DailyUne | Réflexions Par | 08H45 | 08 novembre 2011

Un an après, que deviennent nos ministres ?

Jean-Louis Borloo, Marc-Philippe Daubresse, Valérie Létard. Au mois de novembre 2010, le trio quittait – ou se faisait démissionner pour certains – le gouvernement Fillon. Certains nous ont manqué, d’autres pas. Certains ont d’ailleurs fait la Une de l’actualité, d’autres pas. Bilan d’un an sans ministère. Et tous ne sont pas logés à la même enseigne.

Jean-Louis Borloo : le valseur-disparu du mois d’octobre

Jean-Louis Borloo. Tapez son patronyme dans Google Actualités, précisez l’année (2011) et regardez les pages qui défilent : 5560 résultats, si l’on en croit Big Brother. Autant dire que l’on a entendu parler du bonhomme, même si le chiffre nous paraît quelque peu sous-évalué. Comme le député valenciennois a été surévalué ?

On ne va pas vous refaire toute l’histoire, tout le monde la connaît. Après avoir quitté le gouvernement, Jean-Louis a mobilisé les centres, fait traîner le suspense sur sa candidature, créé l’Arès, refait traîner le suspense sur sa candidature en laissant vraiment comprendre qu’il y allait… Avant de lâcher l’affaire début octobre. Depuis, Jean-Louis a presque disparu. Enfin presque. On a appris qu’il sera candidat à sa succession aux Législatives. Enfin, c’est ce qu’il a dit à un instant T… Et si on ne le voit plus beaucoup, Google se charge tout de même de nous distiller quelques petites informations :   JLB a des liens de parenté avec Jean-Marie Le Pen (mais de très loin, attention, sous Louis XIV !), 3 Français sur 4 se fichent comme de leur première chemise de son retrait, tandis qu’une étude lexicale sur dix ans d’analyse de ses paroles (et d’autres) voit revenir dans son discours les mots logement, cohésion, environnement et emploi. Petit scoop d’ailleurs sur le champ lexical : cette année, la combinaison “Borloo alcoolique” a été l’un des mots-clés phare pour arriver sur DailyNord (voir notre article où l’on décryptait la rumeur : Jean-Louis Borloo ou la rumeur de la bouteille). C’est dire les préoccupations des électeurs.

Marc-Philippe Daubresse : l’opportuniste… sur un fil ?

Marc-Philippe Daubresse, en 2011 et sur Google Actu, pour continuer les comparaisons, c’est seulement 588 résultats… Soit dix fois moins que son grand ami Jean-Louis, qu’il n’a pourtant pas hésité à laisser un peu de côté pour devenir le Ploc du Petit Journal de Canal + ou le secrétaire adjoint général de l’UMP si vous préférez. Et depuis ? Et depuis pas grand chose à signaler… si ce n’est que petit à petit l’espace politique de Marc-Philippe diminue. Il a loupé le train des Sénatoriales, aurait bien aimé être nommé ministre en remplacement de Tron et en est réduit à : 1/Taper sur la gauche quand on lui demande, comme lors des Primaires. 2/Taper sur le FN quand on lui demande, comme quand Marine Le Pen est trop haut dans les sondages. 3/S’occuper de Lambersart comme quand il remet une médaille de la ville à Bernard Derosier, ce qui était certainement plus passionnant que d’annoncer la chorale intergénérationnelle de la Semaine Bleue. N’oublions tout de même pas qu’il vient de lancer un courant de parlementaires de plus au sein de l’UMP qui n’en avait pas vraiment besoin. Les Humanistes, qu’ils s’appellent, soi-disant pour contrer les méchants de la droite popu. Mais notre député nordiste n’en fait pas complétement partie tout en les soutenant. Du Daubresse dans le texte… Du coup c’est Léonetti et les autres qui tirent à eux la couverture médiatique…

Reste qu’aujourd’hui, l’ami Daubresse, à force d’aller à droite et à gauche, est un peu coincé et risque même de se retrouver nulle part. Et d’aucuns prédisent que d’ici quelque temps (une défaite de la droite à la Présidentielle, couplée à une déroute aux Législatives, pourquoi pas), notre meilleur Ploc ne sera plus grand chose. Car sur sa circonscription redécoupée et agrandie, les rancoeurs ont poussé comme le pissenlit dans les cimetières. C’est Lazaro qui va être content…

Valérie Létard : mais où est-elle passée ?

Au secours, Valérie a disparu !!! Difficile de trouver des traces d’elle dans Google Actu. Seulement 110 références en 2011 ! Fichtre. Notre ex-secrétaire d’Etat à-on-ne-sait-plus-quoi serait-elle devenue aphone ? Pas tout à fait, mais presque : aujourd’hui, il n’y a guère que La Voix du Nord et L’Observateur du Valenciennois qui continuent à parler d’elle. Et, dans les cercles militants de la droite locale, on sourit souvent jaune à l’évocation de son nom. Alors, en vrac, ces derniers mois, pour vous situer le niveau : Valérie Létard est redevenue présidente de l’agglomération Valenciennes Métropole presqu’à plein temps (parce qu’elle a quand même réussi à se faire réélire sénatrice et à se présenter à la Présidence du Sénat provoquant la colère de l’UMP) et passe beaucoup de temps… à Valenciennes. Dans le nouveau stade du Hainaut pour l’inaugurer ou y accueillir David Douillet en guest star par exemple ; à Toyota avec Daniel Percheron encore ; ou dans des conférences de presse pour parler du tramway qui va desservir le pays de Condé. Bref, rien de bien passionnant sous le soleil pour une Valérie Létard qui a presque quasiment disparu des feux médiatiques. De là à dire que sans Jean-Louis…

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire