DailyUne | Rebrousse-poil Par | 14H43 | 09 juin 2010

Nord-Pas-de-Calais : et si on changeait – enfin – de nom ?

Picardie, Normandie, Midi-Pyrénées, Aquitaine, Nord – Pas-de-Calais, cherchez l’intrus. Vous avez bien vu : notre région détient le triste privilège d’avoir l’un des noms les plus pourris de France. Dans son incessant combat pour améliorer l’image de la patrie de Dany, DailyNord passe à l’attaque. Entre les propositions qui traînent sur le web et les nôtres (d’une intelligence rare, évidemment), on vous laisse voter. Pour enfin bazarder ce nom.

Nord – Pas-de-Calaisiens, Nord – Pas-de-Calaisiennes, unissez-vous ! Car au moment de donner un nom à notre région, nos décideurs politiques n’ont pas été chercher bien loin. Un département du Nord + un département du Pas-de-Calais = Nord-Pas-de-Calais. Pour l’originalité, on repassera. En même temps, faut dire qu’on n’a ni chaine de montagnes, ni cours d’eau d’importance. Et forcément comme toute décision foireuse, elle est contestée depuis des années. Bon, ce n’est pas non plus le débat du siècle, mais il revient régulièrement sur le devant de la scène. Chez les politiques, les décideurs, les entrepreneurs, mais aussi les défenseurs d’une identité régionale parfois très (trop) marquée. En vrac, on a donc eu le droit aux Pays-Bas Français, aux Pays-Bas du Sud, à Flandre-Artois (auquel on peut accoler le Hainaut), aux Hauts de France, à Coeur d’Europe, Région de Lille, Nord de France, j’en passe et des meilleures. Objectifs divers selon les noms : retrouver une réalité historique (ce qui est difficile) ou changer le nom Nord – Pas-de-Calais associé à un manque de dynamisme (l’argument des décideurs économiques).

NPDC, Ch’ti Land ou One Two One

La rédaction a évidemment réfléchi (ça lui arrive) à cet épineux débat et ajoute donc à ce vote existentiel trois propositions. NPDC pour le côté jeune, international, texto surtout. Comme ça, en plus, on ne grille pas son nombre de caractères sur Twitter (140 signes pour les incultes, avec Nord – Pas-de-Calais, vous en avez déjà perdu 18…). Ch’ti Land, parce que désormais, Dany Boon oblige, notre région ne fait plus qu’une et respire le Ch’ti. Enfin, One Two One, parce que 59 + 62, ça fait 121 et donc comme ça il n’y a plus de jaloux et prononcé à l’anglaise, ça fait très discothèque et ouvert sur le monde (et en plus, on vient de découvrir que le nouveau magazine de la CCI Grand Lille s’appelle Eco121, c’est dire si on est intelligents).

Bref, à vous de voter parmi les dix noms proposés (sept qui traînent sur le web donc, trois dans nos esprits tordus de journalistes). Et si jamais vous avez une idée lumineuse, il y a les commentaires. On transmettra à Daniel Percheron, président de la région X.

Alors, quel nom pour la région ?

Voir les résultats du vote

Loading ... Loading ...

Un peu plus de DailyNord ?

33 Commentaires

  1. Basse-Belgique ?

  2. Chnord, c’est bien, non ?

  3. Historiquement, il s’agit d’une partie des Pays-Bas conquis par la France (en grande partie sous Louis XIV)
    J’ai donc voté pour cette appellation “historique” 🙂

  4. – France d’en Haut ?
    – Extrême-Nord ?
    – LRSN (La Région Sans Nom) ?
    – DanyLand (ah non pas ça) ?
    – BoonLand (ça non plus) ?
    – Arboulflannaut (Artois-Boulonnais-Flandres-Hainaut) ?

  5. Je propose : Septentrion
    Ca veut dire nord en plus classe !

    Ce riant asile des âmes était fermé à l’orient par le pont sous lequel nous avions passé ; deux collines le bordaient au septentrion et au midi ; il ne s’ouvrait qu’à l’occident, où s’élevait un grand bois de sapins. (Chateaubriand, Atala, 1801)

    Voir wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Septentrional

  6. Ouais bon, “nom de région le plus pourri”, c’est quand même un peu subjectif… “Centre”, vous trouvez ça plus valorisant ? “PACA”, ça ressemble pas à caca ?!… D’ailleurs ça fait 15 ans que la région Centre est censée avoir changé de nom après un référendum et elle s’appelle toujours ainsi. Moi je ne suis pas si mécontent de notre Norpat’calé, ça claque, ça sent le vent du détroit et c’est plus joli mal orthographié.

  7. Afin de couper court à nombre d’élucubrations sur cette question (ça me paraît bien parti !!!), je vous invite à consulter le site http://www.pays-bas-francais.org . Y figure une pétition signée par plus de 1000 personnes pour le nom “PAYS BAS FRANCAIS”.Vous y trouverez également un argumentaire en béton !

  8. Complément à mon mail précédent : les appellations “FLANDRE-ARTOIS”, ou “FLANDRE-ARTOIS-HAINAUT” nous conviennent également, car correspondant à des appellations historiques millénaires.
    …et de grâce, écrire “FLANDRE” au singulier, sans “S” au bout !!

  9. Oups… Corrigé !

  10. FLANDRE-ARTOIS-HAINAUT-AVESNOIS

  11. En hommage à Mauroy : le Mauroy Land.

  12. Na, il faut quelque chose de fort. Quelque chose qui parle à tout le monde. Quelque chose que l’on puisse identifier : BoonLand… (de Dany Boon). Bon, ça sonne un peu comme un parc d’attractions, mais le Nord Pas de Calais, n’est ce pas ça dans le fond ? Un gigantesque parc d’attractions… Sans montagnes russes, naturellement.

  13. Vous écrivez “retrouver une réalité historique (ce qui est difficile) “.
    Pourtant, avant de s’appeller Nord et Pas de Calais peu après la Révolution, nos pays s’appelaient officiellement “Pays-Bas français”, ce qui correspondait à la partie des anciens Pays-Bas devenus français.
    Cette “réalité historique” n’a pas changé. C’est pourquoi je suis favorable à cette appellation.
    A défaut, “Flandre-Artois-Hainaut” me convient aussi, ce qui est plus valorisant que l’affreux “Norpadcalé”.

  14. Cher Dailynord,
    Je ne tomberais pas dans le piège à loup du premier degré concernant cette question. Toutefois, même si le sujet est traité dans un esprit léger (c’est préférable d’ailleurs) je trouve que ce choix rédactionnel symbolise cette propension à vouloir changer la forme au détriment du fond. C’est bien connu, LCL (Crédit Lyonnais) ou Vivendi (Générale des Eaux) se sont offerts une identité toute neuve par souci de modernité, certainement pas pour faire oublier les collections d’affaires et de casseroles avérées leur collant aux basques. Meuuuuuh non ! Depuis que le RMI est devenu RSA, la vie des allocataires est devenu un eden social. Si si ! Depuis que les femmes de ménage sont devenues des techniciennes de surfaces, la CUDL LMCU et mon banquier chargé de clientèle la vie n’est pas plus belle ? Non ? ah bon.
    Avez-vous trouvé une différence de goût depuis que Raider est devenu Twix ? Y a-t-il moins de pauvreté à Ouagadougou depuis que la Haute-Volta est devenue le Burkina-Faso ? Pour revenir au sujet -et ce n’est que mon opinion- cet exercice de “naming”, puisqu’il ne s’agit finalement que de cela, ne résoudra jamais les problèmes de terrains mais confirme bien que nous vivons dans une société d’apparences. Et de fuite en avant, ce que je crains.
    Mais je le répète, j’interprète le traitement de ce sujet comme une bagatelle. A ne pas confondre avec le magnifique parc d’attractions et animalier sis dans notre magnifique pays qu’est le Pas-de-Calais….

  15. Les appellations les plus légitimes sont les appellations historiques, celles des anciens noms de province. De grâce évacuons ces prétentieux “Hauts de France” et autres “chtiland” ! Toute la région n’est pas “ch’ti”, loin s’en faut ! Le nom d’une région ne se définit pas selon la dernière mode, ni selon les lubies de quelques “conseillers en communication” généralement déracinés et ignorants de l’histoire régionale !

  16. Bonjour,

    je me réjouis de cette initiative. Flandre Artois et Hainaut a toujours été le nom de notre belle région
    Pays bas Français serait juste mais prête à confusion chez beaucoup.
    hauts de France est quand même très mauvais et réduirait à néant notre héritage riche et multiculturel (Germain/Celte et à présent multiethnique)

    Guy

  17. Je rejoins l’intervention de Régis De Mol qui n’est que ce que je sous-entendais dans ma réaction. Ras le bol de ces pseudos conseillers en communication qui se sentent obligés de justifier leurs diplômes en s’essuyant les pieds sur l’histoire et les populations des terroirs. Ces derniers rétorqueront certainement qu’il faut s’adapter à la mondialisation, la globalisation etc. Pour la majorité d’entre eux, ce n’est que le reflet d’une absence insigne de culture et de connaissances. L’américanisation des esprits, ça suffit !

  18. Comment ça prétentieux ? lol
    En tous cas, aux risque de faire hurler les férus d’histoire régionale (et c’est le marketeux qui cause, ne tapez pas), “PAYS BAS FRANCAIS” n’est pas très optismiste (“bas”), et fait plutôt penser à une colonie Française, située à quelques encablures de Saint-Pierre-Et-Miquelon. Mais cela ne reste qu’un avis purement subjectif (peut-être comme chaque commentaire avant le mien ? ). Nos voisins flamands vont-ils eux aussi demander à s’appeler PAYS BAS BELGE ?
    Le truc qui me chiffonne plus sérieusement, c’est que ce terme risque de négliger la partie orientale de notre belle région (Hainaut, Avesnois), au bénéfice de la Flandre. Mais là aussi ce n’est qu’un humble avis…
    Bon ouykènde !
    Pascal

  19. @Pascal
    La notion de “Pays-Bas” est pleine de connotations positives. Si vous avez pris la peine d’aller consulter le site http://www.pays-bas-francais.org, vous trouverez toutes les réponses sur la place du Hainaut (notamment) dans cette définition. Enfin, je ne pense pas que nos amis Flamands du nord (belges) adopteraient l’appellation “Pays-Bas Belges”…encore que cette appellation pourrait se justifier !
    Quant à mettre au même niveau “Pays-bas” et “Saint Pierre et Miquelon”, merci de trouver des arguments plus sérieux.
    “Hauts de France” est une de ces idées artificielles et déracinées qui ne ferait qu’accentuer la crise identitaire de cette région. Serions-nous des “HautsFrançais” ? Et les Marseillais des “Bas-Français” ?
    Je parlais d’appellation “prétentieuse” et je maintiens, car dans votre interprétation de “Haut” et de “Bas”, vous voyez des rapports de supériorité ou d’infériorité. Un “Bas-Pays” est un pays au relief bas et plus ou moins plat…et non un pays inférieur !
    Un marketeux basique doit comprendre ces nuances !
    Cordialement.

  20. (suite) J’ajoute que l’appellation “Pays-Bas Français” coupe court aux procès d’intention de séparatisme, et, que, d’autre part, elle résoud le problème de désignation de toutes les parties de la région.
    Sinon, il faudrait mentionner
    la Flandre, l’Artois et le Hainaut (dont l’Avesnois fait partie), sans oublier le Boulonnais et le Cambrésis ! On n’en sortirait plus !
    [Je précise que le nom “FLANDRE ARTOIS HAINAUT” a tout autant ma faveur]

  21. Va pour les Pays-Bas Français ! Mais alors avec le mariage gay et les coffee shops, comme dans les vrais.

  22. Et aussi Deûle et Lys (sur le modèle de Loir et Cher, Tarn et Garonne….) Proposition notamment d’André Delelis lorsque le Conseil régional a été créé

  23. en fait le passé industriel du nord de la france constitué par les anciennes provinces “flandres-artois-hainaut-picardie” a éffacé l’histoire culturelle de ces contrées très différentes
    N’est il pas curieux de de pouvoir passer de la Belgique au Pas de Calais en passant par le Nord …..

    C’est en gardanr la notion de “pays” comme d’autres l’ont fait donc en abandonnant le “charcutage ” de 1792 que nous pourrons retrouver une certaine identité territoriale et culturelle

    Deux nombres froids et anonymes tels que 59 et 62 sont trop réducteur face à la diversité de nos contrées reprises par ces 2 départements déterminés en leurs temps par une journée parcourue à cheval alors que l’on sillonne la FRANCE en quelques heures

    La lecture des bulletins météo est révélatrice de la faible considération de notre région réduite 2 de départements peu évocateurs et très réducteurs tandis que les autres régions gardent leur appellation historique et cela nuit à notre image

    D’ailleurs quelle est donc cette frénésie de nos élus de nous confisquer nos armoiries historiques de nos communes et de nos contrées héritées de l’héraldisme pour les remplacer par de grossiers logos très voisins et inspirés du monde publicitaire ?

    être respectueux de son passé n’est pas incompatible avec le souci d’être moderne

    si le 59 ou le 62 était rem^placé par le blason “FLANDRES” ARTOIS” ou ” HAINAUT” cela ne me gênerait nullement bien au contraire ,voyez nos voisins européens ……..
    la notion de “pays”, “conté” ou “terroir” implique la qualité et l’authenticité de ce qui s’y fait ,tant dans le domaine culturel qu’industriel ou agro alimentaire

    je pense qu’une large réfléxion devrait s’engager à ce sujet tout en évitant les écueils du repli identitaire

  24. Belgique méridionale
    Pays bas méridionaux
    Flandres (avec un S (maritime, intérieures, gallicane ) Artois Hainaut Picardie, ou dans un autre ordre
    Neustrie

  25. La Région Nord-Pas-de-Calais doit devenir la Région Flandres-Artois .

  26. Pour moi la Région Nord-Pas-de-Calais doit devenir la Région Flandre-Artois

  27. Pourquoi pas changer également le nom du département du Nord ? J’ai vu dans un précédent message Deûle et Lys . Autre proposition possible : Deûle et Scarpe .

  28. J’ai une autre proposition pour le changement de nom pour le 59, c’est département de l’Escaut . Par contre, aucun changement pour le 62, ce sera toujours le département du Pas-de-Calais.

  29. Une nouvelle proposition: Flandre-Artois-Côte d’Opale pour ne pas oublier les habitants du littoral .

  30. Je suis contre la fusion de la Picardie avec la Champagne-Ardenne . Je veux une Région Flandre-Artois-Picardie de dimension européenne .

  31. Si la fusion est actée officiellement de notre région nord pas de calais avec la Picardie , je pense sincèrement que le nouveau nom de cette grande région doit etre Flandre Artois Picardie . La Flandre représente la moitié du département du nord et Lille n’ est elle pas surnommée la Capitale des Flandres ? L’ Artois représente à lui seul le pas de calais , et la Picardie qui symboliserait bien notre langue Picarde . De plus ces noms sont historiquement d’ origines pour nos contrées ,

  32. O.K pour Flandre-Artois-Picardie pour le nouveau nom de la région où l’on parle trois dialectes: le champenois dans le sud de l’Aisne( arrondissement de Château-Thierry ), le flamand dans l’arrondissement de Dunkerque et bien sûr le picard dans la majeure partie du futur territoire du Boulonnais au nord de l’Oise( Valois ) .

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire