L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Fraudes : ce que l’on ne dit jamais

Le monde selon moi | Petit théâtre de Martine Aubry Par | 22 juin 2011

30 à 40 milliards d’euros de fraudes en tous genres. OK. C’est pas bien*.
Deux remarques.
– 1. On stigmatise toujours le manque-à-gagner pour l’Etat ainsi spolié et les organismes sociaux ainsi dépouillés. Rassurons nos dirigeants soucieux de bonne gestion et d’équité fiscale et sociale. Les fraudeurs – activités hautement répréhensibles, rappelons-le – sont aussi des consommateurs. L’Etat s’y retrouvera donc toujours – au moins partiellement, les organismes sociaux c’est une autre histoire – par le biais de la consommation et les caisses seront toujours alimentées par le truchement de ces merveilleux outils de prélèvement inventés de par chez nous et qui s’appellent la T.V.A ou la taxe sur les produits pétroliers, les deux plus grosses vaches à lait de notre budget, par ailleurs assez difficiles à contourner. Après tout, un petit margoulin aux allocations a lui aussi une famille à nourrir, des consoles MP3 à acheter et un réservoir à remplir pour le WE…Je ne parle évidemment pas des mafias organisées qui font s’évader du pays leurs profits illicites ou des gros contribuables particuliers ou sociétés qui en font autant. Je n’irai pas jusqu’à prétendre que la fraude est la meilleure alliée de la relance par la demande, donc de l’économie et des entreprises qui produisent…Mais le génie français devrait s’accommoder un peu mieux du miracle à l’italienne, lui aussi nourri de débrouille et d’économie grise. Ce que notre Etat peut éventuellement perdre en cotisations ou impôts, il le retrouve au moins en partie en taxes assises sur la consommation. Eh oui, ce qui est fraudé est le plus souvent consommé.
– 2. On ne parle jamais de ce que les organismes sociaux ou l’Etat économisent ou même gagnent grâce à …notre négligence sinon notre paresse quand ce n’est pas l’incurie de certains services publics. Prestations ignorées, droits négligés, allégements passés à la trappe, abattements oubliés, déclarations approximatives, découragement devant la complexité des procédures et le maquis administratif,…le trou noir d’un tel chiffre noir est sans fond. Quasi impossible à évaluer. Il y a ce que l’Etat encaisse et qu’il ne devrait pas encaisser et ce qu’il devrait payer et qu’il ne paie pas. Un vrai tabou. La faute à l’assuré et au contribuable, répondra-t-on, qui ne doivent pas ignorer ces gros pavés de codes général des impôts et de la sécurité sociale, sans oublier les nombreuses circulaires d’interprétation auxquelles il n’a pas accès et qui font s’arracher les cheveux des chefs de service eux-mêmes. Les services des impôts le disent eux-mêmes et ce n’est qu’un exemple : certains passent leurs journées à faire des dégrévements et des rectifications en faveur du contribuable et l’on ne peut que les louer d’une telle impartialité et disponibilité. Mais il y a fort à parier qu’à vilaine fraude volontaire correspondent – logiquement devrait-on dire – vertueuses recettes involontaires.
Au final, les dizaines de milliards d’euros imputés à la fraude fiscale et sociale sont certainement beaucoup moins pénalisantes pour les caisses de l’Etat.

* Il n’aura échappé à personne que le branle-bas de combat actuel vise d’abord à mobiliser l’opinion autour d’un thème jugé positif pour la cohésion nationale -l’impôt a aussi été inventé pour ça- en vue d’une échéance électorale importante pour le pays. Paradoxe de cette quête d’unité : pour ce faire, on divise le pays en deux catégories : les bons contribuables et les autres.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. Tout à fait d’accord Marc. J’ajoute que le timing de ces informations-révélations-découvertes (rayer les mentions inutiles) tombent dans des périodes choisies pour ne pas dire stratégiques. Exemple: comme par hasard, les dates du procès de notre Chichi national sont miraculeusement tombées. Histoire de vite faire oublier son humour corrézien? Meeeuh non voyons…

  2. On nous parle des fraudeurs…c’est effectivement pas bien…car nous payons tous des impôts et des cotisations pour que cela profite à l’intérêt général.
    Il est une catégorie que les hommes politiques n’évoquent jamais: LA LEUR.

    La classe politique française, c’est le plus grand rassemblement de voleurs en France…la première des mafias…et avec le soutien de la justice aux ordres.

    Dernièrement une commissaire Européenne suédoise, estimait que la corruption coutait 1% de PIB à l’Europe, soit 120 Milliards d’Euros…Si nous ramenons ça à la France, le même 1% fait 30 milliards d’Euros…Mais il faut affiner…dans l’Europe il y les pays vertueux et les autres…les pays du Nord (Suède, Norvège, Finlande, Danemark) et les pays comme les Pays Bas et Allemagne, dans lesquels on ne triche pas sur une telle échelle.
    On peut donc estimer que la France est à plus de 1% (pour rétablir la moyenne)…en fait elle est proche des 2%, soit 60 milliards d’Euros…imaginez un peu 3 fois le trou de la sécu…1,7 fois le montant du Grand emprunt, qui fait se pâmer SARKOZY… 40% du déficit intérieur…ou de quoi rembourser totalement notre dette en 30 ans, sans faire d’autres économies.

    Ils se protègent et s’auto-amnistient, quand les juges vont trop loin, c’est facile ils ont le pouvoir!!!!

    D’ailleurs, Martine AUBRY, la candidate va passer le témoin à son N°2, un certain HARLEM DESIR…on le connait bien ici, dans le Nord, il y a été condamné pour avoir bénéficié d’un emploi fictif.

    Vraiment, si elle voulait placer sa campagne sous le signe de la morale, elle ne s’y serait pas prise autrement!!!

    (mal)heureusement MARINE va mettre tout ce petit monde d’accord…ce sera pareil mais au moins l’argent changera de poches!!!!!

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .