L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Dans l’Aisne, la femme du président du Conseil Général fait aussi sa Trierweiler

Lu, vu, entendu Par | 14 juin 2012

Scandale en perspective du côté de nos voisins et amis picards ? On apprend dans Le Courrier Picard que la femme du président du Conseil général de l’Aisne vient d’apporter son soutien à un candidat dissident (qui n’était pas dissident au premier tour, mais ça c’est compliqué, il vous faut vous plonger dans la lecture de l’article). Pas via Twitter comme la désormais très célèbre Valérie Trierweiler, mais via Facebook.

Les journalistes nordistes croisent les doigts pour que la femme de l’un de leurs grands élus (ou le mari d’une grande élue) régionaux suivent la mode.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus