L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Retour sur une campagne en Nord (2) : que retenir de la Présidentielle dans la région?

DailyUne | Réflexions Par | 06 mai 2012

Avec l’élection de François Hollande à la Présidence de la République sonne l’épilogue d’une campagne électorale où le Nord – Pas-de-Calais aura pris une place toute particulière. Les grands gagnants régionaux, les perdants, les observations, c’est l’objet de ce petit bilan made in DailyNord, quelques jours après notre Abécédaire des meetings.

 Les grands gagnants : Marine Le Pen, Martine Aubry

Et les gagnants sont des gagnantes dans le Nord – Pas-de-Calais. Mais pas exactement de la même idéologie. On l’a déjà écrit sur DailyNord il y a quinze jours : Marine Le Pen a réussi son pari. En venant s’installer à Hénin-Beaumont, elle a réussi à remplacer son père dans les coeurs frontistes, en réussissant le meilleur score du Front à une élection présidentielle (18%), fruit logique d’enquêtes d’opinions favorables depuis plusieurs mois (relire notre feuilleton). En attendant l’explosion de l’UMP et le ramassage des miettes en règle ?

Dans un autre domaine, c’est Martine Aubry qui a réussi à tirer son épingle du jeu. La maire de Lille, si elle a échoué dans la bataille des Primaires, se sera imposée comme l’une des chefs d’orchestre de la victoire socialiste : en plaçant le Parti en ordre de bataille notamment. Martine Aubry sort incontestablement renforcée de la bataille présidentielle. Au point d’obtenir le maroquin de Premier Ministre, le seul qu’elle accepterait si l’on se réfère à ses paroles de 2010 (à l’époque, elle répondait à La Voix du Nord qui lui posait la question d’un départ de Lille en cas de victoire de la gauche : “Pour prendre un ministère ? Non !”)

Le perdant : Jean-Louis Borloo

S’il y a des gagnantes dans la Présidentielle vue du Nord – Pas-de-Calais, il y a aussi des perdants. Et surtout un perdant. A force de danser la valse, cette fois, Jean-Louis Borloo, député de Valenciennes, ancien ministre de l’Ecologie, se retrouve hors du jeu politique pour les prochaines années. Il y a peu de chances qu’il entre dans un gouvernement socialiste, l’UMP ne sera bientôt plus que l’ombre d’elle-même et on voit mal Jean-Louis Borloo réussir à rassembler des troupes pour mener la bataille d’une nouvelle droite, plus sociale face à Marine Le Pen. A moins que le père Jean-Louis ne se décide à un come-back pour tenir la dragée haute à la fille de Jean-Marie Le Pen qui aura forcément de hautes ambitions dans la région et ce dès maintenant (Législatives, Hénin-Beaumont, conseil régional…)…

Les disparus : Alain Bocquet et Valérie Létard

Avril 2010. DailyNord se lance dans les premières conjonctures présidentielles (relire cet article). Le Nord – Pas-de-Calais pourrait compter nombre de candidats à l’Elysée : Marine Le Pen, Martine Aubry, Jean-Louis Borloo, Nicolas Hulot… et Alain Bocquet qui n’exclut pas d’aller tout droit dans la bataille présidentielle. C’était sans compter sur la montée de Jean-Luc Mélenchon qui réduira à néant les espoirs du député-maire de Saint-Amand-les-Eaux. Autre disparue dans le triangle des Bermudes de la politique, une certaine Valérie Létard, ex-secrétaire d’Etat, peu prolixe, terrée dans son fief hennuyer, et qui pâtit à la fois de la retraite d’un Hervé Morin du Nouveau Centre et d’un positionnement hasardeux entre droite sociale et droite libérale. Finalement entre les disparus et le perdant, le Valenciennois et l’Amandinois arrivent en pôle…

Les petits nouveaux : Steeve Briois, Frédéric Cuvillier, Sébastien Huyghe et Florian Philippot

Ils sortent comme les gagnants de cette campagne dans le Nord – Pas-de-Calais. On vous parlait la semaine dernière de Frédéric Cuvillier et de Sébastien Huyghe. Le premier va certainement devenir ministre, le second a un coup à jouer dans le recomposition de la droite, et pas seulement au niveau local. Avec un petit goût de revanche ? On se souvient que les petits copains UMP Decocq et Daubresse n’avaient pas été très gentils avec lui avant, pendant et après la campagne municipale lilloise de 2008… Steeve Briois est aussi l’un des grands vainqueurs de la Présidentielle 2012 : celui qui a implanté le Front National à Hénin-Beaumont au milieu des années 90 a gagné ses galons de secrétaire général et s’offre désormais une visibilité nationale, tout comme Florian Philippot, directeur de campagne de Marine Le Pen, originaire de Bondues (il devient d’ailleurs porte-parole du FN pour les Législatives).

L’invité surprise : Dominique Strauss-Kahn

DSK. Le directeur du FMI était promis aux plus hautes destinées nationales. L’histoire, on la connaît : une agression présumée au Sofitel à New-York sonnera le glas de ses ambitions présidentielles lançant de gré ou de force la Lilloise Martine Aubry dans la bataille des Primaires. Un DSK intimement lié à Lille, avions-nous noté lors de notre bilan de l’année 2011, avec l’affaire du Carlton qui éclatera juste après. Des scandales qui n’auront pas été sans incidence sur la campagne…

Le point géographique presque central : la région

La région a confirmé son potentiel… à attirer les candidats à la Présidentielle. Pendant un an et demi, les candidats se sont relayés aux quatre coins du Nord – Pas-de-Calais, l’une des régions les plus peuplées de France faut-il rappeler. François Hollande lui a réservé sa première intervention de campagne (le 1er avril 2011 à Boulogne-sur-Mer), Eva Joly et François Bayrou leurs premiers meetings (Roubaix et Dunkerque), Nicolas Sarkozy y aura fait deux meetings (Arras et Lille, sans oublier sa visite valenciennoise)… On a ainsi vu du candidat dans la métropole lilloise, à Denain, à Dunkerque, à Arras, dans le Bassin Minier… mais étrangement, parmi les cadors, ils sont nombreux à avoir évité une ville symbole : Hénin-Beaumont. Car à part le Front National, seuls de petits candidats (Eva Joly, Pierre Laurent pour le Front de Gauche, Hervé Morin) y ont mis les pieds. Dans l’ex-cité de Gérard Dalongeville, le résultat du premier tour était logiquement sans appel : 35% pour Marine Le Pen.

 Cocorico : des polémiques parties de la région

Autre preuve de l’importance de la région dans la campagne, les polémiques qui en sont parties ou reparties… On passera sur l’affaire du Carlton mettant en cause DSK ou les propos limite récurrents du Ministre de l’Intérieur Claude Guéant (natif de Vimy) pour retenir quelques-unes des dernières en date qui ont braqué les regards sur la région : le halal avec le conseiller régional Front National Paul Lamoitier, plus gros grossiste en viande halal (il a quitté le FN depuis) ; les fameux horaires des piscines réservés aux femmes musulmanes à la piscine de Lille Sud (qui sont une légende, lire par exemple cet article) ; les nouveaux propos homophobes du député tourquennois Christian Vanneste qui s’affirme de plus en plus comme un électron libre et vient de prendre la tête du RPF (de quoi jouer un rôle dans une éventuelle recomposition à droite, entre UMP exténuée et FN conquérant ?),  la bourde de Michel Vauzelle sur le cas Florence Cassez, etc.

Cet article vous a plu ? Découvrez le meilleur de DailyNord, inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire (envoyée le vendredi matin) ou suivez-nous sur Facebook et Twitter. Et partagez l’info !

Photo de Une : Stéphane Dubromel.

Retrouvez les différents volets de notre Retour sur une campagne en Nord :

Que retenir de la Présidentielle dans la région?

L’Abécédaire des meetings

Hommage aux gueules de militants

Les dix articles à relire sur cette campagne

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus