DailyUne | Petite histoire Par | 17H21 | 14 juillet 2010

Moulle, Achiet, Lorgies… ces communes aux noms burlesques

Bellebrune qui rencontre Lorgies. Et peut-être même y verra-t-on Montcuq. Sans compter que Bèze pourrait bien être de la partie. Et aussi, Corps-Nuds, Poil, Trécon, Vatan et j’en passe. Ce sont les communes de France aux noms burlesques réunies en association depuis 2003. Et chaque année, ces villages aux patronymes truculents se donnent rendez-vous au cœur de juillet (à Cassaniouze dans le Cantal, les 17 et 18 juillet, cette année). Une façon de se faire un nom avec leur nom.

Viens à Lorgies, on fera une petite fête entre nous. Forcément, ça fait sourire. Et dans les traces d’un Daniel Prévost s’amusant du fameux poêle de Montcuq (revoir la vidéo ci-dessous), on pourrait multiplier les jeux de mots. L’association des communes aux noms burlesques en compte 70 de la sorte. Deux seulement, pour le Nord – Pas-de-Calais : Lorgies (Béthune) et Bellebrune (jamais très loin de Samer). Liste non figée car selon les experts ès noms de communes burlesques (oui ça existe, voir ce site), on pourrait en dénicher un gros millier sur les 36 000 communes de France et de Navarre. Et sans compter les hameaux ou les lieux-dits. Bien sûr, tous sont loin d’avoir la même saveur.

Le maire d’Y contre X

Forcément, on a jeté un coup d’œil du côté de la région. Croix, Don, Fourmies, Lécluse,  etc. Bref, rien de bien transcendant pour le Nord : même pas de quoi esquisser un sourire. En revanche, pour le Pas-de-Calais, là, on trouve du pittoresque. Berck, Beuvry ou Avion pour les plus connues. Oui, d’accord avec vous, pas très drôle. Mais on a mieux : Bus, Achiet (le Petit ou le Grand), Moulle, Boursin, Bellebrune, Lorgies, Velu. Et on en trouve même aussi de plus subtiles comme Boisleux-Saint-Marc ou Bailleul-aux-Cornailles.

Sur notre lancée, on a même jeté un œil du côté de nos voisins. Côté belge, on découvre aussi quelques beaux spécimens : à commencer par Nazareth, Boir, Champion, et j’en passe. Côté Picardie, la Somme a la particularité d’avoir la commune au nom le plus long de France. On retient son souffle : Saint-Quentin-Lamotte-Croix-au-Bailly. Oui, on vous l’accorde,  ça sonne plutôt chic. Autre particularité de la Somme, la commune au nom le plus court avec Y tout simplement (à prononcer “i”). Et leurs habitants ? Respectivement des Croisiens et des… Ypsiloniens. Et pour l’anecdote, on raconte même que le maire d’Y aurait déposé plainte contre X à force de se faire voler les panneaux.

J’habite à Moulle

Forcément, “j’habite à Moulle”, ça faire sourire. Et on imagine même pas si la commune devait être un jour victime d’une inondation. On voit déjà les gros titres : “Moulle inondée”. Bref, les communes aux noms burlesques n’ont pas fini de se prêter aux blagues scabreuses. Qu’importe puisque le groupement des communes aux noms burlesques a pris le parti d’en rire. Et de transformer ce nom en argument touristique. Bah oui, si ce n’est que pour se faire prendre en photo en compagnie du panneau de Bellebrune. On a donc cherché à savoir ce qu’en pensait, par exemple, le maire de Lorgies puisque le village adhère à ce groupement des communes aux noms burlesques. Pas de chance, ce dernier était en vacances. Forcément, à s’occuper de Lorgies toute l’année, ça fatigue un peu.

A lire ou à relire chez DailyNord
Les jumelages de nos communes
Ma commune a-t-elle un homonyme ?
Ma petite commune ne connaît pas la crise

Un peu plus de DailyNord ?

3 Commentaires

  1. Bonsoir,

    Le groupement national des communes aux noms burlesques, pittoresques et chantants compte une quarantaine d’adhérents. Certes les airesdes communes adhèrentes cultivent l’autodérision “Profiter de son nom pour se faire un nom!!”. Une occasion aussi de mettre en valeur les produits de terroir, le patrimoine culturel de sa commune.; bref on est très loin des blages grasses et des jeux de mots grossiers et graveleux dont Montcuq a été la victime.
    les maires des ces communes rurales sont des gens sérieux et ils vous invitent à un tour de France de la bonne humeur.

    Cordialement,

    Patrick Lasseube, Président fondateur du groupement des communes aux noms burlesques

  2. Vous avez passé sous silence, le fabuleux “Arnac la Poste”, ainsi que la blague SNCF de la Somme désseervant Y sus-cité et EU près du tréport : “les voyageurs pour Y et vers EU … en voiture” … succès assuré.
    Réactiver la vidéo du sketch de Daniel Prevost est une très bonne idée 😉

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire