L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Dix ans d’Aubry à Lille : tout n’est pas si rose (3)

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 12 avril 2011

J’ai redonné la fierté de leur ville aux Lillois ». Dans son interview accordée à La Voix du Nord pour ses dix ans de mandat il y a quelques semaines, Martine Aubry, certainement emportée par sa joie d’accorder une interview exclusive à la presse régionale, s’est montrée quelque peu présomptueuse… Provoquant quelques réactions étonnées (on l’aurait été à moins). Dont celle de ce militant lillois, qui s’est permis d’écrire à notre maire de Lille. Seulement, avec La Poste, la lettre s’est perdue pendant deux semaines avant de tomber d’arriver par hasard chez nous. L’occasion idéale de  boucler notre bilan made in DailyNord de sa décennie à la mairie de Lille. C’est cadeau.

Martine,

Je viens de relire ton interview dans La Voix du Nord du 13 mars  (je me permets de te tutoyer parce qu’entre militants socialistes c’est de rigueur). Je l’avais soigneusement découpée, m’étant promis de t’écrire une petite bafouille dès que j’en aurais le temps. Et puis tu sais ce que c’est… le boulot, les gosses… En outre, au vu des commentaires sur internet suscités par l’article, je n’avais pas envie de hurler avec les loups.

Il n’empêche, moi aussi j’ai trouvé que tu y étais allée un peu fort avec ton “j’ai redonné aux Lillois la fierté de leur ville ». D’abord, j’ai trouvé ça vache pour le gros Quinquin. Le pauvre ! Déjà qu’il s’ennuie comme un rat mort depuis qu’il est à la retraite, qu’il n’y a guère que le tribunal de Lille pour le remettre un peu sur le devant de la scène… Tu n’étais pas obligée de lui asséner le coup de grâce.

Ensuite, j’ai essayé de me rappeler de quand datait ma fierté d’être Lillois pour voir si tu y étais pour quelque chose. Eh ben, non. Je me suis souvenu avoir chanté “si t’es fier d’être un Lillois frappe dans tes mains » dans les travées du stade Grimonprez-Jooris à une époque où le LOSC luttait pour le maintien. De ton côté, tu hésitais encore entre Grenoble et Lille pour venir recueillir l’onction populaire. Enfin, j’ai listé les raisons pour lesquelles je n’étais vraiment pas fier d’habiter la capitale des Flandres : la saleté des trottoirs, le manque d’espaces verts, les embouteillages permanents, le nombre élevé de maisons insalubres.

Mais tu vois, à la réflexion, je ne t’en veux pas d’avoir prononcé une phrase pareille. C’est très présomptueux, mais bon, comme le disait Oscar Wilde, “c’est quand on ne croit plus à son génie, que l’on cesse d’avoir du talent », et ma foi, du talent il t’en faut pour diriger une métropole de plus d’un million d’habitants – “mobiliser les énergies” comme on dit maintenant – et mener à bien les grands projets pour lesquels tu t’engages avec, je le pense, une sincérité non feinte. Alors, je veux bien te pardonner d’avoir la grosse tête. Ce que je ne te pardonne pas en revanche c’est de le dire ! Surtout devant des journalistes. Tu les connais assez pour te douter que dans une interview où ils n’avaient rien à se mettre sous la dent, c’était bien la seule chose un peu croustillante qu’ils allaient mettre en titre. Bref, essaie de faire gaffe la prochaine fois. C’est le genre de trucs qui peuvent flinguer une campagne. Demande à Lionel.

Bises

Un militant lillois

PS : tu m’excuseras de ne pas signer ma missive mais je n’ai pas envie d’être accusé de crime de lèse-majesté, qu’on me soupçonne de rouler pour Roman ou pire encore d’être ségolèniste.

 

Retrouvez les autres parties de notre bilan :

Les échecs de Martine

Le caractère de Martine

Dessin : Ray Clid. Retrouvez tous ses dessins sur son blog.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. Cette lettre est dans la droite ligne des billets de Frédéric Pagès du Canard Enchaîné (rubriques les Carnets de Carla B. ou les interviews -presque- imaginaires du Canard). Non ?

  2. bonjour,
    difficile à avaler cette lettre qui arrive dans votre boite aux lettres!!

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture