L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Affaire DSK (bis) : le meilleur des réactions politiques de notre région…

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 20 mai 2011

L’actu de la semaine, c’était bien sûr l’inculpation de Dominique Strauss-Kahn à New York. A moins de vivre sur une autre planète, vous en avez forcément entendu parler. Et d’ailleurs, ça ne discutait quasiment que de ça dans les bureaux ou dans les soirées cette semaine… Et nos politiques régionaux ? A vrai dire, ils ont été plutôt discrets sur le sujet. Plutôt gênés aux entournures par ce que tout cela évoque. A part quelques-uns. Petit florilège relevé sur les blogs, les plateaux télés ou dans la presse.

Bernard Derosier : le sobre

Le plaisir de la victoire ». L’a-t-il fait exprès ? En titrant son billet ainsi sur son blog, Bernard Derosier, député et ex président du Conseil Général du Nord, laisse planer le doute. Mais surtout pas les commentaires déplacés : “La nouvelle qui nous est arrivée des Etats-Unis et qui concerne Dominique Strauss Kahn, personnalité internationale, est à prendre avec une très très grande prudence. Je ne me livrerai, bien entendu, à aucun commentaire si ce n’est de rappeler mon attachement à la présomption d’innocence pour toute personne, quelle que soient ses fonctions et ses responsabilités.” Heureusement que nous avions  le titre pour nous allécher.

Dominique Baert : l’incrédule

Dans la catégorie incrédules, on retrouve le député-maire de Wattrelos. Proche de Strauss-Kahn, Dominique Baert a déclaré à Nord Eclair : “manipulation ». Le complot, la thèse qui a le vent en poupe. Avant d’ajouter :  “La justice va faire son travail. Mais je ne peux pas croire au scenario qui nous est présenté. Il l’avait dit, il craignait le coup fourré. Là, c’est un scud. Et on ne l’a pas vu arriver (…) J’espère qu’il sera blanchi, c’est la meilleure chance de la gauche, et de la France pour 2012 ». On ne veut pas être pessimiste, mais pour 2012, c’est mal barré.

Jean-René Lecerf : le lucide

Signé Jean-René Lecerf, sénateur UMP dans Nord Eclair toujours : “sa carrière est terminée si les faits sont avérés.  Même s’il est innocent dans le cas présent, cela a fait ressortir des histoires anciennes qui font que, pour moi, DSK est politiquement fini. » Clair, net, précis. Et à vrai dire, si tout le monde est à peu près d’accord avec Jean-René Lecerf, peu de politiques ont encore osé prononcer ces quelques mots : la politique et DSK, ça devrait désormais faire deux. Un dernier extrait pour la route : « Que le directeur du FMI soit traité comme le simple cireur de chaussures d’une rue de Manhattan, c’est la preuve de la qualité de la démocratie américaine ».

Jack Lang : l’ «halluciné»

Profitons-en avant que l’ami Jack Lang ne trouve un autre parachute sous des cieux un peu plus cléments. Notre député du Pas-de-Calais était sur France 2 : « Ne pas libérer, alors qu’il n’y a pas mort d’homme, ne pas libérer quelqu’un qui verse une caution importante, ça ne se fait pratiquement jamais. » A vrai dire, s’il n’y a pas mort d’homme,  laissons tout faire. Alors depuis, Jack a déclaré (devant les caméras, quelle question !) que sa phrase était tout à fait claire, qu’il n’y avait rien à y redire, qu’il parlait de crime de sang. On vous le dit : il va nous manquer (voir le papier de Rue 89 sur les pires avocats de DSK…)

Florence Bariseau : l’indignée

Florence Bariseau (UMP Villeneuve-d’Ascq) n’a pas trop apprécié l’intervention d’Olfa Laforce en faveur de DSK. Le moins que l’on puisse dire à lire La Voix du Nord : “Ce qui m’a choquée, c’est qu’elle ne mette pas sur le même plan l’innocent présumé et la victime présumée. Olfa Laforce parle en plus d’un “coup monté”, ce qui témoigne d’une absence de compassion pour la jeune femme. » L’affaire DSK, synonyme de règlement de comptes à Villeneuve-d’Ascq. Et la compassion pour la jeune femme, une version d’ailleurs peu usitée chez nos politiques régionaux…

Philippe Blet : le naïf

Philippe Blet, président du Club DSK 62, y a bien sûr été de son communiqué de presse. Et a priori, il est encore l’un des seuls à croire à un retour de DSK au premier plan : “Politiquement, cela ne modifie en rien nos convictions social-démocrates ni notre volonté de porter la candidature de DSK à l’élection présidentielle. » Confirmation dans La Semaine dans le Boulonnais : “Les candidatures seront prises à partir du 28 juin. Et la justice américaine est rapide. » Même chute que pour Dominique Baert.

Martine Aubry : la combative

Bien entendu, Martine Aubry. Pas eu le temps de savourer la victoire du LOSC, la première secrétaire du PS : mais cette semaine, elle a tenu la barre. “Unité, responsabilité, combativité : voilà les trois mots qui sont venus le plus ce matin“, déclarait-elle après la réunion du PS mardi matin. Une battante, on vous l’a déjà dit…

Jean-Louis Borloo : le philosophe

Jean-Louis Borloo était avocat. Et beau parleur. Un peu philosophe aussi en témoigne sa déclaration sur TF1 : “Je suis avocat et je sais trop que tant que la justice n’est pas passée, il peut se passer plein de choses. La justice d’hier n’est pas forcément celle d’aujourd’hui ou de demain ». Allez, on relit une deuxième fois et normalement, on commence à saisir le sens…

Marine Le Pen : la profiteuse

Pas besoin de chercher bien loin. Qui allait crier au loup dans l’histoire ? Bien entendu, Marine Le Pen. Ce jeudi matin, notamment sur RMC/BFM TV. Extraits :  “voilà des gens qui, en connaissant ce qu’ils appellent, eux, des fragilités, ceux que d’autres comme moi appelons des pathologies, étaient prêts à porter cet homme à la tête de l’Etat français », à propos du PS ; il est “machiavélique de nommer un homme dont on connaît la réputation à la tête du FMI pour se débarrasser d’un adversaire politique, au risque, de voir une affaire telle que celle-là, éclater et éclabousser notre pays dans le monde entier » à propos de Sarkozy. PS + UMP = UMPS, le compte est bon.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Ce qui est pénible avec cette “histoire” c’est qu’on va en profiter pour nous ressortir des vieilles casseroles mais comme c’est dans de c’est dans les vieilles casseroles qu’on fait les meilleurs soupes… on n’a pas encore fini de manger de la bonne sousoupe.
    Va-t-il “manger” après être passé à table ? Trop tôt pour le dire… ce qui est sûr c’est que j’en ai soupé.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus