L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Eva Joly à Roubaix : retour en images sur son lancement de campagne

DailyUne Par | 13 février 2012

Et voilà. Après François Bayrou à Dunkerque il y a quelques semaines, c’était au tour d’Eva Joly de lancer sa campagne sous nos latitudes. Devant une – petite – salle comble à Roubaix, la candidate écologiste a développé quelques points de son programme tout en tirant un bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Pour ceux qui avaient mieux à faire un samedi après-midi, retour en images (et un peu de texte quand même !) sur ce que vous avez manqué.

[slideshow id=64]

Voulant sans doute être originale (et clouer le bec à ceux qui se moquent de son accent), c’est en cht’i qu’Eva Joly a commencé samedi son discours dans la salle Watremez de Roubaix. Une salle pleine craquer qui a réjoui la candidate : « Vous êtes plus de 1500 ». Bon d’accord, la salle était petite et la plupart de gens étaient des militants venus en bus, plus quelques curieux et le collectif des sans-papiers.

N’empêche que pour l’occasion, le vert était de rigueur et les lunettes rouges de la candidate, imprimées sur des T-Shirt, ont bien failli devenir à la mode. Ambiance festive donc, et le groupe Cabaret Constantine Paris-Roubaix, qui a joué au début du meeting, y est sans doute pour beaucoup. Pour les musiciens, gentiment dégagés à l’arrivée d’Eva Joly et de sa clique, le concert avait un goût d’inachevé : « jouer pour un meeting, ça fait un peu fake ».

Un charisme à la relance

Après, ce fut une bousculade mémorable parmi les journalistes quand la candidate a fait son entrée : photographe est vraiment un métier dangereux. Mais si certains des invités du meeting, comme Christophe Robert de la fondation Abbé Pierre ou Thalia Breton d’Osez le féminisme, ont bien chauffé la salle, quand la candidate a pris la parole, le calme était de rigueur parmi les spectateurs.

Un public pas forcément tendre avec Eva Joly. « J’ai trouvé qu’elle avait beaucoup moins de charisme que les autres personnes qui sont intervenues », témoigne une Roubaisienne. C’est sûr que, comparée à Cécile Duflot, qui a commencé sa plaidoirie en indiquant « aux pisse-froid et aux casses-couilles » que la campagne n’allait pas s’arrêter là, la candidate écologiste avait beaucoup moins d’énergie.

Énergie…. renouvelable ? Passons outre les mauvais jeux de mots et parlons programme : pour EELV, l’écologie est la solution à tous les problèmes : précarité, chômage, mal-logement… Dans cinq ans, du bio dans toutes les cantines et d’ici vingt la fermeture de toutes les centrales nucléaires. Un petit message perso aux employés de la centrale de Gravelines : « ne vous inquiétez pas, quand on va la démonter, on aura besoin d’au moins la moitié d’entre vous ». Et les autres ? Ils iront construire des éoliennes. Les voilà rassurés ? En tout cas, pour Eva Joly, créditée d’un tout petit pourcentage dans les sondages, la campagne est (re)lancée. Avec Roubaix comme vrai démarrage ?

[nggallery id=64]

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture