L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Les marronniers de l’été (3) : ambiance camping

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 19 août 2010

L’été, c’est la pleine saison du marronnier. Où l’arbre livre ses plus belles feuilles dans la presse. Normal, parce que même si l’actu est aussi plate que l’encéphalogramme de Cloclo, il faut bien remplir ce fichu canard. Parmi les marronniers de l’été, incontournable, l’ambiance. Ambiance au camping, ambiance sur les plages, ambiance dans les bouchons, etc. Sans doute pour donner un peu de baume au cœur de ceux qui ne partent pas.

Le camping du Perroquet à Bray-Dunes ? Vu, revu, archi revu. C’est pas parce qu’on donne dans le marronnier, qu’il ne faut pas se creuser les méninges. Depuis quelques années, les médias prisent davantage ces inattendus campings. Inattendus ? Oui, parce qu’un camping c’est pas forcément au bord de la mer, au bord d’une rivière ou d’un quelconque plan d’eau. Wattrelos, Beuvry, Halluin, Mont Noir pour ne citer qu’eux. La région en compte des dizaines et des dizaines, dans des endroits insoupçonnés. Une source quasi inépuisable de reportages. C’est vrai ça, qui pourrait imaginer un camping à Wattrelos, ex cité industrielle ? Ni curiosité à voir, ni espace naturel remarquable, non franchement on ne s’imagine pas passer des vacances à Wattrelos.

Fidèles campeurs

Vous n’y entendez rien. Question de choix. Et pour faire découvrir ce camping paumé Dieu seul sait où, rien de tel qu’un petit portrait de campeurs fort sympathiques. Attention, pas n’importe lesquels. Souvent guidé par le gérant du camping, notre journaliste aura à coeur de privilégier une famille de fidèles. Une fidélité sans faille qui s’exprime année après année, avec un retour sur le même emplacement. Une fidélité transmise de génération en génération parfois. Et qu’est-ce qui attire donc notre campeur loin de la mer, loin de toute curiosité touristique ? Le calme, voyons ! Parce qu’il est en vacances (et même souvent en retraite) et qu’au moins dans ce camping paumé Dieu sait où, il est sûr qu’il n’y aura pas l’affluence des bords de mer.

D’ailleurs, ici, notre camping en terre nordiste ne compte souvent que quelques dizaines de caravanes – mobil home. Familial en somme. Oui, familial, et le journaliste prendra soin d’insister sur ce mot important dans l’immuable champ lexical du campeur. Tout comme vous pouvez être sûr qu’on parlera aussi de convivialité.

Con-vi-via-li-té !

Camping et convivialité, on frôle le pléonasme. Mon tout volontiers illustré par un apéro en photo et en vidéo (idéalement en fin de reportage, pour finir sur une bonne note). Alors pourquoi notre campeur irait-il voir ailleurs ? Il est bien là, il y a ses habitudes, il y retrouve tous ses amis d’année en année et en plus les enfants, les cousins, les neveux, les nièces peuvent passer à n’importe quel moment, vu que c’est pas loin. Car notre campeur nordiste est justement… nordiste.

Le Midi ? Très peu pour lui. D’abord y’a le budget, après y’a les kilomètres, et en plus, le Sud, c’est bondé et trop chaud. Et puis, qui a dit qu’il fallait parcourir des centaines de bornes pour se sentir en vacances ? Les vacances ne se résument pas à une destination, c’est un état d’esprit, un mode de vie. Avec son corolaire d’accessoires immuables : barbecue, dosette pour le pastis, transat, jeux de société pour tuer le temps les jours de mauvais temps, etc. Et puis, c’est pas parce qu’on fait du camping qu’on doit forcément faire cuire ses pâtes sur un réchaud Butagaz chancelant ou dormir sous la tente Trigano qui prend l’eau. On peut être campeur et affectionner le confort. Avec une télé et plein de chaînes, des vrais WC, un salon de jardin plutôt que des chaises pliantes où on se coince les doigts et des jolis massifs de fleurs sur les emplacements. Si bien installés nos estivants qu’ils ne craignent même plus l’ennemi des campeurs : la pluie…

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. Bonjour,

    le journaliste devrait d’abord s’assurer que ces campings sont encore ouverts. Celui de Wattrelos n’existe plus…

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus