L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Reportage photo : 59-62. Vu de la digue

DailyUne | Réalités Par | 31 août 2011

Les vacances sont finies (ou presque). Les balades à la mer sous le soleil (ou presque) sont donc derrière nous. Heureusement, on a un remède anti-déprime reprise du boulot. Un beau travail photographique réalisé cet été sur notre littoral nordiste, de Bray-Dunes à Berck-sur-Mer, en passant par Wissant et Hardelot. 59-62. Vu de la digue, ça s’appelle. Et c’est notre cadeau de rentrée.

[slideshow id=59]

Côte d’Opale. Plages et digues. Un clic pour le côté terre, un clac pour le côté mer. Le littoral du Nord-Pas-de-Calais est une terre de contrastes, alliant architecture raffinée et barres d’immeubles vestiges des années 60.

Dès Bray-Dunes, la lumière claque, jaune. Ambiance un peu Belge, décalée et tranquille. Paisible. Décontractée… Les mômes sur les voitures à pédales font des courses tandis que les parents lisent paresseusement sur le sable.

Arrivé à Malo-les-Bains, c’est le Dunkerquois qui saute au visage, et Jean Bart, le corsaire emblématique. C’est la bataille entre les glaciers, la meilleure, c’est laquelle ? L’Américaine ou l’Italienne ? Au bout de la digue se profilent des entrepôts. Un peu plus loin c’est la digue du Braek, la poudrière où se trouve entre autre, la défunte raffinerie des Flandres. Ciel voilé. La centrale nucléaire de Gravelines ne trouble pas les pêcheurs et leurs poissons même pas mutants.

Le Calaisis, royaume de la mouette

Ça tranche avec le Calaisis ou règnent les mouettes. Le front de mer, c’est un peu le point de ralliement des jeunes qui se bécotent dans les voitures en mangeant des glaces (pas les deux en même temps…), des fatigués de leur calvaire, et des amateurs de frites. Wissant à côté, c’est plutôt tranquille, à part la digue qui se fait la malle. Ça n’empêche pas la promenade.

C’est à Wimereux que le peintre Hugues, ancien cadre d’Arc International, a posé ses toiles et ses couleurs sur la digue. « Ce qui se vend le mieux, c’est la toile encore sur le chevalet ». Mouais… Arrive un groupe de touristes marocains. Vendu. L’acrylique n’est même pas encore sèche…

Boulogne-sur-mer, c’est déjà plus rustre et industriel. Port de pêche, le premier au niveau national. Mouettes, étals de pêcheurs très enclins à poser. Pauvreté aussi, entre les friteries et Nausicaa.

La richesse vers le sud

Plus on progresse vers le Sud, plus le niveau de vie augmente. Hardelot, barres d’immeubles moches, mais c’est tout de même très distingué d’y avoir une résidence secondaire. C’est le coin de rêverie de Franck, employé précaire dans la restauration. Un peu ailleurs, entre quelques écrits éparpillés dans le disque dur de son ordinateur et ses craintes par rapport à sa vieille voiture fragile. Et la chasse au boulot, toujours.

Le Touquet (Paris-plage…) est-il ringard ? Un peu tout de même. Cela n’empêche pas Wolf, jeune skateur franco-allemand, de s’adonner au skate freestyle et d’enchaîner les figures spectaculaires. Et pour le coup ce n’est pas ringard. Stella-Plage est le coin plus « popu » de ce petit coin-coin de côte avec sa digue- mur de béton pas beau du tout. Mais c’est graphique. Enfin… un style à part.

Fin de la route à Berck-sur-mer. Au bout de la digue se trouvent la baie d’Authie, et la Somme. Les mouettes deviennent dingues lorsque les touristes leur jettent des restes de frites. En plus elles réclament, aucune éducation. Ville hôpital, la digue voit défiler de nombreux fauteuils roulants revigorés par l’air marin. Les mineurs y venaient, mais la silicose restait tout de même dans les poumons. Un petit groupe de Valenciennois pêche, le Christ veille sur les marins, la lumière devient plus douce sur le littoral qui savoure lentement le temps qui passe, entre doigts de pieds en éventail et activité touristique à temps partiel.

Et on marche, on marche, on marche.

Quelques-uns des reportages photos publiés par Stéphane Dubromel sur DailyNord

Le site de Stéphane Dubromel

Découvrez la playlist Digue avec Jacques Brel

 

 

Les photos une par une…

[nggallery id=59]

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus