L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Ce qu’il faut faire pour éviter de passer en Une cet été

DailyUne | Rebrousse-poil Par | 09 juillet 2010

C’est l’été et l’actu ramollit sérieusement. Logique. Du repos pour les journalistes ? Pas vraiment, parce qu’il y a toujours un fichu canard à remplir. Du coup, la moindre petite polémique, le moindre petit fait-divers, voire encore la moindre la petite phrase,  risque fort de se retrouver dans le canard du lendemain. Et aussi les jours suivants. Manuel de survie pour éviter que votre bobine se retrouve surmédiatisée en Une dans le journal.

Licencier ses salariés

Patrons, chefs d’entreprises, croyez-nous, ce n’est vraiment, mais vraiment pas, le moment. Même si vous êtes en grande difficulté financière – ou que vous avez marre -, évitez de licencier pendant l’été. C’est médias assurés au balcon qui ne manqueront pas de venir raconter comment vous êtes pas sympa, témoignages d’ex-salariés et syndicalistes, forcément très remontés, à l’appui. Si vraiment, vous êtes obligés de licencier, surtout, n’emmenez pas les machines en catimini vers l’Europe de l’Est le dimanche. Pour le coup, les chaînes nationales risquent de vous tomber dessus.

Tuer sa femme à coups de rouleaux de pâtisserie

Ou à coups de tournevis, ou à coups de ce que vous voulez. Prenez votre mal en patience, ne vous abandonnez pas à la colère. Pour occire Madame (ou Monsieur), c’est vraiment pas le moment (si toutefois il existe un moment pour ça). Parce là aussi, c’est la Une assurée… Moralité, on évite le sanguinaire, on évite les raffinements au moins jusque la rentrée, voire au-delà, tant qu’à faire.

Abandonner son chien sur une aire de repos

Le grand classique. Les reportages sont bientôt de retour. L’été, les proprios indélicats abandonnent leurs clébards n’importe où. On vous déconseille l’aire de repos bondée. Parce qu’après quand les médias vont débarquer, vont faire une vraie enquête sur cet « enc… » de propriétaire indélicat. Témoignages d’autres vacanciers ulcérés – qui n’ont cependant rien fait sur le moment – à l’appui. En plus, avec les caméras de surveillance, il y a des chances que vous soyez identifiés.

Balancer une petite phrase politique

L’été, normalement, les politiques sont en vacances. On dit bien normalement. Parce que l’été, on voit aussi les snipers de la petite phrase dégainer à tout va. Bah oui, une réplique cinglante balancée en plein été sur untel ou untel, c’est l’assurance d’avoir son nom repris en boucle. Petit effort de mémoire, le PS nous avait ainsi amusé tout l’été 2009 avec ses répliques. Et cette année, l’UMP paraît bien partie à son tour…

Avoir un accident dans un site SEVESO

SEVESO. Des sites comme on les aime, il y en a plein à Dunkerque. Plus une centrale nucléaire qui avait fait parler d’elle l’été dernier pour un « incident ». Alors, responsables des sites, veillez vraiment à la sécurité. Déjà, c’est dangereux pour la population locale, mais surtout le moindre incident – même mineur – pourrait faire la Une de votre édition locale, voire régionale, voire même nationale,  le 6 août. Ben oui, comme le 5 août, c’est la journée la plus chiante de l’année, ça peut être bien le lendemain dans le journal.

Détruire une « jungle »

Cher Eric Besson, ministre de l’Immigration. Si vous ne voulez pas vous faire repérer et remplacer Eric Woerth dans l’hallali des médias, on vous conseille d’éviter de retourner sur le littoral nordiste pour raser les nouvelles « jungles ». Déjà, c’est pas bien, et deux, quand il n’y a pas de sujet, c’est journaleux assurés. A moins que ce ne soit ce que vous recherchiez ?

Eviter les bourdes

Une arnaque, une bourde, etc. Pas le moment non plus, ça ne pardonne pas. Parce que la petite bévue qui donnerait lieu à un entrefilet en temps ordinaire risque fort bien de prendre l’ampleur. Exemple concret, toujours puisé durant l’été dernier : la bourde des 3 Suisses promettant un écran plat à 179 euros au lieu de 1 899 (se rafraîchir la mémoire). Vulgaire erreur d’étiquetage en apparence, mais le VADiste roubaisien s’est tout de même payé un solide buzz à son encontre.

Laisser mamie mourir seule

Canicule, canicule, canicule… Pas le moment de laisser mémé se dessécher dans son modeste deux pièces en plein centre-ville. Parce que si par malheur, il lui arrive quelque chose (ce qu’on ne souhaite pas), si par malheur, la déshydratation la gagne, eh ben on risque fort de parler à nouveau de victime de la canicule. Et là, forcément, les enfants qui sont partis se la couler douce en Grèce (oui, c’est bien un clin d’oeil à Tatie Danielle), risquent de passer pour des enfants ingrats…

Détourner des fonds publics

Mauvaise, mauvaise, très mauvaise idée en plein été et de surcroît en ce moment (voir affaire Bettencourt). Ne surtout pas détourner un centime d’argent public cet été ou accepter une enveloppe de papier kraft. Car le boomerang peut revenir très vite sur vous. Et dans le creux de l’été, même pour 15 euros, ça pourrait vous conduire à la Une des journaux.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus