L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Affaire DSK : Une victime non présumée

Le monde selon moi | Petit théâtre de Martine Aubry Par | 17 mai 2011

Si, si, il faut considérer la victime présumée dans la triste affaire DSK. Cette femme de chambre afro-américaine qui a peut-être subi de graves violences sexuelles et une tentative de viol. Un crime grave. Clémentine Autain a raison de le rappeler. Mais là où je ne suis plus d’accord, c’est quand elle appelle à la compassion publique. Allons bon, on ne compatit pas avec une incertitude. On n’entre pas en sympathie avec un doute. On ne peut s’émouvoir que si on est sûr du fait. A l’heure actuelle et en l’état de la procédure, rien n’est sûr. Ajoutons que personne n’a vu la victime présumée. Tout juste sait-on qu’elle se nommerait Ophélie (un nom de code ?), 32 ans, un enfant. Un peu court pour pleurer, non ? Mais les bonnes âmes songent peut-être à un principe abstrait plus qu’aux personnes. Ben oui, je préfère ma mère à la justice, comme disait Camus.
Comment peut-on ainsi comparer présomption d’innocence et présomption de victime à l’aune de l’émotion qu’ils doivent déclencher ? La logique veut que l’un soit le symétrique inverse de l’autre. Mais ce sont nos yeux de Français allergiques au système accusatoire américain, véritable pilori pour les suspects et soupçonnés, qui s’indignent (tiens on aimerait entendre Stéphane Hessel sur le sujet !) du traitement réservé au suspect DSK, pas de son crime présumé. Il est évident que si ce dernier est avéré, alors oui, toute compassion envers la victime deviendra « légitime » et j’ajoute, nécessaire et sans arrière-pensée aucune. Le lynchage de DSK, criminel présumé, ne fait aucun doute, lui. De même, toujours à nos yeux de Français, fouler ainsi au pied la présomption d’innocence par une telle exhibition est incompréhensible* : par ce fait, DSK est « victime ».
Par contre, s’il y a – au jour d’aujourd’hui – une victime féminine certaine et non présumée dans cette triste histoire, et ce quelle que soit l’issue de l’affaire, c’est bien Anne Sinclair, l’épouse de DSK. Qui pense à elle ?

* Un tel épisode devrait enterrer pour de bon toute réforme du juge d’instruction dans notre pays. Et je rappelle que si un procès américain doit avoir lieu, la victime sera elle aussi sur le gril de la procédure et sous le feu croisé des avocats de la défense.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

3 Commentaires

  1. Pensez vous qu’il y ait eu de la compassion de la part des socialistes vis à vis de Mr Woerth!!!
    Il a été linché avant même d’avoir été mis en examen!!!!

  2. Présumé innocent…
    Pourquoi pas : présumé coupable ???

  3. Exclusif: Maylin Monroe disculpée de l’affaire Markovic. « La facture de mon entreprise de pompes funèbres est formelle: je suis décédée six ans avant les faits. Pompe Pompidou! »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord.

Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix !

Voir la bio de Marc Prévost : Ma Bio & my Way

Contacter Marc Prévost

Pour toute remarque, question, vous pouvez contacter l'auteur du Petit Théâtre de Martine Aubry en laissant un message par là .

LES + LUS