L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Le BeffroiMètre de la semaine

DailyUne | Tri sélectif Par | 18 novembre 2011

Le vendredi… c’est BeffroiMètre ! Qu’il neige, pleuve ou vente, on doit bien cela à nos acteurs de la vie régionale. Ceux qui se distinguent en bien et grimpent le beffroi. Ceux qui se distinguent en mal et dégringolent le beffroi au point d’en être parfois écartés définitivement. Bref, assez de blabla. L’heure est venue de découvrir les noms de la semaine.

En haut du beffroi : Frédéric Leturque

Il est le nouveau maire MoDem d’Arras depuis lundi. Bras droit de Jean-Marie Vanlerenberghe, le quadra prend le beffroi arrageois. Pour y rester aussi longtemps que son mentor (16 ans) ?

Il rejoint le pays des beffrois : Didier Perroudon

A 59 ans, celui qui était en poste à Paris prend la tête des policiers du Nord (DDSP). En remplacement de Jean-Claude Menault qui lui quitte bel et bien le beffroi (voir ci-dessous).

Il arrive toujours à se maintenir vers le haut du beffroi : Jack Lang

Inusable Jack Lang. A 72 ans, fâché contre Montebourg et sa proposition de limiter l’âge des députés, il prouve encore qu’il a de la réserve : il devient représentant particulier dans l’équipe de campagne de François Hollande. Frédéric Cuvillier, député-maire de Boulogne-sur-Mer, fait partie également de l’équipe.

 

 

 

 

Il descend le beffroi : Eden Hazard

Attendu de pied ferme au Stade de France, en compagnie de sa sélection de Belgique, le Lillois a encore une fois déçu sous le maillot national, malgré quelques éclairs. En plus, il a déclaré s’inspirer de Franck Ribéry.

Il s’éloigne du beffroi pour toujours : Jean-Claude Menault

L’ex-numéro un de la police dans le Nord a été muté d’office et devrait faire valoir ses droits à la retraite après son incartade Outre-Atlantique en compagnie de DSK et d’autres…comble de malchance, sa hiérarchie vient même d’annuler son pot de départ…

Il quitte le beffroi : Philippe Amouyel

Remercié, le directeur général de l’institut Pasteur de Lille, l’une des institutions les plus représentatives de la capitale des Flandres. Il paye ainsi la tempête qui secoue l’établissement, en mal de restructuration. La mairie de Lille, qui préside le conseil d’administration, a tranché.

 

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus