Les interviews législatives : Hervé-Marie Morelle (UMP), “Non, je ne suis pas kamikaze !”

Il a déjà un surnom : H2M. Hervé-Marie Morelle est candidat UMP sur la première circonscription lilloise face au vieux loup socialiste, Bernard Roman. Kamikaze, le jeune homme de 27 ans ? A moins qu’il ne s’agisse pour lui de devenir incontournable pour les échéances à venir au sein d’une droite lilloise divisée. Interview dans le cadre de notre série sur les législatives.

DailyNord : Comment devient-on candidat UMP dans la première circonscription de Lille ?

Hervé-Marie Morelle :Je suis issu d’une famille de gaullistes, mon grand-père était au FFI et adjoint au maire d’Aniche, et ma grand-mère une amie de Norbert Ségard, député à Lille.  Mes parents n’étaient pas particulièrement politisés… bien que j’ai réussi à convaincre ma mère : elle est candidate cette fois-ci dans la seizième circonscription du Nord, à Aniche ! Mes premiers combats, c’est à Lille 3 en 2006 pour lutter contre le blocage de la fac lors du CPE. Pas à l’UNI, qui était trop à droite à l’époque mais en créant un collectif anti-blocage apolitique. Je suis ensuite devenu le directeur adjoint de la campagne des législatives du précédent candidat sur la première circonscription. Je suis par ailleurs devenu responsable des Jeunes UMP de Lille de 2007 à 2011, en faisant également campagne pour Valérie Létard aux Régionales, Sébastien Huyghe aux Municipales ou Dominique Riquet aux Européennes.  L’an dernier, je me suis présenté aux cantonales à Fâches. J’ai été éjecté du 2ème tour par le FN. C’est dramatique : trois mois de campagne non-stop, mais sans être entendu…

Bernard Roman, le meilleur ennemi d’H2M

Envie de plus de kamikazes ?
Ce mercredi,DailyNord s’intéresse aux autres kamikazes du Nord – Pas-de-Calais et décrypte le phénomène dans ces élections législatives.

DailyNord : Et ça ne vous a pas découragé de retenter l’expérience dans une circonscription réputée imprenable face à un socialiste historique comme Bernard Roman ?

Hervé-Marie Morelle : C’est ma circonscription : je ne suis pas partisan du nomadisme politique, j’aime ce territoire et sa richesse. Quant au choix du parti, je pense que c’est dans le cadre d’un renouveau, d’une alternative dans le paysage lillois. Surtout face à un candidat qui fait partie des meubles. ça fait quinze ans qu’il est là : qu’est-ce qu’il a changé ? Le chômage n’a pas baissé, les taxes ont augmenté, la mendicité également, les transports scolaires ne sont plus gratuits, on va se retrouver avec un Grand Stade trop cher… Et le personnage a des attitudes que je ne peux pas accepter : quand Claude Guéant, Ministre de l’Intérieur vient, M.Roman ne daigne même pas se déplacer… Il est quand même député d’un territoire avant tout !

Coulisses d’interview

Durant l’interview effectuée à deux pas de la préfecture de Lille, dans un siège de campagne tapissé d’affiches à son effigie et de son mentor, Nicolas Sarkozy, Hervé-Marie Morelle répond aux questions de DailyNord tout en traçant au stylo Bic des arabesques sur l’un de ses tracts de campagne. Nous profitons d’une attaque dorsale soudaine qui le fait hurler de douleur et qui l’oblige à aller chercher un nouveau fauteuil pour jeter un coup d’oeil indiscret sur les croquis du jeune homme. Ce sont les lettres de son nom « H-e-r-vé-M-a-r-i-e M-o-r-e-l-l-e » que le candidat dessine avec application depuis maintenant trois quarts d’heure. Pas de doute, quand H2M assure avoir Nicolas Sarkozy pour modèle, son culot, son ambition et sa détermination, on veut bien le croire.

DailyNord :A sa place, vous y seriez allé ?

Hervé-Marie Morelle : Bien entendu. Si Daniel Vaillant (dernier ministre de l’Intérieur socialiste) était venu dans une circonscription où je suis élu, j’y serais allé.

DailyNord :Vous ne l’aimez pas trop, ce cher Bernard Roman…

Hervé-Marie Morelle : Si il avait laissé sa place à un candidat PS dynamique, je n’y aurais rien à redire. D’autant qu’il avait déclaré il y a une dizaine d’années qu’il quitterait son siège à soixante ans (relire notre Lu, vu, entendu)…

DailyNord : Honnêtement, c’est kamikaze de se présenter ici… Vous avez perdu d’avance.

Hervé-Marie Morelle : Non, je ne suis pas kamikaze ! Regardez Aubry en 2002. Elle en a chialé. Parce qu’en face il y avait Sébastien Huyghe, quelqu’un qui était du coin, qui ne faisait pas de politique politicarde. C’est l’antithèse de Martine Aubry. Je suis l’antithèse de Bernard Roman. Lui est communautariste, il ne veut rien changer. Moi, je suis candidat pour changer les choses.

DailyNord : Avec la défaite de Nicolas Sarkozy, ça risque d’être encore plus difficile…

Hervé-Marie Morelle : J’accepte bien entendu le résultat. Mais aujourd’hui, il faut le dire : on ne peut pas laisser tous les pouvoirs dans les mêmes mains. La démocratie a besoin de diversité. C’est pour cela qu’il faut élire un député de droite dans la première circonscription.

DailyNord : La candidature de Brigitte Mauroy ne va en tout cas pas vous aider…

Hervé-Marie Morelle : Qui est Brigitte Mauroy ?

Dans le futur échiquier de la droite lilloise ?

DailyNord : Pour être clair, cette candidature c’est plus pour vous affirmer dans le futur échiquier de la droite lilloise ?

Hervé-Marie Morelle : Il est clair que ça me place. Après, je serai apte à être dans les dix premiers de la prochaine liste à Lille. Mais je ne suis pas le seul. Il y a également Pauchet ou Kinger qui représentent l’avenir. A la différence de Bernard Roman. Avec nos candidatures, c’est une nouvelle dynamique pour la droite lilloise.

DailyNord : L’une des droites les plus nulles de France, avions-nous souligné sur DailyNord il y a deux ans. Valérie Létard en a encore été l’exemple après les Régionales. Elle se fait élire en tête de liste en 2010 et démissionne. Ce n’est pas franchement l’exemple d’un renouvellement…

Hervé-Marie Morelle : C’est vous qui l’avez dit… Aujourd’hui, je le répète, il y a une jeune génération, qui est une alternative crédible aux pouvoirs locaux en place. L’UMP a fait le choix de donner l’investiture à la jeunesse. J’espère que cela permettra de tourner la page des clivages internes et de rassembler au delà des différences. Moi, par exemple, j’aiderai de mon maximum Thierry Pauchet (Nouveau Centre) à remporter la circonscription voisine.

DailyNord : Nord Eclair vous a épinglé dernièrement sur vos finances de campagne, jugées excessives. Un mot là-dessus ?

Hervé-Marie Morelle : Ce problème est réglé. C’est un épiphénomène qui a été transmis à la presse pour me nuire. Vous savez, je ne suis pas un professionnel de la politique  : je n’ai pas des fonds exceptionnels pour ma candidature.

DailyNord : En parlant d’argent : si vous êtes élu, accepterez-vous de communiquer les détails de votre IRFM, écueil auquel a été confronté DailyNord cette année ?

Hervé-Marie Morelle : Je n’ai aucun souci avec ça. Si je suis élu, je donnerai même 30% de mes indemnités à des associations humanitaires. La preuve qu’on peut être social en étant de l’UMP. Et bien entendu, je vous montrerai tout ça avec plaisir.

L’appel du 18 juin

DailyNord : Les jeunes candidats, c’est aussi les réseaux sociaux et internet. Vous y êtes particulièrement présent : c’est indispensable ?

Hervé-Marie Morelle : La place d’internet est extrêmement importante aujourd’hui, que ce soit via les blogs, Facebook ou Twitter : ça permet de toucher les gens qui ne sont pas sur les marchés. Sans oublier de faire du porte-à-porte. Mais internet, je ne m’y suis pas mis cette année : je tiens un blog où je dialogue avec les habitants de la circonscription depuis 2007.

DailyNord : Que ferez-vous le 18 juin ?

Hervé-Marie Morelle : Je suis à l’Assemblée nationale, pourquoi ?  

A lire ou relire : Audrey Linkenheld (PS), “je ne suis pas une socialiste de bureau”

Cet article vous a plu ? Découvrez le meilleur de DailyNord, inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire (envoyée le vendredi matin) ou suivez-nous sur Facebook et Twitter. Et partagez l’info !

Un peu plus de DailyNord ?

8 Commentaires

  1. Bonjour,
    Il aurait fallu lui avoir demandé pourquoi son mandataire social avait interpellé le préfet du fait d’une gestion peu rationnelle de l’argent de campagne.

  2. La question lui a été posée : “Nord Eclair vous a épinglé dernièrement sur vos finances de campagne, jugées excessives. Un mot là-dessus ?”. Simplement, on ne s’est pas attardé dessus, Nord Eclair l’ayant déjà fait…

  3. Hervé Marie Morelle était sur les listes de l’UNI (tete de liste au CEVU) en 2008…

  4. Il a meme siégé au nom de l’UNI pendant deux ans !

  5. Votez au hasard, de toute façon ce sont les riches qui décident !

    http://www.youtube.com/watch?v=HE3MDSTaK2o

  6. les mecs du FN ou certains vieux cons de l’UMP ont voulu baiser le jeune loup mais en accédant au 2me tour et en faisant mieux que sarko au 1er tour des présidentielles hmm me fait croire que dailynord a eu raison de s’y intéresser !

  7. La fricadelle, c’est pour lui . Il suffit d’aligner les lieux communs et en tout premier lieu les phrases qui commencent par ” Moi je”

    1) Moi, je suis candidat pour changer les choses.
    2) Moi, par exemple, j’aiderai de mon maximum Thierry Pauchet
    3) Vous savez, je ne suis pas un professionnel de la politique : je n’ai pas des fonds exceptionnels pour ma candidature.
    4) Après, je serai apte à être dans les dix premiers de la prochaine liste à Lille.
    5) un collectif anti-blocage apolitique.
    6) Sur son echec electoral : C’est dramatique : trois mois de campagne non-stop, mais sans être entendu…
    7) A propos de B Romain : qu’est-ce qu’il a changé ? Le chômage n’a pas baissé, les taxes ont augmenté, la mendicité également, les transports scolaires ne sont plus gratuits, on va se retrouver avec un Grand Stade trop cher
    8) La démocratie a besoin de diversité. C’est pour cela qu’il faut élire un député de droite dans la première circonscription.
    Q du journaliste : La candidature de Brigitte Mauroy ne va en tout cas pas vous aider…
    R : Qui est Brigitte Mauroy ?

    1) J’espère que cela ( ma candidature) permettra de tourner la page des clivages internes et de rassembler au delà des différences

    11) Si je suis élu, je donnerai même 30% de mes indemnités à des associations humanitaires. La preuve qu’on peut être social en étant de l’UMP. Et bien entendu, je vous montrerai tout ça avec plaisir.
    12) La place d’internet est extrêmement importante aujourd’hui,
    Q du journaliste : Que ferez-vous le 18 juin ?
    R Hervé-Marie Morelle : Je suis à l’Assemblée nationale, pourquoi ?

  8. Faites gaffe, c’est pas uniquement le jour de l’anniversaire de l’Appel, c’est aussi le jour de la Sainte-Marine…

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire