L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Guy Delcourt : tu touches à Lens, tu touches à lui

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 05 octobre 2010

Malheur à qui ose dénigrer Lens et plus généralement la région. Car l’ex bassin minier s’est trouvé un héraut. Un sketch, une banderole ou même un article qui écorne la ville du Louvre et voilà son député-maire, Guy Delcourt, qui monte au créneau, dégaine à tout va et crie volontiers à l’indignation. Ça devient une vraie manie…

Août 2010. Les politiques sont en vacances. Tous ? Non. Guy Delcourt accorde plusieurs interviews. Parce qu’un sketch diffusé sur France 4 en avril (l’objet du délit) a osé salir les Lensois(es). Sur France 4, oui.  Autant dire que peu de téléspectateurs l’ont vu. Qu’importe. Les nobles causes ne s’embarrassent pas de ce genre de détail. Et justement, l’ami Delcourt se sent investi d’une cause fort noble. Redorer le blason de Lens. Lens, capitale de l’ex bassin minier avec son corollaire d’indicateurs socio-démographiques à ras des pâquerettes ? Non, Lens capitale culturelle, Lens ville du Louvre. Alors, le moindre accroc au joli tableau, et notre député-maire démarre en fanfare.

Banderole et banderilles

Dans ce sketch, donc, deux humoristes ont commis un crime de lèse-majesté. Morceau choisi : « Les Lensois se lavent pas, ils sont sales, ils puent, ils mangent du Maroilles, ils font l’amour entre eux, franchement ils sont dégueus … » Humour de potache avec un doigt de provocation à deux balles ? Pas pour Guy Delcourt : encore une fois, on veut délibérément salir sa ville et sa population. Alors notre Don Quichotte repart en croisade. En appelle au président de France Télévisions. Et saisit le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel). Bingo. Le CSA a estimé le sketch est un peu limite. De quoi confirmer Guy Delcourt dans sa sainte mission.

Une mission, oui. Petit effort de mémoire. Mars 2008, Lens dispute la finale de la Coupe de la Ligue au Stade de France. En pleine Ch’timania (souvenez-vous, un opus nommé Bienvenue chez les Ch’tis), des supporters déploient une banderole. La fameuse banderole anti-ch’tis. Comme le suggérera alors un joueur lensois d’alors, mieux vaut peut-être ne pas relever. C’est bien mal connaître Guy Delcourt qui enfourche aussitôt ses grands chevaux. Dépôt de plainte, interviews pour qui n’en veut, etc. Et on en appelle à l’arbitrage du Président de la République, pour que le match soit rejoué, pour que l’aéropage ministériel présent alors dans le stade soit entendu comme témoins… Une affaire d’Etat, presque. Deux ans plus tard, la Ville de Lens s’est portée partie civile, cinq supporters parisiens ont été renvoyés en correctionnelle, et finalement, il y a gros à parier que la montagne accouche d’une souris.

Une vraie manie

D’aucuns estimeront que l’ami Delcourt en fait peut-être de trop dans le registre de l’indignation. Mais le filon est tellement bon; une couverture médiatique optimale assurée à tous les coups. Depuis que Lens a décroché son Louvre (2004), son maire multiplie les plaintes et saillies du genre. En guise d’exemple, on pourrait ainsi évoquer ces blagues d’Europe 2 en 2005. Du genre : « L’alcool premier sponsor de la ville de Lens. » Guy Delcourt avait déjà déposé plainte avec son collègue de Berck « ville encore plus pourrie que Lens » (dixit le sketch).

Et on pourrait encore parler des propos de Didier Beauvais, le fameux magistrat qui évoquait les soirées très spéciales dans la région. Ou cet article de 2004 paru dans un newsmag ayant envoyé un de ses reporters un week-end à Lens. En ressortait un portrait peu flatteur usant copieusement de clichés provoquant déjà l’ire du maire. Pas sûr toutefois que ces sorties à répétition n’arrangent l’image des Ch’tis.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. Dans le genre, il y a aussi cette légende sarcastique sur une promo du Louvre-Lens, dérivée par les Cahiers du Football : http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=3803
    Delcourt va-t-il sévir ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus