L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Retour sur le meeting de Marine Le Pen : les dix points à retenir de sa venue à Hénin-Beaumont

DailyUne Par | 16 avril 2012

C’est reparti pour une semaine intensive de meetings. DailyNord est évidemment sur le pont et était ce dimanche après-midi à Hénin-Beaumont à la réunion publique interactive de la parachutée régionale de l’étape, Marine Le Pen (Front National). Ce qu’il faut en retenir en dix points et en images.

[slideshow id=69]

Marine Le Pen dans la salle François-Mitterrand, rue René-Cassin

Un meeting de Marine Le Pen dans la salle François-Mitterrand, ça ne manque forcément pas de saveur au niveau du symbole. D’ailleurs, Steeve Briois, local de chez local de l’étape, l’a rappelé : « Qu’est devenu l’esprit de François Mitterrand ? » Faudrait lui demander directement. Comme à René Cassin (nom de la rue), l’un des auteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme…

Une bande-son usante

En attendant le meeting, il fallait se coltiner une bande-son musicale, accompagnant quelques images qui défilaient à l’écran. Et un gamin criant « Marine Présidente ». En boucle, légèrement usant pour ceux qui étaient arrivés en avance. Heureusement, le meeting a commencé à l’heure. Mais là, surprise pour ceux qui étaient vers le fond de la salle : un son en écho. La double peine.

Une salle pleine d’invisibles

925 chaises disposées dans la salle, ce n’était pas un hasard. Comme le nombre de Parlementaires (Assemblée nationale et Sénat), pour symboliser l’intitulé de la réunion publique interactive : le Parlement des invisibles. Ce qui était visible, c’est que Marine Le Pen a fait le plein dans son fief : 2000 personnes a annoncé le FN en fin de réunion. Certainement un peu surévalué, mais on n’a pas compté.

Des contrôles aux entrées

Pour entrer dans l’enceinte de François-Mitterrand, il fallait passer sur des portiques de sécurité, vider ses poches, mettre les objets métalliques dans un petit panier et ouvrir son sac. Un vrai petit contrôle d’aéroport, typique de la droite pendant la campagne : on n’avait vu ça que chez Nicolas Sarkozy en février. La sécurité, une question de droite. On aurait dû s’en douter.

 On s’affiche (mais pas trop)

A priori, on n’a plus honte de venir écouter Marine Le Pen, même dans une ville de taille moyenne. D’ailleurs, on amenait même ses enfants en bas âge pour la sortie dominicale… Bon, on a quand même remarqué que quelques-uns, surtout vers le fond de la salle, évitaient soigneusement les caméras.

Pas d’archétype du facho… beaucoup de jeunes

Pas ou très peu de gros bras crânes rasés et tatoués. Le public a bien changé, même s’il reste quelques vêtements Lonsdale entre les tee-shirts, drapeaux, fanions à la gloire de la France, de Marine Le Pen et du Front national. Pour le reste, un public varié… et beaucoup de jeunes gens : une confirmation du sondage sorti il y a quelques jours plaçant MLP en tête des votes chez les 18-24 ans ?

La fibre locale à fond

Logique vu l’implantation frontiste à Hénin-Beaumont. Briois, l’enfant du pays, et Le Pen, la parachutée du pays, ont largement insisté sur la fibre locale. Le secrétaire général du FN en brandissant des menottes tout en tonnant un message de bienvenue dans « le cœur nucléaire de la mafia socialiste », la présidente du Front en confiant son « besoin d’être ici, croyez-moi ça fait du bien ». Ben après la Présidentielle, elle pourra revenir s’installer à Hénin-Beaumont à longueur d’année si ça lui manque tant que ça…

La parole au peuple

Car c’était bien l’objet de la réunion publique interactive. Donner la parole au peuple pendant que Sarkozy et Hollande faisaient leurs shows à Paris. Ici, pas de stars, ni d’anciens ministres, des vrais gens, a seriné MLP. En même temps, c’est peut-être parce qu’elle n’en a pas trouvé. Et Paris, elle y va mardi, rappelait quand même une feuille opportunément posée sur chacune des 925 chaises.

Quid de l’interactivité ?

Réunion publique interactive, l’idée était donc, après un discours de présentation, de laisser quelques spectateurs poser des questions triées sur le volet. Une quinzaine, parmi les 8 000 reçues, a déclaré le Front National. Une partie a été posée directement par le public, l’autre était lue par un animateur pour les petits malchanceux qui n’avaient pas réussi à se rendre à Hénin-Beaumont. Au menu : éducation, handicap, sécurité, chômage, délocalisation… bref du classique qui a permis à Marine Le Pen d’évoquer tous ses sujets phares.

L’immigré et le clandestin gagnent à l’applaudimètre

La France aux Français, la double peine pour les étrangers, la protection sociale aux Français, la retraite qui est grosso modo la faute de l’immigration (et du chômage), la priorité aux emplois français, l’apprentissage de l’histoire pour comprendre le rôle des frontières… le discours et les réponses de Marine Le Pen sont constamment revenus autour de l’immigration. D’ailleurs, à l’applaudimètre, c’est ce qui fonctionnait le mieux.

Retrouvez les précédents meetings :

Retour sur les meetings : à Lille,  Mélenchon  le tribun a trouvé sa tribune (et même plus)

Retour en images sur le meeting de Nicolas Sarkozy

Retour en images sur le lancement de campagne d’Eva Joly

Retour sur les meetings : Lutte Ouvrière, version vintage

[nggallery id=69]

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

3 Commentaires

  1. Quel pensum pour un journaliste de gauche de devoir couvrir une réunion du FN… Allez, courage, il y aura encore plein de réunions de bobos pour se faire un bon petit papier !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture