L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Jean-Pierre Kucheida dans la tourmente : parole à la défense !

DailyUne | Réflexions Par | 12 décembre 2011

Jean-Pierre Kucheida est dans l’oeil du cyclone depuis quelques jours et les premières révélations du Point sur les bavardages de Gérard Dalongeville. Après un temps de silence, le député-maire de Liévin a dû s’exprimer pour se défendre des accusations portées contre lui. Depuis, il n’arrête plus. Décryptage des techniques de défense que l’homme politique utilise.

La défense, c’est le silence

La première des défenses dans cette affaire a été la plus simple. Le silence. Contacté par les journalistes du Point – et par ceux des Inrocks, ayant également réalisé une enquête fouillée sur le Pas-de-Calais – on apprend que la première stratégie de Jean-Pierre Kucheida a donc été de se taire. Laisser les journalistes raconter n’importe quoi, publier leurs articles… et espérer que l’affaire ne fasse pas trop de bruit. C’est raté.

La défense, c’est le fantasme des autres

Pourtant, Jean-Pierre Kucheida a bien été obligé de sortir du silence vu l’écho des différents articles. Ce qu’il a donc fait dès le samedi. Et sa défense, face aux accusations de Gérard Dalongeville, c’est d’abord la négation qui est utilisée, mais argumentée par le fantasme. Il présente l’ancien maire d’Hénin-Beaumont comme un homme quasi déséquilibré : « Je ne peux pas empêcher Gérard Dalongeville de fantasmer »; « Gérard Dalongeville possède une imagination débordante ». Toute une stratégie pour affaiblir l’accusateur en chef.

La défense, c’est plaider sa propre naïveté

On ne le savait pas, mais Jean-Pierre Kucheida est donc un homme né de la dernière pluie. A une question sur les pressions qu’un élu pourrait faire sur les entreprises, sa réponse est touchante. Jugez-en vous même : « Je ne vois pas comment c’est possible à vrai dire ! » (sous entendu de faire pression sur les entreprises). Il doit être à peu près la seule personne au monde à ignorer quelques rouages élémentaires. Cette naïvet l’a d’ailleurs trahi. Retour sur Dalongeville :  « je lui ai en quelque sorte sauvé la vie et voilà comment il me remercie. » (à propos du poste qu’il l’a aidé à obtenir dans les années 90).

 La défense, c’est reconnaître un peu…

Depuis mercredi, l’affaire est entrée dans une seconde phase avec les dépenses supposées de Jean-Pierre Kucheida avec sa carte bleue estampillée SOGINORPA. On remarquera que le député-maire prend le soin de ne pas tout nier en bloc. « Il a pu m’arriver d’utiliser la carte de Soginorpa parce que je n’avais pas la mienne, mais j’ai systématiquement remboursé »  ; « Si j’ai oublié quelque chose au passage, ce n’est pas impossible, je vous garantis que ce sera forcément à la marge ». Pratique au cas où le tout serait prouvé par A+B. L’emploi de l’expression “à la marge” ayant ce côté sympathique de pouvoir être utilisée pour des sommes très différentes.

La défense, c’est crier au complot

Le complot. En vogue ces temps-ci chez les socialistes. Vendredi matin, l’homme fort du Bassin Minier n’a pas manqué de balancer ce mot : « J’ai vraiment l’impression qu’une sorte de complot a été bâti autour de moi ». Une stratégie qui permet de montrer le plan machiavélique contre lui, mais aussi contre « Hollande qu’on veut abattre ». Ainsi, Jean-Pierre Kucheida devient de la chair à canon en première ligne pour son général. Et il détourne les balles de sa propre personne.

La défense, c’est l’attaque

Et on attaque aussi. Important de se défendre en distillant quelques cartouches bien visées, montrant qu’on est un homme, debout et bien debout. Ainsi, selon Jean-Pierre Kucheida, Arnaud Montebourg est un « pleutre » qui baisse les yeux quand il le croise. Ça, c’est pour amuser la galerie. Comme porter plainte. Au nom de la SOGINORPA, contre le blogueur Alain Alpern, ou en son nom contre les médias qui ont trop parlé de sa carte bancaire volage (plainte contre Le Point par exemple). Comme on n’a rien à se reprocher, on va devant la justice. Même  si en général, ces affaires de plainte contre la presse se finissent dans l’anonymat le plus total.

La défense, c’est savoir se montrer humain

Dans toute stratégie de défense, il ne faut pas oublier que l’on est d’abord là pour le bien de la population en tant qu’élu ou président de ceci et de cela. Ça aussi, Jean-Pierre Kucheida l’a rappelé  : « Tout ce que je veux, moi, c’est faire du bassin minier un territoire normal où les gens sont heureux. » Un côté humaniste pour quelqu’un de profondément humain :« Et je suis par certains moments, je dois le dire, complètement désemparé par rapport aux affabulations absolument énormes que j’entends ».

Extraits d’interviews données dans la presse quotidienne régionale (La Voix du Nord, Nord Eclair) et sur Europe 1, notamment.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. Mercià Monsieur Kucheida, avec ses detournemants de la Soginorpa c’elle ci n’est peut payer certaines entreprises qu’elle engage pour les rénovations des maisons. A ce jour plusieurs entreprises sont en liquidation judiciaire grace à soginorpa, plusieurs familles se retrouveront au chomage en fin d’année.

  2. Sans occulter l’ensemble des éléments gravissimes de l’affaire, JPK ne paie-t-il pas le fait d’avoir été quasiment le seul à exprimer clairement qu’il était tout sauf “lillophile” ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus