L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Philippe Bernard (ex-FN) rate sa reconversion

Lu, vu, entendu Par | 04 novembre 2010

Pas de chance pour lui. Il avait pourtant omis de parler de ses démêlés judiciaires avec son nouvel employeur et avait même rajouté le nom de jeune fille de sa mère pour brouiller les pistes. Sauf que voilà, le passé de Philippe Bernard vient de lui rejaillir à la figure. Philippe Bernard ? L’ex leader du Front National à Lille et poids lourd du parti dans la région, mis en examen en 2008 concernant des comptes de campagne. Depuis, il avait donc tenté de se faire oublier en devenant directeur de cabinet du maire UMP de Senlis (Oise). Jusqu’à ce que l’affaire soit révélée (voir La Voix du Nord) et le contraigne à démissionner. Sur le site d’Europe 1, Philippe Bernard plaide les difficultés de sa reconversion professionnelle : “Quand vous avez été cadre du Front national, la réinsertion professionnelle n’est pas toujours facile“. Sûr que c’est pas du meilleur effet…

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Bravo aux journalistes et à la presse locale;

    Ils ont su faire le rapprochement entre Monsieur Monsieur Bernard Delattre de Senlis et monsieur Philippe Bernard de Lille pour comprendre et établir qu’il s’agit de la même personne. Cela durait depuis longtemps et cela aurait encore pu durer longtemps sans un coup d’oeil “magique”.
    La présomption d’innocence ? C”est certain, on ne peut accuser quelqu’un avant qu’il ne soit condamné et encore moins avant qu’il n’est agit.
    Après : après c’est toujours trop tard, le juge enquête, constate les dégats, les détournements mais l’argent ne revient jamais …
    Dans le cas de la mairie de Senlis, la fausse identité de la personne a pu être découverte avec qu’elle n’ait pu agir. Personne n’arrivera à me convaincre que quelqu’un se donne beaucoup d’efforts pour accréditer une fausse identité dans un but “humanitaire”.
    A mon sens, une grosse arnaque se préparait du côté de Senlis, du genre du détournement des cantines scolaires et tant mieux, cela n’aura pas lieu.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus