DailyUne | Rebrousse-poil Par | 08H48 | 15 juin 2010

Huit bonnes raisons d’accueillir la Wallonie

Et voilà. Les Belges ont voté ce week-end pour les législatives. Bilan : un parti indépendantiste en tête dans la partie flamande, les socialistes dans la partie wallonne. Et comme d’habitude, la scission de la Belgique revient sur le devant de la scène. Très loin des considérations politico-politiques, DailyNord milite pour le rattachement de la Wallonie à la France. Pourquoi ? Huit bonnes raisons (*).

Ray Clid/Bakchich

1. Le socialisme retrouverait peut-être du poil de la bête

C’est même Claude Javeau qui nous l’avait confié il y a plus d’un an sur le ton de la plaisanterie. L’auteur de La France doit-elle annexer la Wallonie ? nous indiquait que le socialisme était encore très présent dans le sud de la Belgique. Impression confirmée avec le résultat des législatives. Avec un rattachement, on aurait donc un nouveau terreau socialiste pour les prochaines batailles électorales françaises. Et du coup, la gauche aurait peut-être une occasion  de revenir au pouvoir. Sauf que plus de socialisme, dit plus d’éléphants, donc plus d’embrouilles… Pauvre Martine.

2. Notre vie artistique serait encore plus riche

On les connaît forcément, mais on ne sait pas qu’ils sont nés ou résident en Wallonie (ou y ont résidé, bref, vous avez compris). Du coup, si la Wallonie était rattachée à la France, ces artistes deviendraient effectivement français. Comme le duo de chanteurs de charme Frédéric François et Franck Michael par exemple… Pour Django Reinhardt et Georges Simenon, c’est trop tard, mais on pourrait récupérer les frères Dardenne, Olivier Gourmet, Cécile de France, Benoît Poelvoorde, Amélie Nothomb, Jijé, les frères Taloche, André Lamy et bien d’autres. Ça vous tente ?

3. En sports, un Hazard en Bleu

La France risque de s’empêtrer en Afrique du Sud pour le Mondial ? Pas grave, on a l’un des prochains leaders techniques des Bleus. Eden Hazard, puisque c’est son destin (jeu de mots facile), français, ça aurait du cachet pour l’Euro 2012 ou le Mondial 2014, non ? Eden nous promet le paradis (re-jeu de mots). Le futur crack du LOSC, deux fois sacré meilleur espoir de Ligue 1, a une place toute chaude dans l’effectif de Laurent Blanc.  Rayon sportif, en individuel, on récupérerait aussi Justine Hénin. Et en club de foot issu de la Jupiler League, le Standard de Liège. Ouais, ce n’est pas la meilleure équipe du pays en ce moment, mais on fait ce qu’on peut…

4. Quelques hauts lieux du tourisme rejoindraient le patrimoine français

Les Français adorent le patrimoine. Et son déjà en train de faire l’inventaire de ce qui peut nous intéresser en Belgique. La citadelle de Namur par exemple pour commencer. Ou le Musée Curtius de Liège. A moins que vous ne préfériez les jardins du casino de Spa. Ou pour vaincre les mauvais démons, la butte du champ de bataille de Waterloo. Bref, de nouvelles idées sorties week-end. Sans quitter le pays.

5. On se sentira moins seuls là-haut

Eh oui, la Wallonie intégrant la France, c’est tout bénef’ pour le Nord – Pas-de-Calais. D’abord, Dunkerque conservera la latitude la plus haute du territoire métropolitain et en plus on garde notre position européenne. Même qu’on pourrait gagner une frontière avec les Pays-Bas (entendu que les Flandres belges seront rattachées de leur côté aux Pays-Pas). Mais à l’avenir avec la Wallonie un poil plus bas que nous, on ne sera plus seuls et isolés tout en haut de cette carte de France. Et enfin, le nord de la France avec ses plus de sept millions d’habitants opposera un sacré contrepoids à la toute puissante Ile-de-France.

6. Les Ch’tis partageront l’affiche avec les Wallons

Et forcément, les Ch’tis ne seront plus les vedettes enviées des JT de TF1. Charbon, corons, misère sociale, tout ça existe aussi de l’autre côté de la frontière et forcément, lorsque les chaînes de télé auront besoin d’un kéké faisant du tuning ou d’un quelconque spécimen pour une émission franchement quelconque, ils pourront aussi aller en Wallonie. Bref, ça va soulager la région, et ménager un peu l’image des Ch’tis.

7. On va avoir plein de bières

Quit dit Belgique, dit bières. La Chimay, la Leffe, et plein d’autres encore, toutes aussi bonnes les unes que les autres. Plus d’une centaine de brasseurs, et plus de 500 bières pour toute la Belgique, dont une bonne part en Wallonie. Enfin, le nord de la France ne rougira plus de ne pas avoir de vigne et avec ce renfort wallon pourra désormais s’affirmer face au sud comme une terre brassicole.

8. La France va gagner des places

Quelque 17 000 km2 supplémentaires pour la France (550 000 km2 pour son territoire métropolitain). Nous étions le plus grand pays d’Europe, on le sera encore davantage. Au classement mondial, ça change rien, on reste le 48e pays le plus vaste, juste derrière le Kenya. Mais ça n’est qu’un début. Côté population, la France atteindra 69 millions d’habitants : loin devant l’Italie et la Grande-Bretagne, mais encore derrière l’Allemagne (81 millions d’habitants). Au classement mondial, on gratte ainsi deux à trois places (21e place aujourd’hui), et peut-être même qu’on passera devant le Congo.

(*) DailyNord n’inclut pas Bruxelles à ces projections. Qui ne sont d’ailleurs que pures fantaisies comme quand nous parlions d’annexer la Somme

A lire ou relire sur le thème de la Belgique :

La Belgique retient son souffle

Crise en Belgique : et si la Wallonie devenait française?

Un peu plus de DailyNord ?

4 Commentaires

  1. Salutation du Québec

    J’ai une neuvième raison.

    La célèbre usine d’armement FN HERSTAL entre les mains de la France, ce sera formidable depuis un déclin marqué dans le domaine des armes légéres. Une récurrence Française au niveau mondial du savoir faire et de l’expertise des armes légères de même que de son exportation face à la très forte présence de l’Allemagne en autre.

  2. Hallucinant ! C’est de l’humour votre article ?
    Et comment réagiriez-vous, si la future “Republiek Vlaanderen” indépendante (ne fantasmez pas quand même, la Belgique, qui sera confédéralisée au max, certes, n’est pas prête de disparaître !) publiait un article sur “les 10 bonnes raisons d’accueillir la Flandre aujourd’hui française “?
    Je crains que votre esprit cocardier et chauvin ne le supporterait pas. Et pourtant, historiquement, les arguments ne manquent pas, ce qui n’est pas le cas pour la Wallonie, qui n’a jamais “appartenu” à la France!

  3. Oui, bon, calmez-vous Régis… DailyNord précise expressément que tout cela est fantaisiste, ce qui n’est pas le cas des autres médias qui abordent cela comme un sujet sérieux de géopolitique. Alors oui, c’est de l’humour, en fait.

    Par contre, depuis quelques mois un ridicule groupuscule “rattachiste” (RWF) infiltre tous les forums et se livre à une intense propagande tous azimuts pour tenter de rendre crédible celle hypothèse effrayante (pour les Wallons) aux yeux du public.
    C’est pas super malin d’en remettre une couche même sous l’excuse de l’humour… Les Français vont encore sembler légèrement arrogants – vous me direz, on n’attendait pas après ça. Quant aux Wallons, ne nous inquiétons pas pour eux, ils sont assez intelligents pour comprendre qu’il y a des choix à ne pas faire.

  4. Ouf !
    Je préfère votre réponse H.R. , mais reconnaissez l’ambigüité de votre introduction !
    Effectivement, les Wallons ont aussi leur mot à dire, et je ne crois pas qu’ils seraient enchantés par une “anschluss” française ! Mais pour bien connaître certains milieux (très) flamands, je ne crois pas du tout à l’éclatement de la Belgique dans un avenir proche. Tout au plus, à un renforcement du confédéralisme.
    On a tort ici de tout résumer à une guerre linguistique. L’imbroglio BHV n’est qu’un détonateur. Les enjeux économiques sont également de première importance et commanderont, à mon avis, toutes les décisions à venir sur les réformes institutionnelles qui se mettront en place chez nos voisins. Les fourmis flamandes ne supportent plus de payer les gabegies des cigales socialistes wallonnes avec leurs impôts – pour résumer – et c’est cela qui est en filigrane dans la situation actuelle.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire