L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Un petit licenciement par Texto ?

Lu, vu, entendu Par | 08 juin 2011

Des licenciements qui vont rejoindre illico notre best of réalisé il y  a quelques mois (Top 10 des licenciements insolites dans la région). Hénin-Beaumont, puisqu’il faut toujours que les mauvais plans régionaux se passent dans l’ex-cité de Gérard Dalongeville, avait une enseigne Bois et Chiffons. Laquelle avait envoyé en vacances ses salariés pour quelques travaux de rénovation. Ils auraient dû se méfier : en guise de cadeaux de congés, ils ont reçu un Texto leur signifiant la mise en liquidation de la société. La grande classe.

Source : La Voix Eco

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Remarquez, ce n’est rien à côté de la révocation que m’a infligé Bernard DEROSIER (qui est normalement socialiste).

    Elle est uniquement basée sur des preuves virtuelles (informatiques).

    On s’est servi de mon poste de travail à mon insu.

    Et comme un prestataire informatique royalement payé par le Département a trouvé sur données brutes (ni heure, ni date) deux noms à consonance germanique correspondant à des nazis, le Département m’a accusé d’avoir envoyé 24 tracts satiriques dont 11 mettant en lien des agents du Département avec le nazisme.

    Le hic est que les traces retrouvées ne correspondaient qu’à deux tracts. Quid des 22 autres?

    Le Département a également émis l’hypothèse que quatre autres tracts (dont un avec une photo de coq et la légende “il faut coper le co au co”) étaient émis de mon poste de travail en réseau mais aucun élément de ces affiches n’a été retrouvé sur mon disque dur.

    J’ai été également accusé sans preuves du vol d’une fiche de paie et d’avoir installé un fond d’écran pornographique sur le poste d’un collègue dont je n’avais pas le mot de passe.

    Malgré mes demandes, le Département n’a pas fait intervenir la police, ni déposé plainte auprès du Procureur de la République.

    De plus, aucune vérification de prise de contrôle à distance de mon poste informatique n’a été effectuée. La direction du Département s’est contentée d’affirmer qu’on ne s’était pas servi d’une console réseau pour le faire, sans en apporter de preuves techniques. De plus, cette direction a-t’elle vérifiée les postes de tous les administrateurs réseau?

    J’ai fait intervenir un expert, officier de police spécialisé dans les cyber enquêtes, expert auprès des tribunaux, ancien collaborateur d’INTERPOL qui a jugé l’enquête informatique du Département bien légère et ne respectant pas les règles de l’art.

    Qui plus est l’enquête départementale m’accordait un bénéfice du doute.

    C’est donc bien sur de simples affirmations non étayées qu’un conseil de discipline puis M. DEROSIER m’a révoqué.

    Peut être n’a-t’il pas apprécié des tracts mis à mon actif (alors qu’ils n’étaient reliés ni à mon poste, ni à ma connexion) comparant notamment son fils Philippe à un “grand benêt”?

    Tout cela fait assez ancien régime.

    Malgré tout, la justice administrative ne veut pas me réintégrer alors que suivant la jurisprudence des agents ayant commis des violences graves ou ayant participé à des trafics de stupéfiants n’ont jamais été révoqués.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture