L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

François Hollande Président : un candidat inauguré à Boulogne-sur-Mer

DailyUne Par | 06 mai 2012

Et voilà : l’élection présidentielle vient de rendre son verdict. François Hollande est donc le nouveau président pour cinq ans. L’histoire régionale retiendra que c’est au Nord- Pas-de-Calais que le candidat Hollande avait réservé sa première sortie de campagne, le 1er avril 2011, juste après sa déclaration de candidature. Boulogne-sur-Mer plus exactement. Revue de presse, treize mois en arrière.

« Boulogne-sur-mer. Si jamais, dans un an et quelques, François Hollande est élu président de la République, l’histoire retiendra que c’est ici, le long du port du Nord, que le socialiste a officiellement lancé sa campagne pour l’Élysée. » L’histoire peut donc retenir ce qu’écrivait un journaliste de France Soir, au soir du 1er avril 2011 :  au lendemain de sa déclaration de candidature à la Primaire socialiste depuis Tulle, François Hollande réservait sa première sortie à Boulogne-sur-Mer (qui est plus exactement dans le Pas-de-Calais, mais passons).

Jeux de mots et d’analogies entre 1er avril et visite d’un port de pêche

D’ailleurs, à l’époque, à se replonger dans les archives, la presse était prudente quant aux chances du candidat socialiste d’entrer à l’Elysée. Il faut dire que le tsunami DSK n’était pas encore passé par là et qu’on en était encore à supputer sur les candidats qui allaient se lancer dans la Primaire. La d’habitude si sérieuse AFP y mettait quand même une petite touche d’humour (voire de dédain ?), l’air de rien : « Entre turbots, bars, roussettes et pêcheurs, François Hollande étrennait vendredi dans le port de Boulogne-sur-Mer ses nouveaux habits de candidat aux primaires socialistes. ». Le Parisien/Aujourd’hui en France s’amusait lui du revival Hollande, via cette phrase d’un membre du PS : « Comme Chirac, c’est le candidat revival, au fond du trou, seul et qui revient. » Une analogie à la campagne de Chirac en 95 qui reviendra tout le long du papier. Tandis qu’un chroniqueur du Post faisait bien sûr le parallèle 1er avril/visite de port de pêche : « Hasard du calendrier, il se trouvait vendredi matin à Boulogne-sur-Mer, dans une entreprise de transformation.. de poisson ». LCI/TF1 en profitait d’ailleurs pour faire de l’humour dans son titre : « 1er avril : Hollande comme un poisson dans l’eau ». Tout comme  DailyNord : « Hollande à la pêche aux voix ».

 La presse prenait déjà Hollande au sérieux

Reste que globalement, la presse des 1er et 2 avril invitait entre les lignes à se méfier du candidat Hollande, présent dès 6h45 sur le port de Boulogne-sur-Mer. D’ailleurs, La Voix du Nord, en revenant sur la déclaration de candidature de la veille prévenait : « Tout en perdant des kilos, l’homme a pris de l’épaisseur » et, « avec sa progression dans les sondages, Monsieur petites blagues raillé par Laurent Fabius ne fait plus rire ses rivaux ».  Le papier de retour sur la visite boulonnaise rapportait quant à lui que « Frédéric Cuvillier le voit comme « un très bon candidat, qui incarne une politique de rassemblement. C’est un homme de proximité. » 20 Minutes revenait alors sur les faiblesses et atouts du candidat au détour de l’annonce d’un programme de journée qui allait s’avérer classique dans la suite de la campagne :  « Au programme, des rencontres avec les élus locaux, des entrepreneurs et des réunions publiques, un exercice qu’il maîtrise parfaitement depuis son passage à la tête du PS.  Onze années en tant que Premier secrétaire, c’est à la fois un problème pour lui – son bilan notamment des dernières années est mauvais – mais aussi un atout, puisqu’il a pu se créer un réseau d’élus, dans les fédérations. »

DailyNord avait déjà démontré l’importance du Nord – Pas-de-Calais dans une bonne campagne

Au vu du résultat de ce soir, il a donc réussi à éviter les écueils. Et a eu raison de débuter sa campagne dans le Nord – Pas-de-Calais. Une région plus qu’importante pour qui veut gagner l’Elysée sous la Cinquième République, notait DailyNord quelques jours plus tard avec Le Nord – Pas-de-Calais, arme indispensable pour gagner la Présidentielle ?

Cet article vous a plu ? Découvrez le meilleur de DailyNord, inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire (envoyée le vendredi matin) ou suivez-nous sur Facebook et Twitter. Et partagez l’info !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus