L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Affaire DSK : ce que ça change pour les Présidentiables nordistes

DailyUne | Réflexions Par | 16 mai 2011

C’est sans aucun doute l’actu politique de l’année. Le séisme DSK, arrêté à New-York suite à une accusation de tentative de viol,  frappe également la classe politique française et fait bouger les lignes du paysage de la présidentielle. Dans la région, trois candidats déclarés ou présumés sont concernés par les conséquences politiques de l’affaire à un an de l’élection : Jean-Louis Borloo, Marine Le Pen et Martine Aubry.

Jean-Louis Borloo

L’ancien maire de Valenciennes ne peut que profiter d’un retrait de DSK. Tous deux chassaient sur un terrain commun : le centre. Versant gauche mais avec une vue directe sur le versant droit pour DSK, côté droit mais avec de larges ouvertures vers la gauche pour le second. DSK, le socialiste pragmatique, plaisait aux centristes pour ses qualités de gestionnaire et se posait en recours pour les déçus du sarkozysme allergiques à la gauche dogmatique ; Borloo, le ministre de droite, qui fait du social attire les regards des écolos réformistes et son engagement au parti radical s’affranchit du clivage gauche-droite.

Désormais, avec l’affaire DSK et les conséquences politiques qu’elle implique quelle que soit l’issue des accusations,  c’est l’ancien ministre de l’Ecologie qui prend ses nouvelles marques sur un espace-centre ainsi élargi. Son adversaire s’appelle François Bayrou qui cumule deux handicaps : un parti, le MoDem, positionné sur le point aveugle de la politique française, c’est dire s’il est isolé, et une certaine désuétude avivée par le souvenir de ses 16 % de 2007 réputés inaccessibles. Alors que Borloo apparaît comme un homme neuf dans une compétition présidentielle dans laquelle les habits du troisième homme sont toujours convoités. Pour lui, il s’agit bien de préparer l’après mai-2012. Avec Matignon en ligne de mire. La deuxième case de son jeu de l’oie personnel s’appelle Paris 2014. En attendant 2017 ?

Marine Le Pen

La leader du Front National perd son meilleur ennemi (comme Mélenchon…). DSK incarnait tout ce qu’elle combat : l’euro, le bling-bling, les élites, le cosmopolitisme,…Certes, elle conserve ses arguments et ne se privera pas de les asséner, l’affaire DSK vient de remettre deux sous dans sa grosse fanfare. Mais son rêve d’un 21-avril à l’envers s’évanouit quelque peu. En tapant sur un DSK, elle projetait de reléguer Sarkozy en 3 ème position. Puis de lancer son OPA sur une droite K-O debout. De prendre 40 % au second tour et de… préparer 2017 (c’est une quadra). Comme opposante numéro un du pouvoir de gauche.

Martine Aubry

Son « pacte » de Marrakech noué avec DSK vient de voler en éclats. Et au PS, il ne manque pas de fins esprits pour la convaincre d’ « y aller ». Problème : la maire de Lille n’est pas encore candidate alors que Hollande et Royal ont déjà une longueur d’avance. Sans compter Moscovici ou Valls (qui occupent désormais les plate-bandes de DSK), Montebourg, ou les nouvelles vocations (Collomb, Fabius,…). Attention également au timing par rapport à l’affaire DSK : ne pas se déclarer trop tôt et laisser les Hollande et Royal prospérer dans l’opinion, car plonger dans l’arène sans précautions aurait un effet dévastateur (souvenons-nous d’un Chaban qui avait lancé sa candidature le premier après la disparition de Pompidou – il quitta précipitamment la cérémonie funèbre -…). Mais la première secrétaire a des atouts. Elle a remis le PS en ordre de marche et les primaires, quoi qu’il arrive, auront lieu. La séquence foot lilloise ne peut que la servir.

Deuxième problème : l’affaire DSK risque de libérer une boîte de Pandore nauséabonde. Celle de la parole venimeuse et des rumeurs malveillantes. Langue de vipère décomplexée*. C’est le versant sombre de la politique. Et Martine Aubry sait que dans une campagne présidentielle, il y a beaucoup de coups à prendre. Au PS, qui est le candidat le plus irréprochable ? Troisième problème, tactique celui-là : comment se débarrasser d’une telle tunique de Nessus qui colle à la peau de tous les socialistes ? Car, au plus profond de l’opinion – et une telle affaire, avérée ou non, va laisser des traces pendant longtemps au coeur même du rapport que les Français entretiennent avec la politique – c’est le PS et ses représentants qui sont atteints. Pardi ! DSK est des leurs et ils étaient prêts à se ranger derrière le directeur du FMI. Ils ont moins d’un an pour tenter de faire oublier ce qu’on lira sous peu dans les livres d’histoire politique.

* A ce titre, Nicolas Sarkozy, double divorcé qui jure comme un charretier et bronze sur des yachts de milliardaire, boit du petit lait. DSK est devenu le repoussoir parfait. Encore un effort, Mr le président !

Crédit Photo Une : Galerie FlickR du FMI

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Le malheur de l’un…
    qui n’aurait pas fait l’affaire de l’autre ???
    Un petit coup entre un saut à l’hôtel du « Bon Coucher » et un saut dans un zinc est-ce possible ?
    un p’tit coup sur le bord d’un zinc ou un p’tit coup entre deux portes… vite fait… c’est faisable.
    En attente d’en savoir plus… si certaines femmes ne le veulent pas… les mecs le sont … *aisables.
    En tout cas, par les temps qui courent il faut mieux rester en France que de se faire *ettre à l’étranger.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus