L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Sébastien Huyghe et Frédéric Cuvillier : les hommes des Présidents

DailyUne Par | 02 mai 2012

Le deuxième tour approche à grands pas. Nicolas Sarkozy ou François Hollande à l’Elysée ? Deux parlementaires régionaux attendent avec impatience le résultat : Frédéric Cuvillier (PS) et Sébastien Huyghe (UMP). Il faut dire que les deux jeunes quadras n’ont pas lésiné sur leur temps dans cette campagne présidentielle. Suffisant pour devenir ministre en cas de victoire de leur mentor, dimanche ?

Frédéric Cuvillier, Monsieur Mer attend son ministère

Si Frédéric Cuvillier ne devient pas ministre au lendemain du 6 mai (deuxième tour de la Présidentielle pour les étourdis), le bonhomme risque d’être forcément déçu. Car cela n’aura pas échappé aux observateurs de la vie politique régionale : le député-maire de Boulogne-sur-Mer n’a pas lésiné sur son temps concernant son soutien de campagne à François Hollande. Et pas qu’un peu, car il faut avouer que le candidat lui a réservé quelques petites primeurs. Où François Hollande a-t-il fait sa première sortie de campagne, le 1er avril 2011, alors que DSK était encore le grand favori des sondages ? A Boulogne-sur-Mer, sur les terres d’un de ses fidèles alliés. Une fidélité à Boulogne-sur-Mer et au Pas-de-Calais éprouvée pendant la campagne : l’ex-premier secrétaire du Parti Socialiste est revenu à plusieurs reprises au pays. Réservant même un meeting pendant la campagne officielle à la cité boulonnaise, suite à l’insistance de ses amis maritimes (voir La Semaine dans le Boulonnais). Ou en se présentant aux voeux aux partenaires du club de football local, l’USBCO à Paris. Alors, évidemment, Frédéric Cuvillier lui a rendu la pareille : en déclarant à longueur d’interview et bien avant tout le monde son soutien à François Hollande (voir par exemple, DailyNord au moment de la Primaire), en tirant sur tout ce qui bouge (sa réponse sur la « polémique » Cassez il y a quelques jours par exemple), ou en l’accompagnant à plusieurs reprises en France (Dijon, salon de l’Agriculture à Paris).

Nommé conseiller dans l’équipe de campagne à la Mer, la pêche et la façade maritime… voici donc notre futur ministre de la Mer, plus de 20 ans après un autre régional de l’étape, Michel Delebarre ?

Sébastien Huyghe, le moustique flingueur deviendra-t-il un mousquetaire ?

L’ascension de Sébastien Huyghe au sein de l’UMP fait baver plus d’un jeune candidat aux Législatives dans la région (on aura bientôt l’occasion d’y revenir sur DailyNord). Il faut dire que celui qui a connu l’ivresse de défaire Martine Aubry de la députation en 2002 a bien grimpé dans l’échelon du parti présidentiel ces derniers mois. Proche de Jean-François Copé, il a notamment été nommé secrétaire national en charge des questions de justice, mais a surtout intégré la cellule « Riposte », créée spécialement pour l’élection présidentielle tout en devenant porte-parole adjoint de l’équipe de campagne. Ça tombe bien, Sébastien Huyghe aime bien riposter. Surtout quand il s’agit de parler du PS et du projet de François Hollande. Enfin, pas que du projet : il y a encore peu, dans un communiqué très en dessous de la ceinture,  il revenait sur l’absence de réaction du candidat PS alors qu’il était premier secrétaire quant à l’agression sexuelle présumée de DSK contre Tristane Banon. Mais Sébastien Huyghe, qui a également participé à nombre de réunions de soutien à son candidat, est aussi un homme de son temps. Il tweete à gogo, notamment depuis le mois de septembre où ça devient presque de l’acharnement. Au point de parfois lui faire perdre les pédales, comme quand il tweete cette parole du Président : « #Sarkozy, parfois l’attente fait monter le désir »…

Cette montée dans la hiérarchie n’est pas passée inaperçue : ainsi, selon nos confrères du Parisien, Sébastien Huyghe fait désormais partie des moustiques de l’UMP, sobriquet attribué à la nouvelle garde rapprochée du Président, en référence aux mousquetaires Copé, Baroin, Jacob ou Le Maire. Suffisant pour devenir ministre en cas de réélection de Sarkozy ?

Cet article vous a plu ? Découvrez le meilleur de DailyNord, inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire (envoyée le vendredi matin) ou suivez-nous sur Facebook et Twitter. Et partagez l’info !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus