L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Petit traité du taxeur : eh, t’as pas une clope ?

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 10 janvier 2011

On aime décidément se poser des questions existentielles. Du genre, combien de temps faut-il pour se faire piller son paquet de clopes dans les rues piétonnes de Lille ? A coups d’augmentations sur le paquet depuis dix ans, la cigarette est ainsi devenue un signe extérieur de richesse et la taxe une véritable discipline urbaine. Avec des techniques d’approches bien rodées. Petit manuel.

Quelle idée de vouloir s’en griller une en plein centre-ville. Quelle idée aussi d’exhiber son paquet de clopes dans les rues piétonnes ! Vous avez pris soin de sortir le paquet furtivement de votre poche, mais ça n’a pas suffit… A croire que certains vous guettaient du coin de l’oeil.

Le serial taxeur. Il y a d’abord les serial-taxeurs. Qui, comme leur nom le suggère, font du véritable abattage. D’ailleurs, à peine en auront-ils fini avec vous, que vous les apercevrez en compagnie d’une autre victime deux mètres plus loin. Sans le moindre état d’âme. “Eh, t’as pas une clope.” Ni “bonjour“, ni “s’il vous plait“, le serial-taxeur économise les mots. Et avec lui, les formules de politesse deviennent carrément désuètes. D’ailleurs, on en a même vu qui ne s’embarrassaient pas de mots; un geste mimé au loin pour signifier la même chose : “eh t’as pas une clope?” (vécu rue de Béthune). En cas de refus, ils économisent ainsi le déplacement. Astucieux, mais pas sûr que la technique fonctionne.

L’obséquieux. Soyons honnêtes, le taxeur est en règle générale plutôt poli et bien élevé. Parfois même obséquieux. Excusez-moi-Monsieur-peut-être-n’avez-vous-pas-le-temps-mais-pourriez-vous-me-dépanner… Etc. Etc. Le speech est bien rôdé. Vingt bonnes secondes, durant lesquelles on se demande où notre homme veut en venir: une clope si vous en avez une au bec ; de la monnaie dans le cas contraire. Ah forcément, quand on met les formes, on est tout de suite plus sensible, et même généreux !

Les stratèges. Dans le même registre, on a aussi les fins tacticiens. Qui demanderont, par exemple, « une clope ou trois euros ». Gonflé ? Normal, c’est étudié pour. De la psychologie pure: interloqué que vous êtes, vous préférez alors lâcher une cigarette plutôt que les euros. Bingo. Dans le même registre, il y a aussi ceux qui vous propose de racheter une clope : 50 centimes voire un euro la pièce (« je-ne-suis-pas-mendiant-mais-je-n’ai-pas-suffisamment-d’argent-pour-m’acheter-un-paquet-de-cigarettes »). Et là, forcément, à moins d’être pingre, vous lâchez encore la cigarette en refusant la pièce. Car après tout, on se dit alors qu’on a la chance, nous, de pouvoir s’offrir un paquet tout entier…

Tactique de groupe. Rayon tacticien, on a aussi remarqué ceux évoluant en groupes. Mixtes de préférence et bien souvent jeunes. Quand c’est un Monsieur, on envoie la jeune fille, volontiers minaudière. Quand c’est une Madame, la jeune fille demeure sagement en arrière, et c’est le jeune homme qu’on envoie au casse-pipe. De vrais stratèges, on vous le dit. Et autant d’astuces déployées pour une misérable clope (et parfois même un mégot puisqu’on vous demande même à finir votre cigarette, aujourd’hui), ça laisse pantois. Y’a pas à dire la blonde est vraiment devenue un signe extérieur de richesse.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

5 Commentaires

  1. Tout est tellement vrai, et bien écrit. Bravo Pierre Lechat. Trop souvent, trop peu de respect, même plus envie d’être sympa à force : c’est sous-entendu dans votre histoire, mais disons-le franchement, ces gens-là, après une heure en ville, on a envie de leur foutre une bonne claque dans la gueule.
    Je salue aussi le fait d’écrire sur un sujet tellement banal mais sur lequel rien n’est jamais dit. Ils pourraient en prendre de la graine, les branquignoles de la presse locale qui se gargarisent avec leurs sujets traités en boucle et sans talent…

  2. Rien à dire non plus sur le choix du sujet : décalé et sentant bon le travail de terrain. Il serait toutefois bien de trouver sur le site quelque chose concernant le scandale des voeux du conseil général du Nord complètement zappés par VDN et NE (allez savoir pourquoi….). Seuls France 3 NPdC et 20 minutes ont soulevé le lièvre (lien pour 20 minutes : http://www.20minutes.fr/article/648084/lille-chere-ceremonie-nordiste-). Gérer d’une manière éhontée l’argent du contribuable me semble être plus grave que le “taxage” de clopes. Je le redis, ce sujet est sympa et au delà se son aspect désuet de prime abord relève d’une sociologie trop méprisée par vos pairs et pourtant tellement révélatrices de notre société contemporaine.
    C’est le voeu que je vous adresse pour cette année 2011 cher Daylinord : informer le bon peuple de l’arrivée imminente de sous-vêtements aux couleurs du RC Lens tout en soulignant les gabegies et parfois l’inconscience de nos gestionnaires. L’un comme l’autre sont des dessous qui deviennent au fil du temps nauséabonds…. A moins d’une grande lessive !

  3. @H.R. : merci pour Pierre Lechat, qui souffre chaque fois qu’il veut s’allumer une cigarette dans les rues piétonnes. En même temps, s’il fumait moins, de telles mésaventures ne lui arriveraient pas !
    @Pasdecalaislibre : ne vous inquiétez, nous sommes en train de bosser sur les voeux dans la région. Sujet imminent normalement ! Et on a bien reçu votre info sur les sous-vêtements du RC Lens. On va vous en parler aussi…Et meilleurs voeux également !

  4. Deux trucs pour casser l’enthousiasme du taxeur de clopes. La roulée (attention, certains vous demandent de la rouler). Ou plus radical… la clope au menthol. Et ça marche.

  5. Un bouquin à recommander à tous les taxeurs : “Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens”. Une vraie mine !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture