L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Sénatoriales : la gauche a déjà gagné !

Le monde selon moi | Petit théâtre de Martine Aubry Par | 11 mars 2011

Allez, je me fends de mon billet sur des cantonales qui, qu’on le veuille ou non ne sont pas un enjeu actuel essentiel sur la scène politique du pays. Tout au plus un baromètre certes utile sur les rapports de forces et les équilibres qui sera certes riche d’enseignement et de conjectures )- les voix et les scores du Front national seront disséqués, évaluées et pesés -, mais un conseiller général n’a jamais pesé sur la politique étrangère de la France, ni sur le programme économique aussi introuvable que nécessaire pour résorber le chômage ou cicatriser les plaies du mal-logement ou celles de l’insécurité. Et la future métamorphose en conseiller territorial programmée pour dans quatre ans achève de lui dénier l’épaisseur utile pour une mobilisation civique. De même, on aura après le 27 mars, une photographie plus nette du corps électoral appelé à s’exprimer en septembre prochain pour les sénatoriales. Et là…l’enjeu est d’un autre calibre. Si la Haute-Assemblée bascule à gauche, on peut se demander si la grille de lecture pour 2012 n’est pas forgée.

On sait les Français attachés à leur Sénat, ce grand conseil des communes de France (Gambetta), cette expression moderne de la raison dans nos institutions selon Boissy D’Anglas, l’un des pères du bicaméralisme à la francaise. Un Sénat qui a bouté hors de l’histoire des personnalités comme Léon Blum ou Charles de Gaulle et qui peut s’enorgueillir d’un meilleur taux de sénatrices que de députées (tout est relatif quand même…). Un assourdissant coup de tonnerre, le premier qui retentirait dans les calmes couloirs du palais du Luxembourg. A vrai dire, la gauche a gagné le Sénat. Si ce dernier voit une majorité nouvelle – infime, forcément infime – émerger, la gauche trouver des raisons d’espérer pour le scrutin présidentiel, le seul qui vaille. Un Yes, We Can ! à la sauce socialiste. Si elle échoue ce sera de très peu. S’être approché du Graal sénatorial résonnera comme un appel à un dernier coup de collier à l’instar d’un pack à deux hans ! de la ligne adverse. Et, si, par hasard, l’Elysée se dérobait, le vieux tropisme du pouvoir local, si cher aux socialistes et leurs itinéraires notabiliaires, ainsi grossi de la nef sénatoriale, s’en trouverait pleinement satisfait. Finalement, il faut que tout change pour que rien ne change…

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. N’avons nous pas entendu pendant des décenies et en particulier dans le bouche de Pierre Mauroy que la loi était inique, car elle empéchait la gauche d’être majoritaire au Sénat.
    Voila un article qui fait mentir notre gros quinquin, qui sur ce coup là aura été un mauvais joueur…Dés idées décues de Présidence de la haute asemblée sans doute.
    Quand a ce Sénat, a quoi sert il, sinon qu’à recaser des députés recalés par le suffrage universel, ou qui ont laissé leur place a de plus jeunes parlementaires…N’est ce pas Bernard Roman…
    En fait le systéme parlemntaire Français laisse toujours le dernier mot a l’Assemblée Nationale, le Sénat est une maison de retraite pour politiques qui coute fort cher a la France.
    De Gaulle avait raison…Mais on ne touche pas a la poule aux oeufs d’or.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .