L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Il y aura (peut-être) un Nordiste au procès Chirac

Textos Par | 02 mars 2011

C’est ce lundi 7 mars que doit s’ouvrir à Paris le procès des présumés emplois fictifs de la mairie de Paris. Avec comme guest-star notre ancien Président de la République Jacques Chirac. Grand raout médiatique assuré d’autant depuis que la mairie de Paris a décidé de se désister de sa constitution de partie civile. Un procès sans partie civile alors ? Pas exactement : l’association anti-corruption Anticor et quelques particuliers souhaitent les représenter. Dont un Nordiste qui fera le déplacement…

Ceux qui connaissent – ou suivent un peu les faits d’armes – le bonhomme n’en seront pas surpris. C’est bien Eric Darques, le Lambersartois à cheval sur les comptes publics, qui a, entre autres, décidé de se constituer partie civile pour le fameux procès des emplois présumés fictifs de la mairie de Paris. Un nouveau coup médiatique pour celui qui s’était illustré dans l’affaire Mauroy – Cohen-Solal conclue il y a quelques semaines (relire les articles consacrés à cette affaire, on ne va pas prendre de risques avec l’amnistie prononcée…). « C’est normal, justifie-t-il à propos du procès Chirac. Moi, les petits arrangements entre amis avec de l’argent public ne me satisfont pas. Il faut qu’il y ait procès. Je suis victime car à ce que je sache, l’UMP est un parti politique financé par des deniers publics. Donc, l’argent du contribuable. » Et le sien, raisonne donc le Lambersartois qui a l’intention d’être partie civile en compagnie d’Anticor (association anti-corruption dont il fait d’ailleurs partie) et quelques autres particuliers. A l’intention car faut-il encore que le tribunal… administratif l’autorise, lui et d’autres, à plaider à la place de la Ville de Paris (affaire en cours, qui pourrait ne pas être décidée avant le début du procès, voir ce papier du Point qui explique la procédure).

« Je veux que le citoyen Chirac soit jugé en tant que citoyen »

De quoi se faire encore quelques amis ? « Je m’en fous. Je veux que le citoyen Chirac soit jugé en tant que citoyen, rappelle celui qui était d’ailleurs membre du RPR-UMP il y a quelques années dans la région. Et soit mon avocat, Maître  Frédérik Karel-Canoy, soit moi si je peux m’exprimer, nous le dirons cela à la barre. » Les parties civiles pourraient notamment être invitées le 23 mars dans ce procès, qui s’annonce évidemment très médiatique, du fait de l’accusé et des événements de l’automne avec l’accord de l’UMP et de la mairie de Paris, dirigée par Bertrand Delanoë. Un maire de Paris qui n’a d’ailleurs pas donné suite à la requête d’Eric Darques concernant Lyne Cohen-Solal (E. Darques écrit à B.Delanoë pour demander le retrait des délégations de L. Cohen-Solal). Ce sera en tout cas pour Eric Darques l’occasion de se rappeler à son bon souvenir…

A lire ou relire sur DailyNord :

Eric Darques, l’empêcheur de détourner en rond

Affaire Mauroy-Cohen Solal, la victoire d’Eric Darques

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus