêtes du département ne pouvaient que s’engouffrer.
    Et sinon, à part une campagne de com qui rapporte un peu à presque personne, le Pas de Calais “base arrière des JO”, ça marche ?

  6. La question de ce que ça rapporte a été évoquée pendant notre entretien avec le représentant du Conseil Général : sur la salle gymnique d’Arques, construite pour la base arrière, on nous annonce 1 million d’euros de retombées sur le territoire en 2012 (prévision). La salle a coûté 8,4 millions (HT) dont 2,1 financé par le Département. Mais bien évidemment, on aura l’occasion de faire le réel bilan d’ici quelques mois.

  7. Merci pour cette précision qui, vous serez sans doute d’accord avec moi, n’en est pas une. Au CG, ils donnent juste l’impression d’être moins au courant de ce qui se passe chez eux que vous ne l’êtes vous-mêmes. Pour toute information officielle supplémentaire, veuillez consulter La Voix du Nord.
    “D’ici quelques mois”, gageons qu’on aura effectivement l’occasion de dresser un beau bilan en termes d’approximations, d’amalgames et de magouilles mal assumées autour de cette histoire bidon de JO dans le 62.
    Encore une fois, c’est la poissonnière d’Hénin et son séduisant bras droit qui vont tirer les marrons du feu.
    Pauvre département, vraiment.

  8. Je crois qu’en fouilant du côté de Dunkeque et ” du plus grand terrain Jeux ” ….certainement beaucoup à dire aussi sur le sujet …même probalement plus !

  9. Vous avez certainement raison. Et on peut vous dire que nous sommes en train de travailler dessus…

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie