L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

PS/EELV : Une nouvelle union de la gauche

Le monde selon moi | Petit théâtre de Martine Aubry Par | 20 novembre 2011

– L’accord PS/EELV. C’est Cohn-Bendit qui a gagné. Il a réussi à faire admettre aux écologistes que la représentation parlementaire était plus importante que la présidentielle. Au Sénat, les écolos ont un groupe, ils ambitionnent de faire de même à l’Assemblée nationale. A ce niveau, il s’agit bien d’un accord historique. EELV a donc remplacé le Parti communiste des années 70, sur le terrain tactique au moins. Chez les Verts, le nucléaire, jadis une Table de la loi idéologique, est devenue une simple monnaie d’échange, certes toujours enrobée d’une bonne crème sémantique, tout comme la rupture avec le capitalisme était écrite dans le marbre d’Epinay puis dans l’union de la gauche version Marchais/Mitterrand. Affichage électoral d’abord et redistribution des places ensuite : la méthode est éprouvée. EELV a d’ores et déjà fait l’impasse sur la présidentielle et Eva Joly, opposée à l’accord en question, sera vite oubliée au lendemain du premier tour (surtout avec un score en dessous de 5 %, qui n’autorise aucun remboursement des frais de campagne :  le parti vert, en quasi cessation de paiement, est donc mieux inspiré de miser sur les législatives pour se refaire une santé).

– Au niveau local. Ce que le PS fait à Dominique Baert, le député-maire de Wattrelos, est significatif des moeurs en politique. Mais le PS et EELV prennent un risque majeur. En confiant la huitième circonscription à un vert – Slimane Tir, certainement -, ils oublient que cette dernière est “à bascule” et n’a pas toujours été dans leur giron, loin s’en faut. Il faut un Dominique Baert maire d’une grande ville (Wattrelos) et militant actif pour la garder à gauche. Certes, il n’y aura plus un Gérard Vignoble, maire de Wasquehal, pour contester la place aux socialistes. En cas de réélection de Sarkozy, par exemple, un candidat vert n’aurait pas un boulevard devant lui (d’autant plus que l’actuel titulaire du fief montrerait, doux euphémisme, une certaine tiédeur, à l’instar, probablement, de l’appareil militant local… sans compter la possibilité d’une candidature dissidente). A droite, on pourrait imaginer une hypothèse sortie des sentiers battus ou un blitzkrieg, style Salem Kacet, déjà en piste aux législatives 2007 sous l’étiquette UMP, et ancien adjoint à Roubaix. Mais d’autres idées peuvent surgir. Le meilleur allié du candidat EELV serait alors le…Front national.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. Dans votre analyse au niveau local, quand vous affirmez que la 8e circonscription est à bascule, vous oubliez qu’elle vient d’être redécoupée. Privée de Croix et Wasquehal, elle semble acquise à la gauche. Sauf candidature dissidente de Dominique Baert, Slimane Tir devra plus se méfier du FN que de la droite.

    Sinon, c’est vrai que le scrutin avait été très incertain en 1997 et 2002, d’autant qu’en plus de la couleur politique, le fait que deux maires s’affrontaient avait aussi beaucoup joué (Gérard Vignoble, maire de Wasquehal et UDF, Dominique Baert, maire de Wattrelos et PS).

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord. Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte  et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix !

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .