L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

De Mohamed Merah à Martine Aubry, les homonymes n’ont pas le même chemin de croix

DailyUne | Réflexions Par | 21 mai 2012

Ils s’appellent Emmanuelle Delapierre, Rachid Alamin, Mohamed Merah, François Hollande ou Martine Aubry. Point commun : tous sont Nordistes et victimes d’homonymie. Si parfois, la situation peut prêter à sourire, pour certains, comme Mohamed Merah, cela peut s’apparenter à un véritable chemin de croix.

« Là, il y a un meeting dans la région prochainement. C’est bien : mais le problème, c’est que sur l’affiche, on ne mettra que le surnom : Parigo. Et pas Mohamed Merah ». Robert Pantigny est un brin désabusé… Il faut dire que l’histoire dans laquelle l’entraîneur de boxe douaisien se retrouve entraîné malgré lui a de quoi laisser pantois (*).

Le Mohamed Merah douaisien n’a plus son nom sur les affiches

Retour en mars 2012. La France se réveille avec le massacre d’une école juive à Toulouse, tuerie qui fait suite à l’assassinat de militaires dans la région. Rapidement, on apprend l’identité de l’assassin : Mohamed Merah, qui sera tué quelques jours plus tard lors d’un assaut du RAID. La fin de l’histoire sonne le début d’une autre du côté de Douai : « Immédiatement, les problèmes ont commencé, se souvient l’entraîneur. Des chaînes étrangères qui récupéraient les images de Mohamed sur notre site, des commentaires injurieux sur le blog, même des menaces de morts. Oui, je me suis inquiété pour lui. » Lui, c’est Mohamed Merah, dit Parigo. Un boxeur douaisien de 24 ans, plutôt doué, qui n’imaginait pas se retrouver dans une telle galère… « J’ai tout fait pour le protéger. Mais franchement, je me suis inquiété. »

Robert Pantigny a eu raison. Deux mois plus tard, le bilan n’est pas terrible pour lui et son poulain : « d’habitude, le téléphone sonne pour des combats avec lui. Aujourd’hui, on n’a quasiment rien. Il faut démarcher. Plus par connaissance, mais encore, le nom est donc parfois enlevé. » Et à Douai, même ville de résidence du jeune homme ? « On a eu un combat fin avril, dans son quartier. Ça s’est très bien passé, il a reçu de nombreux soutiens. Sauf que… » Sauf que certains commerçants douaisiens, ayant eu vent de l’homonymie ont retiré les affiches avant le combat, déplore l’entraîneur : « Franchement, toute cette histoire a été déstabilisante. C’est dur pour moi, alors imaginez pour lui. » Au point qu’aujourd’hui, les sportifs ont pris un avocat lillois. Qui s’occupe de leurs affaires en cas de problèmes : comme avec cette grande chaîne nationale qui a encore diffusé des images du boxeur… en le prenant pour l’autre Mohamed Merah.

Rachid Alamin, emprisonné au Maroc à cause d’un homonyme

L’homonymie, un fardeau très lourd à porter ? On serait tenté de le croire. Même quand l’homonyme n’est pas célèbre. Genre celui de Rachid Alamin. Le franco-marocain, père de famille qui vit à Halluin, part en novembre au Maroc éclaircir une affaire de trafics de stupéfiants dans laquelle il serait cité. Il n’a pas le temps de s’expliquer : arrêté à la douane, il est incarcéré cinq mois… avant qu’enfin, la justice daigne comprendre qu’il s’agissait d’un homonyme (voir son interview, à son retour en France, sur Nord Eclair). Une affaire rocambolesque qui est même remontée aux oreilles du Roi du Maroc.

Copiage et web : la directrice du Musée de Valenciennes a reçu des félicitations… pour la nomination de son homonyme à Télérama !delapierre

Reste qu’en général, à part ces cas extrêmes, l’homonymie se passe plutôt bien. C’est même plutôt drôle pour la directrice du Musée de Valenciennes, si ça ne mettait pas en exergue une fâcheuse habitude d’internet : le copiage d’informations. Fin mars 2011, lorsqu’Emmanuelle Delapierre a été élue à la présidence de Télérama, certains sites ne se sont même pas posé la question de la possibilité d’une homonymie… Ils ont simplement tapé son nom dans un moteur de recherche, sont tombés sur la bio de l’actuelle directrice du musée des Beaux-Arts de Valenciennes, son homonyme,  et hop, la nouvelle présidente de Télérama a été confondue avec la Valenciennoise. “Aucun journaliste ne m’a passé un coup de fil. En quelques jours, la fausse nouvelle s’est dupliquée sur internet. J’ai même reçu des cartes de félicitations et des fleurs. C’était quand même relativement gênant d’expliquer que c’était une erreur“, explique notre Emmanuelle Delapierre. Heureusement, le net a su se corriger et il ne subsiste plus que quelques légères traces de la mégarde, comme sur le site d’Hellocoton par exemple (notre capture d’écran).

La Valérie de François Hollande raccroche au nez, la Martine Aubry de Maubeuge en sourit

Une histoire qui prête à sourire dans une région qui compte nombre d’homonymes : une flopée de Jean Dujardin, deux Michel Blanc, un Christophe Lambert (champion de billard d’ailleurs), une Vanessa Paradis, un Thierry Lhermitte, une Françoise Hardy… amusez-vous dans les Pages Blanches de l’annuaire… Et même un François Hollande. Evidemment, on ne pouvait pas louper un coup de fil à notre nouveau président. A priori, le Valenciennois ne goûte guère à l’homonymie : sa femme (on présume) nous a raccroché au nez. On s’est donc rabattu sur Martine Aubry, patronne du café-hôtel-restaurant Le Vélodrome à Maubeuge. L’homonyme de la Première secrétaire du PS, si elle ne fait pas de politique, s’amuse plutôt de cette situation. « Je reçois des coups de fils comiques, il y a des gens qui pensent vraiment avoir Martine Aubry au téléphone… Une fois, j’ai même RTL qui m’a appelé pour un jeu. D’ailleurs, ils ne m’ont jamais envoyé le cadeau promis. » Pas de désagréments donc ? « Un peu, quelques coups de fils en pleine nuit pendant les 35 heures. Mais vous savez, il suffit de décrocher son téléphone. » Homonyme et maligne.

(*) Interview réalisée début mai.

Cet article vous a plu ? Découvrez le meilleur de DailyNord, inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire (envoyée le vendredi matin) ou suivez-nous sur Facebook et Twitter. Et partagez l’info !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie