DailyUne | Réflexions Par | 08H30 | 20 février 2012

Bilan : trois mois et demi après, un choix payant pour Nord Littoral ?

Le web, grand méchant loup pour les médias historiques qui tâtonnent depuis quelques années. Faut-il faire payer le contenu ? Le laisser à disposition gratuitement ? Dans le Nord – Pas-de-Calais, Nord Littoral, quotidien calaisien (propriété du groupe Voix du Nord) a fait le pari il y a  trois mois et demi du passage au tout payant. Un choix… payant (elle était facile) ? Quelques questions à Pascal Dejean, PDG de Nord Littoral.

DailyNord : Pouvez-vous nous rappeler la genèse de ce passage au payant sur votre site internet ?

Pascal Dejean : Pendant 10 ans, à partir du début des années 2000, Nord Littoral a gagné des lecteurs pour l’édition papier. A la fin des années 90, on vendait 7 000 exemplaires par jour, en 2010, 9 500. Seulement, depuis deux ans, on constatait un début d’érosion des ventes.  Deux phénomènes pouvaient expliquer cela : l’augmentation du prix du journal (entre 1 et 1,20 euros actuellement) d’une part ; la mise à disposition gratuite de toutes nos informations sur le site internet depuis trois ou quatre ans d’autre part. D’où ce passage au payant sur le site.

La plupart des visiteurs se contentent de survoler les titres

DailyNord : Quel est le premier bilan alors ?

Pascal Dejean :  Nous avions à peu près 8 à 9 000 visiteurs uniques sur le site par jour lorsque nous étions gratuits, soit autant de visiteurs que d’acheteurs en kiosque. Mais aujourd’hui, la fréquentation du site ne s’effondre pas : 5 à 6 000 visiteurs uniques par jour. Ce qui ne veut pas dire que nous avons 5 à 6 000 personnes qui paient… La grande majorité se contente de consulter les gros titres, sans rentrer dans le détail, car nous avons fait le choix de faire payer dès le premier article.

DailyNord : Et justement, combien font la démarche de payer ?

Pascal Dejean :  Nous avons différentes sortes d’abonnements : l’accès unique au journal du jour, le pack de 10 accès ou des formules d’abonnements sur trois, six mois, un an. Les formules d’abonnements, on en a vendu une dizaine… Au niveau de l’accès au journal du jour à 0,79 euros, on tourne aux alentours d’un millier d’achats par mois. Soit entre 5 et 70 achats par jour. Les variations étant liées à l’actualité.

“L’information locale a de la valeur”

DailyNord : Que retirez-vous de ces chiffres ?

Pascal Dejean : Avec ce que ça nous rapporte, environ 1 500 euros par mois, nous n’avons clairement pas trouvé le modèle économique. Mais l’expérience est intéressante parce qu’aujourd’hui, nous montrons que notre information locale a de la valeur. Et que nous pouvons donc la vendre. Il faut payer pour avoir de l’information calaisienne (gratuite cependant en partie en face à La Voix du Nord, ndlr). Mais je parle bien de l’information locale : ça n’aurait aucun sens  de faire payer un article sur la mort de Kadhafi. En revanche, les travaux du Port de Calais, si. C’est une information de niche, une information de proximité.

DailyNord : Vos ventes papier ont-elles remonté depuis ?

Pascal Dejean :  Non, nous n’avons pas encore observé ce phénomène. Je pense qu’il faudra encore un peu de temps pour que les gens se réhabituent à aller au kiosque.

Les hebdos du groupe prêts à passer au payant

DailyNord : Vous faites partie du groupe Voix du Nord. On sait que l’expérience est observée avec attention. Faut-il prévoir une presse nordiste payante sur le net ?

Pascal Dejean : La Voix du Nord observe bien sûr. Si on a pu le faire, c’est avec l’aval du groupe. Le modèle de La Voix sera certainement différent avec un mélange entre infos gratuites et payantes. Tandis que nous, c’est vraiment le choix du tout payant. D’ailleurs, les hebdomadaires du groupe (Indicateur des Flandres, Phare Dunkerquois, Semaine dans le Boulonnais, etc.) vont suivre dans les prochains mois le même chemin que Nord Littoral. Toute consultation d’articles sera payante.

 A relire également sur le sujet des médias dans le Nord – Pas-de-Calais :

Fusion des rédactions de Nord Eclair/La Voix du Nord : la fin annoncée d’une époque

Pas n’importe quoi : les meilleures bourdes des journalistes nordistes !

« Ce n’est pas nul de mettre la photo d’une gamine décédée dans le journal »

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire