DailyUne | Rebrousse-poil Par | 11H26 | 13 mars 2012

Les Ch’tis font du ski : petites phrases et envolées lyriques

Si le tout médiatico-politique est occupé ces semaines-ci à décrypter la moindre petite phrase de nos candidats à l’élection présidentielle, il existe une émission où les petites phrases sont légion. Les Ch’tis font du ski, suite de l’émission hautement culturelle Les Ch’tis à Ibiza. Car au niveau de la langue française et des expressions, W9 nous offre un festival chaque jour. DailyNord s’est sacrifié pour vous. Best of.

« Je vais faire fondre la glace, je suis une vraie Ch’ti, je vais le prouver »

Pour ceux qui en doutaient, les Ch’tis (au féminin) sont donc très… bref, vous voyez ce que nous voulons dire. La glace n’a qu’à bien se tenir. La neige aussi d’ailleurs : l’une  des autres expressions favorites est de “retourner la neige”.

« Je suis pas le prince charmant, je suis bien meilleur en tant qu’amant »

Mesdemoiselles, vous en aviez rêvé ? Nous avons des Nordistes qui sont capables de vous aborder dans un bar avec de telles phrases. Enfin, faut accepter que celui-ci ait fait du ski avec d’autres Ch’tis.

« Vous avez devant vous une championne de boules »

Evidemment, dans une émission comme Les Ch’tis font du Ski, on a l’esprit mal placé. On se rassure, cette chère Hillary est championne de boules… de pétanque. Pour le reste, on ne sait pas (quoiqu’au moment où nous avons lâchement abandonné l’émission, elle commençait à fricoter avec un dénommé Vincent).

«  Il arrive et là, je suis pile électrique, mais énorme »

Réécrire cette phrase en français correct.

« J’ai hâte de faire connaissance avec la neige »

Si l’on fait connaissance avec des gens, voire avec des animaux, nos Ch’tis sont, eux, très sociables. Certains font connaissance avec les éléments naturels. Ceci dit, l’avantage de la neige, c’est qu’elle n’a pas d’oreilles.

« Elle a de très belles dents »

Vincent à propos d’Hillary, croit-on se souvenir (désolé, le journaliste ne veut pas recommencer le visionnage des premiers épisodes). Un compliment digne d’un cheval qui a apparemment séduit la championne de boules. Ils étaient faits pour s’entendre.

« Direction dans le centre pour s’équiper »

Du grand classique dans les Ch’tis. L’emploi des prépositions et tout ce qui va avec est toujours très hasardeux. Un autre exemple ? « Hillary, elle aime bien Vincent, niveau son look. »

« Allez, on va se faire péter les jambes, allez »

Non, non, Christopher (si on se souvient bien) n’a pas l’intention de se casser une jambe (ou les deux). Juste de faire du ski.  Si vous pouviez vous engourdir la langue en tombant… Pour le salut des âmes nordistes ?

 « C’était vraiment pas saoulant, mais c’était chiant »

Ah oui ?

« On n’est pas dans les lamberges »

Là, on avoue, on n’a pas compris. Même internet, d’habitude si prompt à nous sortir d’une mauvaise passe, n’est pas au point. Une piste trouvée néanmoins sur Twitter : “on n’est pas sorti de l’auberge” ? Si un lecteur connaît l’expression…

« C’est plus sympa d’être avec des personnes qu’on aime bien »

C’était la phrase philosophique de la première semaine d’émission. Affichée depuis dans les bureaux de DailyNord.

« I  like moi »

On l’avait dit il y a quelques mois quand ils étaient à Ibiza… Débarquer en Autriche n’a rien arrangé. En plus d’employer un français hasardeux, nos Ch’tis ont un anglais… comment dire ? Hasardeux ?

« Jordan il a monté sur une montagne, je croyais vraiment le mont Everest… C’est dommage qu’il a pas glissé beaucoup plus loin, j’aurai bien aimé qu’il écrase un pingouin »

C’est tellement beau que nous ne savons même pas quoi ajouter.

« On aurait dit qu’il avait un téléphone qui vibrait dans le corps »

Technique de drague en discothèque : “tu danses comme si tu avais un téléphone qui vibrait dans le corps». Effet garanti.

«  On se sert pas de cette lettre là, elle sert à rien »

Notre Ch’ti parle de la lettre B, sur un clavier d’ordinateur endommagé (certains ont compris V., mais le raisonnement est le même). C’est .ien connu, le B ne sert à rien. Comme toutes les autres lettres de l’alpha.et pour nos Ch’tis font du ski.

« En plus il parlait français, sinon on aurait été dans la merde, quoi »

Ah bon ?

A lire ou relire sur DailyNord sur le sujet des Ch’tis à Ibiza ou au ski (parce que finalement, ça nous inspire…) :

Dix bonnes raisons de regarder les Ch’tis à Ibiza

Exit les Ch’tis à Ibiza : ce que réserve encore la télé-réalité aux ch’tis

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là