L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Quand Google nous balade à travers Lille

DailyUne Par | 08 juillet 2010

Envie de se promener ? Trop chaud ? On compatit. Direction, Google Street View, cette merveille de la technologie moderne qui permet de se balader à travers les rues des principales villes de la planète. Comme si on y était. Enfin presque. Là au moins, l’essence coûte pas cher, on n’est jamais incommodé par les embouteillages, on peut griller allègrement les feux rouges, et on voit parfois quelques trucs insolites.

Après-midi d’été au bureau. Le dernier endroit où on aimerait être actuellement. Pas question de bosser naturellement, du coup, on tue le temps sur le net. Google Street View. Bon comme tout le monde, on ne s’était guère intéressé à la chose jusqu’à présent. Tout juste avait-on jeté un œil sur notre rue avec notre maison (le réflexe de l’internaute moderne). Chez DailyNord, on a souhaité pousser l’expérience plus loin. Quitte à sembler un peu maso, puisqu’on y a passé l’après-midi. Cap sur Lille pour une balade tout ce qu’il y a de virtuelle.

Chaud Peuple-Belge

[singlepic id=1373 w=320 h=240 float=left]On démarre du côté de l’esplanade du Champ de Mars. Et ça commence bien avec Monsieur urinant sur un bus. On poursuit. Direction l’avenue du Peuple belge. Il doit faire chaud à voir ces jeunes femmes court vêtues patientant (sans doute après le bus) un peu plus loin. Mais c’est rigolo comment Lille est soumis à différents micro-climats. Si si. Quelques rues plus loin, le temps semble subitement s’être rafraîchi. Soleil éclipsé et des passants plus couverts. Bah forcément, la fameuse Google Car n’a pas immortalisé Lille et son bon millier de rues en l’espace d’une journée. Tiens, Monsieur s’apprête à rentrer chez Adam et Eve, rue de la Quenette. Ah, on vous sent plus attentif, forcément. Rayon croustillant, il y a encore ce Monsieur se soulageant (selon toute vraisemblance) en plein Vieux-Lille (rue Saint-Etienne). Ou naguère ce couple en plein calin, près du pont Saint-Hélène de Saint-André-lez-Lille…  Dommage, la photo a été retirée. Reste la voiture repêchée dans le canal, à deux pas de là. Plus soft, certes. Pour la curiosité, il y a aussi ce tournage de France 3 (rue de la Clef), avec au passage quelques visages non floutés, ou ce mendiant à la porte du carré VIP (nom d’une boite branchée du Vieux Lille).

Martine, candidate !

[singlepic id=1375 w=320 h=240 float=right]On change de quartier. Direction la rue Faidherbe, à présent. Pas grand chose à voir. Alors, on fonce sur la Grand’Place… Tiens, là il semble y avoir plus de monde. J’aperçois même un marché au loin, je m’approche. Pouf, évaporé. Plus rien. Allez, on traverse les rues piétonnes, sans risque pour la carte bleue puisque tout est fermé. Logique, on se doute bien que la Google Car n’a pas déboulé là-dedans un samedi après-midi  ensoleillé. Direction Wazemmes via la Place de la République et la rue Gambetta. Tiens, c’est jour de marché du côté de la place de la Nouvelle-Aventure. Et y’a même une permanence de Martine Aubry pour les municipales “L’avenir aime Lille avec  Martine Aubry“. Mouais, pour le coup, l’avenir paraît un peu défraîchi. Faudra glisser un mot à Mister Google pour qu’il réactualise ses photos. Le temps de franchir la place, le marché, nous rejoue le coup de de la Grand’ Place : envolé !

[singlepic id=1376 w=320 h=240 float=left]Un petit sens interdit pour la route

Bon, on va essayer un autre coin. Rue Solférino… Mince, ça bouchonne. Comme d’ordinaire, vous me direz. Pas grave, on peut jouer à saute moutons au-dessus des voitures. D’ailleurs, arrivé au bout, on s’offre un tour supplémentaire pour remonter la rue en sens inverse.  En brûlant quelques feux rouges au passage. Et je remonte la rue Nationale.  Tiens, moins de circulation subitement. Et aussi un temps changeant… Pas pour longtemps, car la place de Strasbourg à peine franchie, le ciel se dégage, tandis que la rue se bouche, puis se débouche (capricieux Google Street view). Et que vois-je au loin, mon marché aux fleurs de la Grand’Place, lequel se défile une fois de plus lorsque j’arrive dessus.   Allez encore un petit tour du côté du boulevard de la Liberté, (vous remarquerez, au passage, la belle façade des Bains lillois) et on fonce vers la gare en remontant – à contresens, quelle question ! – la rue du Molinel. Quelques photos comme cet immeuble filiforme. Menu du jour à 13,90 € face à la gare. Et encore tous ces visages tournés vers moi… Rue de Douai, y’en a même qui se dépêchent de me photographier. Faut dire, que la Google ne passe pas inaperçue. D’ailleurs, au 14, rue d’Amiens, on l’aperçoit nettement dans la vitrine.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus