L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Ces députés à surveiller (1/10) : Marc Dolez, le perplexe du Front de Gauche

DailyUne | Petite histoire Par | 26 juin 2012

Les trente-trois circonscriptions du Nord – Pas-de-Calais ont donc trouvé preneurs la semaine dernière. Leurs titulaires ? On vous les a cités la semaine dernière (l’Abécédaire du second tour des législatives). Rassurez-vous, DailyNord n’a pas l’intention de vous présenter tous les députés un par un. Au contraire, nous en avons sélectionné dix. En vous expliquant à chaque fois pourquoi il faudra suivre cet élu pendant les cinq à venir. On commence avec Marc Dolez.

marc-dolez

Marc Dolez lors de l'interview donnée à DailyNord. Quelle place pour lui aujourd'hui au Front de Gauche ?

Marc Dolez avait peu de chances de passer à la trappe dans la dix-septième circonscription du Nord, notions-nous à l’occasion de son interview il y a quelques semaines. Nous avions évidemment raison : le député sortant était même seul en lice au second tour dimanche dernier. Il entame ainsi son cinquième mandat, ce qui en fait l’un des plus anciens députés du Nord – Pas-de-Calais à l’Assemblée Nationale (voir rubrique Inamovibles dans l’Abécédaire des législatives).

Un itinéraire cohérent en prenant des coups

Il faut dire que Marc Dolez, c’est un itinéraire cohérent. Et un sacré savoir-faire pour louvoyer au milieu des arcanes partisanes et durer en politique. Au PS, personne n’a oublié l’épopée de monsieur Dolez, tout de colère froide, qui voulait faire du passé table rase. C’était il y a presque dix ans. Le député socialiste, premier fédéral du nord, entreprend de passer à la paille de fer statuts surannés et mauvaises habitudes qui règnent autour de lui. L’enseignant de droit public est passé aux travaux pratiques. Sa croisade, menée depuis l’aile gauche du parti jusqu’au congrès du PS à Dijon, échoue (les avanies recensées un peu partout dans le pays, et dans la région en particulier, confirment aujourd’hui l’urgence d’une réforme). A l’époque, il affronte les foudres des divinités tutélaires du parti, Pierre Mauroy et Martine Aubry en tête, repousse les assauts de concurrents jurés – Bernard Roman, qui voulait lui reprendre la “fédé” – et subit toute la panoplie des trahisons, renoncements et mauvais coups de la politique. “Ils'” réussiront à le faire passer sous leur boisseau. Marc Dolez doit se replier sur ses terres du Douaisis. De quoi le tuer politiquement ? Pas encore. En 2008, avant le congrès de Reims, il quitte ce parti socialiste vermoulu avec Jean-Luc Mélenchon et créent parti et front de gauche. Bien vu.

Quelle place pour lui aujourd’hui au Front de Gauche ?

Reste donc aujourd’hui à savoir le positionnement que Marc Dolez va avoir dans son travail parlementaire. Car si le Front de Gauche sortait renforcé de la Présidentielle, les législatives lui ont tout de même remis les pieds sur terre, à l’image de son leader charismatique, Jean-Luc Mélenchon, défait face à Marine Le Pen. Le député de la dix-septième circonscription, son bastion, était d’ailleurs l’un des seuls du Parti de Gauche à clairement avoir exprimé sa perplexité face à la candidature héninoise du tribun (et c’était dans DailyNord bien entendu). Il devra également gérer sa solitude aux côtés de ses collègues communistes, eux aussi décimés : il est le seul élu proprement parti de gauche ! A 60 ans, il se retrouve de facto tel un “vieux” sage dans un groupe parlementaire où l’hésitation semble aujourd’hui de mise : garder la dynamique du Front de Gauche ? Se rapprocher du PS ? Marc Dolez aura peut-être son mot à dire.

A relire également, l’interview donnée par Marc Dolez à DailyNord avant les législatives : “Mélenchon à Hénin-Beaumont ? J’ai été perplexe.

Rendez-vous la semaine prochaine avec un nouveau député. L’intégralité de la série sera visible sur ce lien.
Cet article vous a plu ? Découvrez le meilleur de DailyNord, inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire (envoyée le vendredi matin) ou suivez-nous sur Facebook et Twitter. Et partagez l’info !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie