L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Rififi chez les socialistes nordistes ?

Lu, vu, entendu Par | 15 décembre 2010


Pauvre Martine Aubry. Entre le calendrier électoral du Parti socialiste, les Guignols qui ne manquent plus de la caricaturer avec des lunettes noires, voici qu’elle doit également essuyer les foudres de quelques-uns de ses « amis » nordistes. Bernard Frimat, sénateur, par exemple. Lequel vient de déclarer à Public Sénat : « Si le Sénat se gagne, il ne se gagnera pas grâce à Martine Aubry« . Une charge bien gentillette et une interview tout en allusions sur la volonté de la Première secrétaire du PS et maire de Lille de placer ses proches pour les Sénatoriales en septembre 2011. Avec quelques piques dont une en direction de Gilles Pargneaux, « exécutant zélé« … Dur, dur.

Lire l’interview sur Public Sénat


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. On n’a par contre pas beaucoup évoqué cette réunion « au sommet » de tous les pontes régionaux du PS tenue dans un restaurant parisien il y a quelques jours. Au menu (sic) mais était-ce en entrée, au plat de résistance, au dessert ou au digestif ? Il fut question de trouver une issue au cas Pierre Ferrari, jeune trublion accroché comme une moule sur son rocher à la ville d’Hénin-Beaumont. L’ex adjoint de Gérard Dallongeville ayant quitté ses fonctions avant que son premier magistrat ne connaisse les joies de la justice de la République a pris le maquis de la dissidence et reste sourd aux injonctions des caciques du parti. La marmite héninoise bouillonne et s’apprête de nouveau à déborder, très certainement aux cantonales. Le PS régional et sa toute puissante fédération du Pas-de-Calais vont donc devoir se mettre en spectacle sur la place publique pour affirmer leurs choix quant à celui ou celle qui mènera les futures batailles électorales en terre héninoise. Au vu de la parodie de ces dernières années, on devrait encore bien se poiler. Les Héninois un peu moins… Finalement, d’ailleurs, c’est un peu la conclusion de de cette Star Academy politique régionale: la population, on n’en parle jamais ! Mais alors, à quoi ça sert de faire de la politique ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus