L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

L’ami des porcheries

Lu, vu, entendu Par | 29 juin 2010

Et où on retrouve l’ami Jean-Pierre Decool. L’hyper-actif député-maire de Brouckerque dans le Dunkerquois. Quand il ne s’agit pas de prendre la défense de Johnny (Hallyday) ou de tacler les Bleus (lire ici et ), notre homme défend les porcheries industrielles. Le député nordiste est ainsi à l’origine d’un discret amendement (voté ce mercredi) autorisant l’installation des porcheries de moins de 2000 bêtes (contre 450 aujourd’hui) sans enquête publique.

Autrement dit, sans demander l’avis aux riverains ; lesquels pourraient effectivement avoir l’outrecuidance de ne pas désirer une porcherie près de chez eux. Et comme quatre projets existent actuellement dans les Flandres, forcément, ça fait grogner une association de défense de l’environnement qui vient de lui refiler un carton rouge tout en rappelant les risques de pollution. (Source: LibéLille)

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

4 Commentaires

  1. Le débat sur les porcheries est compliqué. D’un côté, des riverains qui vivent à la campagne et veulent la tranquillité. De l’autre, des agriculteurs qui veulent gagner leur vie, ce qu’on ne peut pas leur reprocher. Les projets sont nombreux en Flandre et ça date. Dans un autre patelin, il y a quelques années, on parlait aussi d’un poulailler. Levée de boucliers encore une fois. Il y a quand même quelque chose qui m’interpelle : quand on vit en ville, on ne se bat pas contre les nuisances citadines. En revanche, à la campagne, on se bat contre les agriculteurs… Même si encore une fois, c’est plus compliqué que ça…

  2. Ce qui m’interpelle dans cette affaire,ce sont les “bien pensants”. Je ne leur en veux pas plus que ça mais quand ils sont à la ville, ils sont indisposés par le bruit ; à la campagne ce sont les odeurs . Y a-t-il un endroit sur terre où tout est beau ? J’en connais mais ils trouveront encore à redire car il n’y a pas l’électricité et qu’on dort par-terre ! Alors ces petit conflits qui n’intéressent que le nombril de certains …..foutez-nous la paix !!!
    MERCI .

  3. @ devant
    Je peux comprendre votre accès d’humeur mais sommes nous encore dans le coeur du sujet ? En l’occurrence qu’un élu fasse voter en catimini un amendement qui réduit une fois de plus le débat public à un obstacle que l’on piétine allègrement ? C’est valable pour une porcherie industrielle comme pour un Grand Stade ou une déviation complètement inutile qui va dévisager un bois. Pour une grande majorité des élus, et je pèse mes mots, ils se fichent royalement de l’avis des populations mais, à l’instar de Decool, font en sorte que cela ne se voit pas trop… Nos politiques ont trente ans de retard sur le plan des projections et sont conseillés par une armée de techniciens qui n’ont pour seul vécu que le tour de leurs bureaux, tels des rats de laboratoires (je généralise mais tant pis, j’assume). Sans aucun doute, l’électorat de M. Decool doit-être majoritairement rural et sa méthode de séduction envers ce dernier relève de la pur bassesse.
    Enfin, ce qu’avance Luc ne peut qu’être que recevable. Son argumentation ne fait simplement que confirmer cette vieille formule américano-anglaise qui se décline par cet acronyme, NIMBY : Not In My BackYard (équivalent anglais de “pas de ça chez moi”). Le NIMBY, nouvel égoïsme contemporain. Pour finir, et parce qu’il est vrai que nombre d’agriculteurs souffrent grave de chez grave, pourquoi cette obsession quasi pathologique (et pour ne pas dire suicidaire) d’industrialiser l’activité de nos campagnes ?Entre nous, concentrer 2000 porcs ou les répartir dans plusieurs exploitations afin de faire travailler un maximum de gens (sans compter que la qualité et les conditions d’élevages seraient sans doute meilleures) vous choisissez quoi ? Sans être dans le métier, il semble que la réponse coule de source (et non du lisier).

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus