L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Et Facebook s’en prend maintenant à Kiabi

Textos Par | 22 décembre 2010

Nous vous en parlions la semaine dernière : le site Porte Secrète, basé à Wasquehal, avait vu la suppression de sa page marque Facebook, sans préavis. Contenu obscène, paraît-il. Que le site se rassure, il n’est pas le seul. Ce mercredi, c’est Kiabi qui vient de perdre ses … 130 000 fans.

De l’art de ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier. Le proverbe est certes bateau, mais dans le monde merveilleux de Facebook, mieux vaut prévoir quelques portes de sortie. Après Porte Secrète donc la semaine dernière, c’est cette fois-ci au tour de Kiabi de perdre tous ses fans, selon le site de L’Autre Média, une agence de webmarketing communautaire lilloise. La marque de vêtements, l’un des fleurons du groupe Mulliez né à Roncq, est passée de 130 000 fans à zero, la page ayant été coupée par Facebook.  Un contenu obscène (un soutien-gorge transparent par exemple ?). Même pas selon le rédacteur : il s’agirait de nouvelles règles d’utilisation de Facebook (changeant tous les mois sans préavis, souligne-t-il)  qui réclamerait désormais que les jeux-concours développent leurs propres applis (oui, c’est complexe, mais pour en savoir plus, direction le site de L’Autre Média)…

Reste que Kiabi n’est pas sûr de retrouver sa page et ses fans, qui sont tout de même une bonne base commerciale dans un monde où les réseaux sociaux prennent une part de plus en plus importante. Et que Facebook vient de prouver à deux reprises dans la région que l’entreprise américaine faisait évidemment la pluie et le beau temps sur son propre réseau. Entreprises régionales (et même les plus importantes en témoigne ce dernier exemple) qui misez à fond sur le concept de Mark Zuckerberg, vous voilà prévenues…

Mise à jour du jeudi 23 décembre, 20h10 : On s’en doutait un peu mercredi en mettant cet article en ligne, mais ce qui s’appelle désormais parfois “L’affaire Kiabi” ou le “Kiabigate” (rien que ça !) enflamme le web depuis hier soir… Des centaines de tweets (Kiabi et Patrick Roy, une semaine de tendances nordistes sur Twitter), des articles sur des blogs, des conseils d’experts parfois, d’autres médias qui commençaient ce jeudi après-midi à s’y intéresser (Numerama par exemple), bref, tout le monde a son mot à dire sur la suppression de la page fan de Kiabi et la disparition des 130 000 fans. Notre fleuron régional qui s’offre par la même occasion un sacré buzz, notent certains observateurs. Reste à savoir si celui-ci ne se transforme pas en bad buzz au niveau réputation (car il y a apparemment une erreur venant de chez eux, ce qui a conduit à la suppression de la page…) à l’instar de celui généré par les 3 Suisses il y a plus d’un an (3 Suisses, bug et buzz)

A lire ou relire sur DailyNord : Facebook zappe les pages marque “érotiques” régionales

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

3 Commentaires

  1. Ce qui est très intéressant avec cette double histoire qui crée un sacré bad buzz d’ailleurs pour Kiabi, c’est la confiance aveugle que mettent les gens en Facebook. On avait déjà le cas des particuliers qui se mettent à insulter leurs patrons ou collègues (ou à balancer des vacheries) en se disant que c’est en cercle privé. Maintenant, on a toutes ces entreprises qui ne communiquent plus que par Facebook et qui vont se plaindre dès que le réseau social change ses règles. Facebook n’appartient pas à tout le monde. Juste à ses patrons… Ils en font ce qu’ils veulent, aux utilisateurs ensuite de s’y adapter. Après Kiabi n’est pas à plaindre, je présume qu’ils ont les reins solides et qu’ils se remettront de ce petit contretemps… Mais imaginez une société de taille moyenne dont une part importante des affaires sont apportées par Facebook ? C’est à elle de ne pas donner une confiance aveugle à Zuckerberg. Belle double leçon en tout cas, mais qui, à titre personnel, ne me surprend pas.

  2. Kiabi revient sur Facebook…

    Sans retour du siège de Facebook à Dublin, en charge de la zone EMEA (Europe, Moyen Orient et Afrique), je ne pouvais jusqu’alors m’exprimer sur la désactivation de la fan page Kiabi.

    Je peux désormais vous apporter la transparence tant attendue suite à la disparition de notre page entre le 22/12 et le 29/12/10, et ainsi contester les propos non fondés échangés ces derniers jours dans la blogosphère.

    Flashback : le mardi 22 décembre, nous recevons un email de la part de Facebook nous informant que leurs règles d’utilisation ne sont pas respectées sur notre fan page.
    Cet e-mail n’était malheureusement pas un simple avertissement, la page ayant été désactivée de façon concomitante à la communication du réseau social.

    Nous animons et nous interagissons très largement avec notre communauté. Nous essayons de leur apporter sans cesse un service exclusif grâce à la mise en place d’applications, de bons plans et d’échanges constructifs.

    La raison de cette suppression nous est transférée par une personne de facebook France le 29 décembre :
    «We reviewed the Page and there is a promotion on the Wall announcing winners of a competition which is against our ToS”
    (Vous ne pouvez pas d’après les règles promotionnelles de facebook : avertir les gagnants d’un jeu concours par l’intermédiaire de Facebook, comme dans des messages, la fonction de discussion instantanée ou des publications sur des profils ou des pages Facebook.)

    Voici la seule et unique raison pour laquelle nous avons été boycottés par la plateforme communautaire.

    Cette pratique a souvent été employée par d’autres administrateurs de page. Cette mésaventure doit donc nous servir d’exemple dans l’apprentissage du métier toujours évolutif de community manager.

    Nous remercions l’équipe facebook France qui nous a soutenu dans nos démarches auprès du groupe. Leur appui nous a permis de nous corriger et d’offrir à nouveau à nos fans la vitrine qu’ils méritent !

    Audrey
    Community manager

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture