L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Partenariat INA/DailyNord : 45 ans de meetings nordistes

DailyUne | Petite histoire Par | 22 mars 2012

Les meetings sont de sortie ces temps-ci. La semaine prochaine, le Nord – Pas-de-Calais accueillera encore Jean-Luc Mélenchon (mardi) et Nathalie Arthaud (mercredi). Pour de grands shows ? Dans le cadre de son partenariat avec l’INA Nord, DailyNord exhume des archives inédites : les meetings régionaux des candidats qualifiés pour le second tour. Evolution de style.

En partenariat avec
Louvre-Lens

Préambule : Les vidéos que vous découvrez ci-dessous appartiennent à l’Institut National de l’Audiovisuel avec qui DailyNord a établi un partenariat. Chaque mois, la délégation régionale INA Nord (qui valorise également ses archives sur le blog de l’INA) nous propose quelques documents de ses collections (des vidéos qui n’étaient pas encore accessibles au grand public et qui sont, pour l’occasion, mises en ligne sur le site INA.fr). Un travail d’édition à chaque fois sur un thème bien particulier,  publié (et commenté, les commentaires n’engageant que la rédaction !) sur DailyNord.

De Gaulle-Mitterrand (1965) : Mitterrand reste sans voix


Pas la peine de monter le son. Il n’y en a pas sur cette vidéo datant de 1965. Un meeting sans son, ça a donc forcément moins de saveur, mais on voit François Mitterrand, jeune, accueilli par un Pierre Mauroy, presque jeune lui aussi, et Augustin Laurent, alors maire de Lille. Slogan de l’affiche : « Un président jeune pour une France moderne ». Pour le reste, pas grand chose à en dire. Juste que la salle qui l’accueille en 1965 n’est pas bien grande. Pas de trace de De Gaulle et d’un quelconque meeting en revanche.

Pompidou – Poher (1969): Pompidou sobre

Au tour de Georges Pompidou d’entrer en scène (pas de trace de son challenger, Poher). Bon, on ne va pas s’extasier, pas de grande mise en scène en 1969. C’est calme, le futur président pèse ses mots et nous parle « ouvrier » dans une région qui en a beaucoup. On s’amusera de la fumée des cigarettes qui traîne sur l’image. Autre époque.

Giscard d’Estaing – Mitterrand, le match aller (1974) : « La région du Nord n’est pas heureuse »


Une salle en forme accueille Giscard à Lille, musique classique en fond. Seulement, le futur président a décidé de casser l’ambiance : « La Région du Nord n’est pas heureuse. » Mais comme « elle aspire à l’être un peu plus », Giscard est là. François Mitterrand, accompagné par Pierre Mauroy et Arthur Notebaert, lui est sur un autre registre : « la solution la plus simple serait de m’élire au premier tour ». Ben non.

Giscard d’Estaing – Mitterrand, le match retour (1981) : URSS et libertés

François Mitterrand est en goguette dans la région. Berck, Lens, puis Lille, parce qu’il ne faut pas exagérer non plus. D’ailleurs, lors de ce meeting qui prend place dans le cadre de la Foire de Lille, une partie des badauds est invitée à rester dehors. Elle ne verra pas le futur Président parler d’URSS (ancêtre de la Russie pour les jeunes incultes). Du côté de Giscard, la salle a l’air de sentir la défaite. Ce n’est pas très joyeux malgré la salle comble. Les militants méditent peut-être à la phrase du Président : « on peut me critiquer,, mais j’ai la fierté de me dire que dans ce monde ou la liberté recule, partout, la France en 1981 est aussi libre ou plus libre qu’en 1974. »

Mitterrand – Chirac (1988) : les people sont de sortie

1988, nouvelle époque. Notamment pour le meeting lillois de François Mitterrand toujours d’attaque. Au menu, Charles Trenet, Julien Clerc, Roger Hanin, Richard Berry et… Jean-Claude Casadesus… pour une France unie sans exclusion. Les people sont de sortie. 30 à 35 000 personnes sont donc venues, paraît-il, soit quatre fois plus que pour le meeting du Premier ministre Chirac, qui lui, a Philippe Vasseur dans ses soutiens. Drapeaux et ballons de rigueur.

Chirac – Jospin (1995) : 10 000 supporters au Zenith

Pas de trace d’un meeting de Chirac qui avait pourtant annoncé sa candidature dans La Voix du Nord quelques mois auparavant. On se contentera donc de Lionel Jospin pour l’unique second tour de sa carrière. Parmi les inamovibles, on retrouve… Pierre Mauroy et une petite nouvelle à Lille : Martine Aubry. On s’attardera sur cette image où elle (on pense que c’est elle…) enlève la poussière (ou les pellicules ?) de la veste de son candidat, avant son entrée en scène !

Chirac – Le Pen (2002) : Jospin, ce gauchiste

Pas grand chose à se mettre sous la dent en 2002. Un meeting de Jean Marie Le Pen nordiste ? Il n’y a pas d’archives. On se contentera de ces quelques images de Jacques Chirac à Lille. L’occasion pour lui de fustiger le gauchisme de Lionel Jospin.

Sarkozy – Royal (2007) : tiens, tiens, que faisait DSK ?

Après un bain de foule, Nicolas Sarkozy monte sur scène : l’occasion de revenir sur les incidents récents de la Gare du Nord. Rien de bien lillois dans le discours (ou coupé au montage). Comme pour Ségolène Royal, soutenue, souvenons-nous, par Dominique Strauss-Kahn. L’histoire ne dit pas s’il a profité de son passage lillois pour faire un tour au Carlton…

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture