DailyUne | Réflexions Par | 09H00 | 26 décembre 2011

Ils ont marqué 2011 (3) : Aubry, Le Pen, Borloo, l’effet Présidentiables a fait plouf

C’est le mois de décembre et c’est l’heure de tirer les bilans de l’année écoulée. DailyNord ne déroge pas à la règle avec les retours de « Ils ont marqué l’année ». Après les noyés de la Deûle et DSK, l’homme de Lille, zoom sur ce qui a fait l’actualité politique de l’année : les nombreux Présidentiables que le Nord – Pas-de-Calais a failli avoir. Sauf que la région a – justement – failli.

Janvier 2011. A Tours, les adhérents du Front National sont réunis pour un moment historique dans l’histoire du Parti. Jean-Marie Le Pen, chef suprême mais usé, doit laisser sa place. Parmi les successeurs : Marine Le Pen ou Bruno Gollnisch. Sans surprise, c’est la fille qui emporte le morceau et qui annonce sa candidature à l’élection Présidentielle dans la foulée. Plusieurs services sont déconcentrés à Hénin-Beaumont, Steeve Briois, l’enfant du pays, est nommé Secrétaire général, Bruno Bilde, autre local, intègre le Bureau Politique. Hénin-Beaumont est dans la place. Une manière pour Marine Le Pen de rendre à la ville qui l’a vu acquérir une stature politique (elle y est élue conseillère municipale – poste dont elle a dû démissionner un peu plus tard – , en plus d’être députée européenne et conseillère régionale) un peu de sa reconnaissance. Et au Nord – Pas-de-Calais d’officialiser son premier candidat à l’élection suprême.

Heureusement, chez les petits…

Le parallèle entre Aubry, Borloo et Le Pen ne vous a bien sûr pas échappé. Tous sont des parachutés à un moment donné dans la région (relire notre article : Mais pourquoi la région n’accouche-t-elle plus de présidentiables ?). 2011 étant décidément sous de bons auspices, on a eu aussi quelques candidats nés dans la région qui se sont déclarés. Nicolas Hulot, pour le plus connu d’entre-eux par exemple. Le natif de Lille n’aura en revanche pas réussi à passer l’obstacle de la Primaire écologiste. Chez les chasseurs, en revanche, c’est un Valenciennois d’origine qui a réussi son pari : se présenter une nouvelle fois à l’élection (Frédéric Nihous). N’oublions pas Andy Carlier, candidat du bonheur, qui d’Armentières, espère rayonner, tout comme le controversé Yahia Gouasmi de Grande-Synthe. Même s’il leur faut déjà obtenir 500 signatures.

Marine Le Pen officielle, Jean-Louis Borloo va suivre

Et Marine Le Pen n’allait pas être la seule. L’ami Jean-Louis Borloo était lui-aussi dans les starting-blocks, pensions-nous. Démissionnaire ou presque du gouvernement en novembre 2010, il fait comprendre à tout le monde qu’il prend sa liberté pour une bonne raison. Celle de se présenter à la Fonction Suprême. Fort de son bilan de ministre et surtout de son bilan local à Valenciennes. On ne va pas revenir sur toute l’histoire, vous la connaissez : début octobre, sur un plateau télé, Jean-Louis Borloo, le valseur, nous offre un pas de danse dont il a le secret depuis le début de sa carrière politique. Il n’en sera pas malgré tous les signes qu’il avait pu donner au fil des mois (et une interview à La Voix du Nord mémorable). Les raisons de son renoncement : crise économique et Marine Le Pen…

Octobre noir

Un mois d’octobre qui aura été un carnage pour les ambitions présidentielles nordistes et le plaisir des journaleux locaux de s’imaginer  couvrir une Présidentielle avec trois Présidentiables majeurs issus de leur terre. Car, quelques jours après Jean-Louis Borloo, c’est Martine Aubry qui a jeté l’éponge. Ou plutôt les militants qui ont jeté l’éponge pour elle. Celle qui avait joué les pompiers de service au coeur du printemps pour remplacer DSK au pied levé, n’est donc pas la préférée des militants. Qui proclament François Hollande, son prédécesseur à la tête du PS. Dur, dur d’être trop méchante. Et d’un seul coup, en ce soir du 16 octobre, le Nord – Pas-de-Calais, qui s’était rêvé avec au moins trois candidats majeurs dans la place, se rend compte que la région sera représentée en 2012 uniquement par Marine Le Pen. 3, 2, 1…

 

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire