L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Cantonales : des candidats Front National bas du front?

Textos Par | 28 mars 2011

Eh bien, voilà, c’est fini. Les fascinantes élections cantonales sont terminées. Bilan pour la région : le PS garde la tête même s’il perd la majorité dans le Nord, tandis que le FN ne décroche finalement aucun siège. Le tout avec une abstention à faire frémir les plus fervents défenseurs de droit de vote. Que dire de plus ? Pas grand chose. Si, quand même. Dans le Nord – Pas-de-Calais, malgré leurs scores, le niveau des candidats Front National était quand même surprenant…

La petite blague chez les  observateurs des cantonales (peu nombreux, on vous l’accorde…) ces dernières semaines ? Le niveau des candidats du Front National. Alors, pas de tous, bien sûr. Il ne s’agit pas d’en faire une généralité. Mais dans le Nord – Pas-de-Calais, certains avaient l’air de débarquer de la planète Mars, voire de plus loin. On a eu le droit aux candidats fantômes battant à peine le pavé parce qu’ils étaient trop occupés  (bizarre pour une élection de proximité, nous direz-vous) comme le représentant de Roubaix-Est (voir ici). On a aussi entre-aperçu ceux qui voulaient rester discrets parce que tu-comprends-ça-ne-fait-pas-bien-de-dire-qu’on-est-FN. Ceux-ci préféraient donc afficher Marine plutôt que leur bobine (comme ce courageux candidat de Bouchain par exemple, voir là). Sans oublier ceux qui assumaient mais avec quelques problèmes de compréhension sur les compétences du Conseil Général ou, qui, en tout cas s’intéressaient à des choses très terre à terre comme la voirie (voir ce papier également). Quand d’autres, encore, confiaient se ficher éperdument du résultat (en off quand même, ils ne sont pas fous), sachant que de toutes façons, ils ne seraient pas élus…

Bref, quelques spécimens parmi tant d’autres, pas uniques en France d’ailleurs (voir Rue 89 et l’AFP par exemple qui s’intéressaient à ces fameux candidats fantômes), qui n’avaient pas l’air très au point. Vous me direz, ça n’avait plus d’importance que ça : les cantonales au Front National, c’était d’abord Marine Le Pen et une excellente occasion de préparer la Présidentielle 2012…

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus