L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Et pendant ce temps-là, les apéros géants se sont évaporés…

Textos Par | 29 avril 2011

Le printemps, les beaux jours qui reviennent et, et ? Les apéros géants, voyons ! Les quoi ? Les apéros géants, vous avez bien entendu. La mode semble avoir vécu. Eux qui ont fait couler tant d’alcool et d’encre l’an passé demeurent plutôt discrets en 2011. Quelques rares initiatives ici ou là, mais sans aucune mesure avec le vaste phénomène social du cru précédent. La dure loi des modes sur le net…

C’est simple, même sur Facebook, les apéros géants semblent avoir disparu. Oh bien sûr le réseau social compte aussi ses quelques nostalgiques. Qui tentent de relancer la mode tant bien que mal. Comme à Nantes, par exemple, ville pionnière dans la discipline (3 000 « convives » fin 2009). Nantes, aussi, d’où était partie la polémique avec un jeune mort lors d’un autre apéro en mai 2010. Pour compléter l’inventaire, on en trouve encore un autre annoncé au Mans.

Et dans notre région où on a tant soif de fête ? Rien, nada. Lorsque l’an passé, aucune ville n’échappait à la griserie et toutes annonçaient une telle manifestation (y compris des villes moyennes comme Caudry ou Saint-Amand-les-Eaux), cette fois, c’est la Bérézina. Ah si, en cherchant bien, on en trouve un pour Lille et Dunkerque, sans précision de date. De quoi affoler nos autorités et l’ex-ministre chargé du dossier, Marc-Philippe Daubresse, qui annonçait l’an dernier des correspondants régionaux apéros géants ?  Avec deux amis inscrits à ce jour, ce n’est rien de géant.

A lire ou relire sur DailyNord :

Apéros géants sans modération

Apéros géants : toujours à flots…

Qui veut devenir M. Apéros Géants ?

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Effectivement, et vous avez raison de l’indiquer, l’on n’entend plus parler de ces apéros géants, qui, au demeurant, me semblaient bien sympa. Effet de mode ? Ou trop compliqué à mettre en place ? Allez savoir. J’aurais tant aimé qu’à Béthune quelqu’un organise ce genre de manifestation impromptue et pas nécessairement autorisée, ce qui en fait le charme. Cela aurait aussi permis de “remplir” la Grand’Place et donné à nos amis de DailyNord l’occasion de nous gratifier d’un nouvel article sur la fréquentation de ce lieu si important pour les Béthunois …
    Allez… Sans rancune et à+, au prochain apéro.
    Jean Louis

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture