L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Nicolas Sarkozy à Lille : retour en images sur le meeting

DailyUne Par | 24 février 2012

Après Marine Le Pen, c’était au tour de Nicolas Sarkozy d’occuper le Zénith de Lille hier soir. La salle était comble, les malaises dû à la chaleur nombreux… et pour cause, d’après Marc-Philippe Daubresse, nous étions « plus de 12 000 ! » (et combien selon la police ?). Retour en images sur le passage dans le Nord – Pas-de-Calais du président candidat.

[slideshow id=65]

« Bonjour, on est les jeunes pop, vous voulez vous inscrire pour recevoir la newsletter de Nicolas Sarkozy ? » Non, nous ne sommes pas à un concert, mais bel et bien au meeting de Nicolas Sarkozy : quelques drapeaux bleu blanc rouge qui flottent et un homme qui se promène affublé d’une cape UMP ramènent à la réalité. Pourtant, deux « groupies » se prennent en photo devant le Grand Palais et les jeunes sont très nombreux. On peut donc avoir 20 ans et être de droite (lire ou relire Avoir 19 ans et être de droite).

Accrédités par l’Elysée… mais pas par l’UMP

Surprise pour DailyNord cette semaine. Votre pure player régional a décidé de couvrir la plupart des meetings régionaux des candidats en images (et texte) avant de vous proposer un retour made in DailyNord d’ici quelques semaines. Seulement, au pays du règne de la com’, pour couvrir un meeting, il faut se faire accréditer… Sagement, DailyNord a donc contacté le QG de campagne de Nicolas Sarkozy en temps et en heure pour obtenir les précieux sésames. On vous épargne les nombreux échanges… mais nous n’avons pas eu les fameuses accréditations. Motif ? Les journalistes envoyés sur place ne disposent pas de la carte de presse (des collaborateurs de DailyNord sont cartés… d’autres pas, ça n’a jamais posé le moindre problème en trois ans). Fin de non recevoir, il vaut mieux accréditer les cartés parisiens, qui allaient venir très nombreux, a-t-on compris.

Comme DailyNord n’avait aucune intention d’envoyer ses journalistes cartés (occupés ailleurs), nos deux “sous-reporters” déchus de leur droit de couvrir le meeting du Président-Candidat, ont donc dû se glisser dans la foule, ce qui n’était finalement pas plus mal. Reste que nous sommes très étonnés du procédé employé par l’UMP. D’autant que quand Nicolas Sarkozy vient dans la région en tant que Président… DailyNord n’a aucun mal à se faire accréditer par l’Etat (via la Préfecture)… Carte de presse ou pas. Et on a également hâte de voir si les candidats estampillés UMP aux Législatives vont demander aux journalistes de DailyNord leurs cartes de presse quand nous les solliciterons pour des interviews…

La rédaction

Après quarante minutes d’attente et des contrôles de sécurité dignes d’un aéroport, nous entrons dans la salle, loin d’être pleine encore. En revanche, les jeunes, encore eux, sont déjà survoltés, les « Nicolas, président » résonnent, on scande la Marseillaise, les drapeaux français sont remués frénétiquement. « Allez, les jeunes on prend la relève », lance une dame. Les projecteurs bleu blanc rouge derrière la scène sont éblouissants. Les drapeaux sont de plus en plus nombreux, la foule devient dense et l’air, lourd : premier malaise dans le public.

“La vie n’est pas que travail, mais il ne faut pas l’opposer à la vie”

« On va vous montrer ce soir que les gens du Nord votent pour Nicolas Sarkozy ! », hurle Marc-Philippe Daubresse. Le secrétaire général adjoint de l’UMP député-maire de Lambersart, harangue la foule : « et où ils sont les jeunes pop ? » Car Nicolas Sarkozy n’est pas venu seul : entre autres Nora Berra, François Baroin, Michelle Alliot-Marie et même les parents de Florence Cassez, la Française détenue au Mexique, sont là. (Tiens, pas Christian Vanneste, bon d’accord… c’est petit). Au tour de Rachida Dati de s’exprimer : « Difficile de passer après Monsieur Daubresse… » Après le couplet habituel sur les ouvriers courageux du Nord, elle enchaîne : « Ici, on n’a pas peur et on ne se résigne pas, tout le contraire du PS qui a peur de tout ! »

Soudain, une musique retentit, un air pompier, qui fait dire « on se croirait dans Star Wars » à un spectateur. Est-ce un oiseau ? Un avion ? Non, c’est Nicolas Sarkozy. Pendant une heure, le président-candidat tiendra un discours axé sur le travail. « La vie n’est pas que travail mais il ne faut pas l’opposer à la vie. On n’est pas libre quand on n’a pas de travail ». Et d’ajouter : « quand je pense à l’enfant qui n’a pas la valeur travail parce qu’il ne voit pas son père se lever le matin ». Son discours, très offensif, est ponctué d’attaques envers François Hollande, « même si et je vais vous faire une confidence : je me demande pourquoi se donner tant de mal pour abattre quelqu’un qui a déjà perdu. » La prestation de Nicolas Sarkozy s’achève sur la Marseillaise, reprise par la salle. Les militants sortent, comblés. Dans le Nord – Pas-de-Calais, la campagne est lancée.

Petit bonus : La musique de campagne de Nicolas Sarkozy.

A lire ou relire : Eva Joly à Roubaix, retour en images sur son lancement de campagne

[nggallery id=65]

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture