L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Offres d’emploi : à la foire du web

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 08 décembre 2011

Attention, l’état-major de la gendarmerie pour le nord de la France recherche un barman ! L’annonce, publiée sur le site de Pôle Emploi, a bien fait sourire le web régional la semaine dernière. Même s’il s’agissait d’une offre tout à fait sérieuse. Comme de nombreuses que l’on trouve sur les sites web d’annonces gratuits type Le Bon Coin ou VivaStreet. Reste à savoir qui peut bien les accepter. Florilège.

Depuis quand les gendarmes n’auraient pas le droit à un petit bar du côté de leur état-major nordiste à Villeneuve-d’Ascq ? L’annonce publiée la semaine dernière sur le site de Pôle Emploi a en tout cas déclenché un mini-buzz sur les réseaux sociaux (Rue 89 s’en faisant même l’écho): la gendarmerie recrutant un barman, ce n’est pas tous les jours….

Le commercial, denrée recherchée et chouchoutée

En revanche, la foire aux annonces mal rédigées, pleines de fautes, ou tout simplement inquiétantes pour celui qui va les accepter, c’est tous les jours sur nos meilleurs sites d’annonces gratuits. Type VivaStreet et le Bon Coin. Passons sur l’orthographe (pas d’accord, pas d’accent, pas de ponctuation, pas de négation, des intitulés à faire trépasser directement Bernard Pivot), on n’y recrute pas les futurs membres de l’Académie Française… Mais beaucoup de commerciaux. Enormément de commerciaux. Avec l’emphase qui va avec : la société est souvent présente à l’échelle nationale, voire a un rayonnement international (d’où l’intérêt de passer une annonce gratuitement), les évolutions sont possibles pour « les plus talentueux d’entre vous !!! », trois points d’exclamation compris. Dans le Pas-de-Calais, nous avons ainsi repéré une « Société internationale en plein développement » qui «  vous propose une Carrière » en n’hésitant pas à casser la baraque avec les avantages indus :  « Une voiture pour les plus performants (Twingo au départ, puis Mercédés pour les leaders) ». Et rémunération non plafonnée dans la Twingo, mon cher ! Même si souvent dans ce type d’annonces, discrétion oblige imagine-t-on, la société en question n’est capable que de proposer un contact en gmail.com, yahoo.fr ou hotmail.com, parce qu’un nom de domaine, ça coûte certainement trop cher pour des entreprises d’envergure (ou on vous répondra qu’il faut recruter discrètement)…

Arnaques à tous les étages

Soyons juste cependant, il y en a qui n’utilisent pas l’emphase. La preuve avec ce salon de coiffure arrageois qui fait dans le laconique. Titre : « coiffure africaine ». Texte : « Je cherche une coiffeuse africaine ». Prix : 2 euros. La coupe ? Le salaire ? Ça fait rêver. Comme cette annonce qui nous fait espérer de ne jamais tomber sur l’heureux pigeon qui suivra cette formation professionnelle avant de se lancer dans la vie active : « Vous avez des connaissances en informatique?Vous savez ce qu’est un blog ?Vous savez à quoi sert un hébergeur?Un nom de domaine vous dit quelque chose?…Alors vous pouvez devenir “Web Conseiller”, le seul marché actuellement qui ne connais pas la crise! » Pour ceux qui n’y pigent que dalle en informatique, vendeur de chocolats à l’approche de Noël, c’est aussi une option. Le principe ? Simple comme bonjour : «  votre activité consiste à vendre des bonbons en faisant circuler un catalogue dans votre entourage,ou prospection et vous avez 20% sur les ventes ». Vous souhaitez néanmoins en savoir un peu plus avant de bazarder votre CDI chez Auchan ? Faites attention, la fin de l’annonce est cruelle : “(ne pas poser de questions supplémentaires, il nous est impossible d’y répondre) » ! Toujours mieux que ces longues annonces (que les journalistes reconnaîtront d’ailleurs), vous demandant d’écrire parfaitement, de respecter les délais, d’être force de proposition, de faire un boulot de professionnel… lors d’un stage de deux mois… non payé bien évidemment !

Pour les dames, lèvres pulpeuses à l’appui

Autre option intéressante dans notre région, pour les dames, et d’actualité, les emplois à la frontière. Les recrutements aussi se font sur le net. Ce « club privé recherche une responsable ». Logement sur place avec une adresse de blog sans équivoque. Tout comme ce bar qui engage des serveuses. « Bonne ambiance, possibilité de logement, pas sérieuse s’abstenir ». Et cette fois, une photo d’illustration lèvres pulpeuses et langue sensuelle à l’appui. C’est certainement pratique pour servir un cocktail.

Les liens des deux sites : Le Bon Coin ou VivaStreet (on y trouve d’ailleurs quelques annonces tout à fait sérieuses, bien rédigées, et certainement intéressantes, n’exagérons rien !).

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture