Lu, vu, entendu Par | 14H27 | 20 octobre 2011

Jamais deux sans trois : DailyNord de nouveau primé

Certains nous diront bien entendu que ce ne sont que des journalistes qui remettent des prix à d’autres journalistes. Certes. Mais ne boudons pas notre plaisir, même si ça ne va pas changer la face du monde. Pour la troisième année consécutive (en à peine trois ans d’existence), un reportage de DailyNord a été distingué par le Club de la Presse Nord – Pas-de-Calais qui remettait ses Grands Prix ce mercredi dans les locaux de France 3 Lille. Encore un moins de 30 ans (*)? Non. Pour les dix ans des Grands Prix, le Club de la Presse Nord – Pas-de-Calais avait inauguré un prix du reportage ouvert à tous les journalistes du Nord – Pas-de-Calais. Si le Grand Prix a été remporté par Julien Lecuyer de La Voix du Nord pour son article sur Les chrétiens d’Irak, une communauté en sursis (que l’on peut féliciter au passage), Nicolas Montard et DailyNord s’en sortent avec un Prix Coup de coeur du jury pour Oeuf-en-Ternois : reportage dans un village où il ne se passe jamais rien. Où le rédacteur, accompagné du photographe Stéphane Dubromel, était parti presque par hasard dans ce village, sans prévenir personne, pour voir ce qu’il pouvait trouver comme jolies (ou moins jolies) histoires en une journée. Une démarche qui avait d’ailleurs été remarquée et saluée par plusieurs de nos lecteurs au moment de la parution du reportage.

Alors, on l’a dit, ça ne change pas grand chose. Simplement, ce prix (et ces trois prix en trois ans) valident en quelque sorte la ligne éditoriale choisie par DailyNord lors de sa création : pertinence, impertinence et originalité dans le choix des sujets et leur traitement. Pour donner un autre regard sur la région Nord – Pas-de-Calais. Ce que nous allons continuer à faire, bien entendu.

Et comme nous sommes sympas et que nous citons toujours les confrères, voici les autres prix décernés lors de la soirée :

  • –  Grand Prix jeune journaliste de presse écrite généraliste : Amélie Tulet pour son article « Samuel est sorti son manteau sur le bras » paru dans Pélerin
  • – Grand Prix jeune journaliste de presse écrite locale : Steeven Demora pour son article « La journée ordinaire de Fabrice, un homme au destin pas si ordinaire » paru dans La Voix du Nord.
  • – Grand Prix jeune journaliste de télévision : Hélène Tonneillier pour son reportage « Une cuvée d’Haillicourt, des vignes sur un terril du Pas-de-Calais » diffusé sur France 3.
  • – Grand Prix jeune journaliste de radio : Aurélien Accart pour son reportage « Les déboulonneurs : la drôle de guerre des « antipub » à Lille » diffusé sur France Bleu Nord.
  • – Grand Prix jeune communicant : Camille Robieu pour sa campagne « Lille Métropole Handicap » pour la Communauté Urbaine de Lille.
  • – Grand Prix du reportage : Julien Lécuyer pour son reportage « Les chrétiens d’Irak, une communauté en sursis » paru dans La Voix du Nord.
  • – Prix coup de cœur du Jury : Nicolas Montard pour son reportage « Œuf-en-Ternois : reportage dans un village où il ne se passe jamais rien » diffusé sur DailyNord.fr.

 

Les précédents lauréats de DailyNord :

– 2010 : Stéphane Dubromel pour Total : une fermeture et des hommes (catégorie web moins de 30 ans)

– 2009 : Nicolas Montard pour Au pays des migrants : une vie dans un sac-poubelle (catégorie web moins de 30 ans)

 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là